Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 06:00

Chers signataires, sympathisants et citoyens belges soucieux de votre santé et de vos libertés fondamentales, 

 

Sachez que la pétition conjointement initiée par les associations Tegenstroom & Initiative Citoyenne et intitulée "Pas de vaccination obligatoire contre le covid-19!" a désormais été signée par plus de 42 000 Belges et que le quorum a donc été atteint pour que celle-ci soit soumise à la Chambre des Représentants, mais nous en avons aussi fait un dépôt dans les parlements flamand, Wallon, bruxellois et nous en avons aussi informé le parlement germanophone, étant donné l'enjeu.

 

Les gens doivent savoir, et les choses bouger. Le temps de la liberté et du bon sens est venu. Il est bien évident au vu du nombre important de gens que nous représentons, en réalité bien plus que les seuls signataires, mais les millions de non vaccinés qui ne veulent plus de cette lamentable discrimination et de ce harcèlement intenable, que nous réclamons un droit de parole dans ces hémicycles. Les citoyens, nos concitoyens, doivent pouvoir se faire entendre et ne supportent plus, alors qu'ils sont parmi les mieux informés du pays, de se faire taxer à tous vents de "complotistes" pour empêcher tout débat mature et constructif! Il faut des auditions équilibrées et de qualité, sans tabou, avec une pluralité d'acteurs et non toujours les mêmes, dont on connaît la proximité de longue date, pour plusieurs d'entre eux, avec le secteur pharmaceutique.

 

 

Les signataires ont décidé de sonner le glas de la soumission, de la collusion et de la partialité, et ils défendront fièrement et efficacement leurs libertés fondamentales, ainsi que le droit à disposer de leur corps, droit élémentaire s'il en est

 

Ils veulent du courage et de l'intégrité, et surtout des actes en faveur du libre choix et de la transparence. Message est donc transmis largement aux acteurs de terrain, dans un souci de cohérence et de pragmatisme.

 

Découvrez ici la lettre envoyée à tous les parlementaires du pays (hormis les sénateurs du fédéral) au sujet de cette pétition

 

Découvrez ici notre communiqué de presse de ce lundi 6 décembre

 

Signez cette pétition si vous ne l'avez pas encore fait (les Belges svp, il existe d'autres pétitions pour leurs pays pour les Français, les Suisses, etc...)

 

La version néerlandophone de la pétition.

 

MERCI DE PARTAGER TRES LARGEMENT CES DOCUMENTS, afin que nous soyons des millions de Belges à savoir qu'ils ont tous reçu ces éléments d'information, syndicats compris! SOyons une majorité de citoyens à avoir eu vent de cette démarche, plus que fondamentale

 

Car il faut être clair et bien saisir l'enjeu ici: que vous ayez déjà été vaccinés ou non, accepter pour quiconque le principe de cette obligation avec des vaccins géniques expérimentaux pour lesquels le recul manque, créera immanquablement un précédent lourd, c'est une véritable boite de Pandore: l'ouvrir signifie qu'à la moindre "urgence de santé" décrétée telle par des instances supranationales non élues, largement liées aux intérêts pharmaceutiques et aux fabricants de vaccins, il pourra être considéré une fois encore que votre corps ne vous appartient plus et qu'il pourra resservir de déversoir pour toutes les futures nouvelles technologies vaccinales à expérimenter que l'on ne cesse de nous annoncer, de même que les futures pandémies qui vont avec (qu'on ne cesse là encore de nous annoncer inévitables, etc.). Les variants auront bon dos!

 

Souvenons-nous de l'épisode du H1N1 et voyons avec clarté qu'on ne peut hélas faire confiance aveugle, celle-ci doit se gagner. Vous estimez-vous "satisfaits" ici avec le Covid et l'océan de mensonges auquel vous avez eu droit, jusqu'ici?.... Soyons sérieux! Et exigeants/rigoureux, notre (bonne) santé en dépend...

 

Vos droits ne sont ni à vendre ni à arracher: vous les avez, vous les gardez!

 

En partenariat avec Tegenstroom!

Ensemble, nous sommes + forts! 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 12:12

Mise à jour, 8 oct 2021, 11H38: Notre avocat Me Beauthier nous a appelé ce matin pour nous dire qu'il avait retrouvé dans ses courriers indésirables un mail d'une assistante du cabinet de la Ministre Désir (Mme Santantonio) en date du 23 septembre. Me Beauthier s'attendait à un recommandé ou à un courrier postal de la Ministre, il vient de nous faire parvenir ce document de "réponse", qui, après lecture, ne répond à rien mais se résume surtout en un cocktail de dénégations (dénégations des pressions, dénégations sur les risques graves, sur le problème des conflits d'intérêts, on fait comme si ça n'existait pas; dénégations sur le caractère expérimental, etc...)

 

Le 15 septembre dernier, par le biais de son avocat, Me Georges Henri Beauthier, Initiative Citoyenne faisait parvenir à Caroline Désir, Ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles une mise en demeure de répondre à une série de questions urgentes et précises, et de stopper immédiatement la campagne vaccinale Covid dans le cadre scolaire, tant qu'elle n'aurait pas apporté les réponses nécessaires.

 

Une mise en demeure dont il a été fait copie par mail et par recommandés aux associations de parents UFAPEC & FAPEO, ainsi aussi qu'à la Ligue des Familles.

 

Le 21 septembre, Initiative Citoyenne faisait parvenir un courrier aux centaines de directions d'écoles secondaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, non seulement pour les informer de la lettre de mise en demeure parfaitement justifiée telle qu'envoyée à la Ministre Désir, mais également en vue de leur partager d'autres informations utiles relatives à leur responsabilité légale dans un tel contexte où autant de dispositions légales sont bafouées et où, on le voit bien, de plus en plus d'articles sortent sur des nouveaux risques graves mis en évidence au sujet de ces vaccins poussés à tout crin, et donc susceptibles de concerner aussi les élèves de leurs établissements à qui une information trop partielle/incitation trop partiale à la vaccination aurait été faite.

 

Deux jours plus tard, le 23 septembre, en catastrophe, prise de panique, la Ministre Désir envoyait un courrier aux directions d'écoles pour tenter de se justifier, de se dédouaner (c'est pas elle, c'est à la demande des autorités bruxelloises du Comité de Concertation),  et de "les apaiser" à bon compte, en répondant prétendument à notre courrier sur leur responsabilité légale. Cette lettre téméraire de la Ministre Désir est assez surréaliste, et c'est un euphémisme.

 

Dans ce courrier, en effet, elle prétend, entre autres très nombreuses contre-vérités, que:

 

1°) Notre mise en demeure serait "fantaisiste": ceux qui nous connaissent et viennent lire sur ce site, y compris de nombreux médecins d'ailleurs, savent ce qu'il en est, et l'importance pour nous de la rigueur et de l'exactitude des informations communiquées...

 

2°) Caroline Désir affirme aussi sans l'ombre d'une preuve  que notre lettre serait un "pamphlet antivaccin" (évidemment, c'est là un triste mode de fonctionnement des officiels en matière de vaccination, depuis déjà de très nombreuses années, toute question critique argumentée étant qualifiée d'hérétique, contraire au dogme et donc à rejeter, fusse au péril de la sécurité publique, se questionner sur base de données tangibles est interdit, c'est déjà de trop...)

 

3°) Désir affirme encore "une réponse a été apportée au soumissionnaire de ce courrier". > L'envoi d'un mail du Cabinet de Caroline Désir a effectivement bien été fait en date du 23 septembre à notre avocat, comme nous venons de l'apprendre seulement maintenant. Cf mise à jour ci-dessous donc. Il y a donc bien eu réponse mais en ce qui a trait toutefois au contenu de celle-ci comparativement à nos interrogations initiales, on peut hélas parler de "réponse" avec des guillemets. 

 

Mise à jour, 8 oct 2021 11H38: Notre avocat Me Beauthier nous a appelé ce matin pour nous dire qu'il avait retrouvé dans ses courriers indésirables un mail d'une assistante du cabinet de la Ministre Désir (Mme Santantonio) en date du 23 septembre. Me Beauthier s'attendait à un recommandé ou à un courrier postal de la Ministre, il vient de nous faire parvenir ce document de "réponse", qui, après lecture, ne répond à rien mais se résume surtout en un cocktail de dénégations (dénégations des pressions, dénégations sur les risques graves, sur le problème des conflits d'intérêts, on fait comme si ça n'existait pas; dénégations sur le caractère expérimental, etc...)

 

Il est en effet possible que Mme Désir ne s'attendait pas à ce que nous tombions en possession de cette lettre envoyée aux directions avec autant de contre-vérités de sa part rédigées à la va-vite. Mais il en fut ainsi. Rappelons que déjà le 22 avril 2020, dans le Soir, on pouvait lire que l'ex Ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block s'était engagée à répondre à notre courrier de questions, mais qu'il lui faudrait un peu de temps car les questions étaient "assez techniques", alors qu'elle n'y a en réalité JAMAIS REPONDU... rien donc pour autant de "fantaisiste", juste des personnes qui prennent des décisions politiques aux conséquences lourdes possibles mais SANS RIEN ASSUMER, SANS SAVOIR REPONDRE A RIEN, en réalité!!!

 

4°) Elle abreuve les directions de désinformation en tous genres (affirmant par exemple, ce qui est profondément contraire aux faits, que les avantages de la vaccination chez les jeunes l'emportent sur les risques ; ou encore, qu'il n'y a aucun effet secondaire à long terme alors que ces vaccins sont précisément toujours en phases d'essais cliniques (cf. p. 21/37 notam.), et les patients toujours cobayes de cette gigantesque expérimentation médicale).

 

5°) Elle achève sa missive désespérée en tentant d'assimiler nos informations indépendantes et bienveillantes envoyées aux directions, dans leur intérêt et dans celui de leurs élèves, à une "intimidation", en les enjoignant à recontacter ses services "afin de prendre toutes les mesures légales qui s'imposent" (sic!)... tenter pathétiquement de diaboliser Initiative Citoyenne, collectif bénévole et indépendant qui met à nu les failles préoccupantes de sa dangereuse politique, et qui avait déjà obtenu confirmation en 2011 du Jury d'Ethique Publicitaire que la Communauté Française de Belgique s'était déjà bien rendue coupable de "publicité trompeuse" avec sa réclame en faveur des vaccins tout au long de la vie, que le Jury avait qualifiée comme étant "de nature à induire le consommateur en erreur", en taisant les risques et en présentant les avantages de façon trop absolue, soit une violation d'une disposition légale, la loi du 22 août 2002 relative aux droits du patient, en l'occurrence. 

 

Le 5 octobre dernier, Initiative Citoyenne envoyait une deuxième lettre à Mme Désir, avec copie aux directions d'établissements, aux associations de parents UFAPEC et FAPEO, ainsi aussi qu'au syndicat Appel, qui avait confirmé dans la presse que la pression était "réelle" sur le terrain en faveur de la vaccination, certains enseignants faisant lever la main aux jeunes pour savoir qui est vacciné. (Voir aussi ici, la réaction récente de la FAPEO, estimant que les formulaires de l'ONE vont trop loin car ils demandent aux parents d'aller justifier leur choix de non vaccination...)

 

LIRE ICI CETTE LETTRE-CLEF

 

Nous ne pouvons dès lors que souhaiter informer ici un maximum de citoyens, parents et acteurs de la société civile du scandale incroyable que représente l'attitude et la posture de la Ministre Caroline Désir, le peu de cas qu'elle fait véritablement de la santé des jeunes qui se trouvent être honteusement instrumentalisés dans tout ce dossier, la Ministre ayant reconnu dans un précédent article du Soir qu'ils étaient peu touchés et concernés par les conséquences fâcheuses de la maladie mais qu'il fallait en gros leur faire endosser le rôle d'"ambassadeurs de la vaccination" auprès de leur famille, histoire de poursuivre le bourrage de crâne/propagande pro-vax à la maison après la "sensibilisation"/gavage jusqu'à l'overdose en milieu scolaire, via des influenceurs et autres experts en conflits d'intérêts (ce que Désir confond par ailleurs avec une information rigoureuse et objective.... )

Pour offrir une chance réelle aux jeunes et à leurs familles d'échapper à cette prison mentale et au poids de la propagande malsaine, rien ne vaut une information rigoureuse, diversifiée, qui donne accès à la réalité des FAITS, sans entrave, sans tabou.

 

Voici, par exemple ci-dessous, divers autres liens, documents et informations encore "tombées" entretemps, depuis que nous avons réécrit à Caroline Désir, aux directions et aux associations de parents et qui ne font bien entendu que confirmer plus que jamais la pertinence de ce que avions pointé et questionné dans la politique mise en oeuvre.

 

Effets cardiotoxiques, la Suède qui décide par exemple de suspendre le vaccin Moderna chez les - de 30 ans 

Risques cardiaques jusqu'à 6 fois plus élevés avec le vaccin que le risque d'être hospitalisé pour une infection covid naturelle (The Guardian)

Nouvel effet secondaire neurologique récemment trouvé aussi en lien avec les vaccins à ARNm; source: le Quotidien du Pharmacien

Rapport de pharmacovigilance sur base des chiffres européens officiels pour les effets des vaccins chez les - de 18 ans (cf document ci-joint destiné à une députée française) qui démontre, chiffres à l'appui le rapport éminemment contre-productif des vaccins chez les jeunes!!!!

« Le taux de létalité apparent global du Covid19  en Europe est de 0.007% et il est donc : 

74 fois plus faible que la létalité apparente du vaccin Pfizer en cas d’événement indésirable 

212 fois plus faible que la létalité apparente du vaccin Moderna  

Ceci signifie, par exemple, qu’un enfant a : 

74 fois plus de risque de décéder du vaccin Pfizer en cas de survenue d’un effet indésirable que du Covid19 s’il contracte la maladie 

212 fois concernant le vaccin Moderna. » (p.27/34) 

 

Les Décès Chez Les Adolescents Ont Augmenté De 56% Depuis Le Début Du Déploiement Du Vaccin

Vaccination covid des jeunes dans le cadre scolaire: la Ministre Caroline Désir doit-elle démissionner?
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2021 5 17 /09 /septembre /2021 09:30

Ce vendredi 17 septembre 2021, le collectif Initiative Citoyenne convie les journalistes pour les informer de la récente mise en demeure envoyée ce mercredi 15 septembre par notre avocat, Me George Henri Beauthier, à la Ministre Caroline Désir, Ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles, avec copie et recommandé aux Associations de parents UFAPEC et FAPEO. 

 

Vous trouverez ici, le texte d'invitation aux médias.

 

Vous trouverez ici notre communiqué de presse de ce vendredi 17 septembre.

 

Et vous trouverez enfin ici copie intégrale de ce courrier envoyé à la Ministre sur le cadre de cette vaccination scolaire, qui concerne tous nos jeunes.

 

SI VOUS ÊTES PARENT, ENSEIGNANT, DIRECTEUR, JEUNE/ADO, PROFESSIONNEL DE SANTE, peu importe, vous avez chacun un rôle constructif possible à jouer: dispatchez le plus massivement possible ces infos svp, faites connaître l'existence de cette initiative dans vos classes, dans vos foyers, par mails ou via les réseaux sociaux à vos amis, elles doivent circuler partout, dans toutes les classes, dans toutes les écoles, dans tous les groupes, pour qu'un choix réellement libre et éclairé puisse se faire et que la loi du 22 août 2002 relative aux droits des patients puisse réellement être respectée pour tous. Ne restez pas les bras croisés, soyez acteurs de vos droits et libertés!

 

NOS JEUNES NE SONT PAS VOS COBAYES!

Vaccins covid en milieu scolaire: la Ministre Caroline Désir mise en demeure de répondre et de suspendre la campagne, le temps de lever les opacités

Voir aussiVaccination covid des jeunes dans le cadre scolaire: la Ministre Caroline Désir doit-elle démissionner? (NON REPONSE DE LA MINISTRE ALORS QU'ELLE A OSE PRETENDRE LE CONTRAIRE A DES CENTAINES DE DIRECTIONS DANS UN COURRIER DESTINE A LES "RASSURER"....)

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2021 7 12 /09 /septembre /2021 15:33

Une vidéo à écouter et à partager le plus largement possible, dans un objectif de santé publique!

La désinformation (assez pathétique, il faut bien le dire) de journalistes comme Johanne Montay, de la RTBF, sur cette médecin est à mettre en balance, entre autres, avec les aveux contenus dans cet article...du Lancet de 1938 (déjà!), le Lancet étant, pour ceux qui ne savent pas, une des revues médicales les plus connues au monde: "Sans propagande, il ne pourrait bien sûr y avoir aucune campagne de vaccination à large échelle. Mais ô combien il est périlleux de mélanger propagande et faits scientifiques. SI NOUS DISIONS SIMPLEMENT LA VÉRITÉ, IL EST DOUTEUX QUE LE PUBLIC ACCEPTERAIT DE SE SOUMETTRE A LA VACCINATION". A méditer donc, par Mme Montay, comme par d'autres, puisqu'entre temps, en 2002, est sortie la loi belge du 22 août relative aux droits du patient, dont l'article 8 alinéa 2 stipule précisément:

 

 « Les informations fournies au patient, en vue de la manifestation de son consentement visé au § 1er, concernent l'objectif, la nature, le degré d'urgence, la durée, la fréquence, les contre-indications, effets secondaires et risques inhérents à l'intervention et pertinents pour le patient, les soins de suivi, les alternatives possibles et les répercussions financières. Elles concernent en outre les conséquences possibles en cas de refus ou de retrait du consentement, et les autres précisions jugées souhaitables par le patient ou le praticien professionnel, le cas échéant en ce compris les dispositions légales devant être respectées en ce qui concerne une intervention. »

 

Donc voilà, il est bien évident qu'une vaste majorité de journalistes se fichent complètement du droit des patients, de la rigueur et de la qualité de l'information et collent frénétiquement l'étiquette de "fake news" ou d'"anti-scientifique" sur tout ce qui contrevient à la religion vaccinale dans laquelle Mme Montay est visiblement une grande fidèle, même si, ne soyons pas si pessimistes, elle aura peut-être un jour, un déclic de "bon sens", qui sait... ce que nous ne pouvons que lui souhaiter! 

Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)

Plus d'infos et de sources sur les taux de décès par Covid, ici (John Ioannidis, épidémiologiste). 

Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Les chiffres britanniques officiels le confirment: "Du 1er février au 2 août, le Royaume-Uni a enregistré 742 décès dus au variant Delta.  Sur ces 742 décès, 402 étaient entièrement vaccinés.

Les chiffres britanniques officiels le confirment: "Du 1er février au 2 août, le Royaume-Uni a enregistré 742 décès dus au variant Delta. Sur ces 742 décès, 402 étaient entièrement vaccinés.

Les chiffres britanniques officiels récents le confirment amplement: 

Du 1er février au 2 août, le Royaume-Uni a enregistré 742 décès dus au variant Delta.  Sur ces 742 décès, 402 étaient entièrement vaccinés. 79 avaient reçu une seule injection. Seuls 253 n’étaient pas vaccinés... Et 402 décès sur 47 008 cas chez les vaccinés ; 253 décès sur 151 054 cas chez les non-vaccinés...

Rapport officiel : SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England (6 août 2021, p. 19/44).

Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Vaccins anti-Covid: les risques d'effets secondaires peuvent aller jusqu'à l'AVC (Dr Cécile Andri)
Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 21:56

Nous vous recommandons de visionner le récent documentaire du réalisateur Bernard Crutzen intitulé "Ceci n'est pas un complot" et traitant de divers mensonges éhontés des médias et des autorités au sujet du Covid-19:

Ceci n'est pas un complot: le documentaire qui dérange
Ceci n'est pas un complot: le documentaire qui dérange

Faut-il sincèrement s'étonner qu'un tel documentaire gêne l'establishment dans sa volonté pathétique de vacciner à tout prix, au mépris de la rationalité la plus élémentaire??

 

«Ce documentaire tombe à un mauvais moment car nous sommes à un tournant dans la lutte contre le coronavirus. Ce serait dommage que certains Belges refusent de se faire vacciner uniquement parce qu’ils n’ont plus confiance dans le gouvernement, déplore par exemple Yves Coppieters dans Vers l'Avenir, celui qui fait semblant de dénoncer certaines choses tout en continuant finalement à les cautionner....

Les personnes ayant participé au documentaire qui disent à présent regretter leur participation (Marius Gilbert, Jacinthe Mazzochetti) font penser à ces intellectuels qui ont joué le même tour après Hold-Up (Monique Pinçon Charlot, Douste Blazy). Ce manque de courage des milieux universitaires n'est un secret pour personne, là où ces personnes auraient dû depuis bien longtemps jouer un rôle, leur complaisance, d'une façon générale, n'a que bien trop fait le jeu du pouvoir et c'est évidemment toute la société qui en a payé le prix fort.  Il ne faut pas oublier que ces personnes dans leurs universités n'ont pas la liberté du franc-parler, tout est sans arrêt contraint à la tiédeur, à la contenance, au conformisme, c'est ce que le philosophe Alain Deneault a bien expliqué avec son concept de médiocratie, cette gangrène du politiquement correct pour se maintenir à un poste, en dehors de laquelle ces universitaires craignent l'ostracisation et les outrances de leurs pairs. Leur petit périmètre est archi étroit, et hélas, assez incompatible avec l'esprit critique véritable qui ne peut souffrir de ce genre d'oeillères. Ahhhhh la terreur de l'étiquette "complotiste" qui les tétanise!! On les entend pourtant peu se pencher sur une série de faits kilométriques de ce dossier attestant d'anomalies innombrables, au rang desquelles hélas des indices de délits d'initiés, entre autres qualifications... à noter: même une récente résolution du Conseil de l'Europe met encore en garde contre ce risque, notamment, de délit d'initiés dans le présent contexte... un texte que ces intellectuels n'ont sans doute pas du lire non plus, mais passons.

 

Lisons à présent ce que Bernard Crutzen a commenté des critiques qui lui sont faites (Facebook, 8 février 2021):

 

6 5 0 0 0 0 vues !

Merci à tous pour le formidable partage ! Nous avons dépassé 650 000 vues sur les différentes plateformes, c’est énorme. Les adaptations en néerlandais, anglais, italien et malgache (!) sont en cours. Les retours sont très majoritairement positifs. Malheureusement, certains médias ont réagi négativement, nous nous y attendions. J’ai décidé de répondre aux critiques -nécessaires en démocratie - dans le but de faire avancer le débat, en espérant qu’il dépasse les réseaux dits sociaux.

Tout d’abord, une précision sur le GENRE. Il s’agit d’un documentaire, et la meilleure définition que je connaisse du documentaire est « le cinéma du réel » Il s’agit bien d’une démarche cinématographique avec un scénario, des mises en scène, une musique originale, etc. Mais ce n’est pas une fiction puisqu’il s’attache au réel. Or dans cette crise, il m’a semblé que le réel n’était pas nécessairement celui que nous présentaient la plupart des médias. Il y a comme une distorsion entre réalité et perception, les chiffres sont éloquents à ce sujet (0,02% de mortalité à l’échelle mondiale au 31/12/2020). Non, je ne balaie pas du revers de la main les 20 000 décès belges : je les mets en perspective. C’est le cœur de mon projet. D’où l’enquête que j’ai menée pendant quelques mois. Entre cinéma et investigation, c’est donc un film hybride, transgenre, ce qui gêne les journalistes professionnels en recherche d’objectivité.

Je suis en tous cas déçu que certain.e.s journalistes collent au film l’étiquette complotiste, « à la sauce Hold-Up » comme le titre Le Vif ce 8 février. C’est précisément l’écueil que j’ai tenté d’éviter. Déçu aussi de décevoir Arnaud Ruyssen, qui s’est senti attaqué alors qu’il a probablement organisé les débats les plus équilibrés. J’en déduis que le journaliste est allé se faire un café lorsque le commentaire disait : « On me reprochera de me focaliser sur les gros titres des JT et les unes des quotidiens, c’est vrai ! Parce que ce sont les gros titres que l'on envoie d’un clic et qui créent la panique. J’admets que certains journalistes ont analysé et investigué, mais très peu se sont aventurés à questionner le discours dominant, à douter.»

Je ne répondrai pas aux multiples « pourquoi » parce que la réponse est simple : un documentaire de 70 min ne peut pas traiter tous les aspects d’une problématique aussi complexe. Quant aux possibles erreurs factuelles, j’y répondrai après avoir vérifié mes sources.

On accuse mon film de "manipuler le spectateur en sous-entendant un complot mondial mêlant médias et élites vers une société de contrôle". Je n'ai pas dit ça. On prétend aussi que je les trouve « complices », un mot que je n’ai pas utilisé. Mon hypothèse est que le traitement médiatique (la peur, le sensationnalisme, la cécité sur les conflits d'intérêts...) déroule le tapis rouge pour ceux qui rêvent d’une société hygiéniste et sécuritaire, pour laquelle nous n’avons pas voté. Il me semble que peu de journalistes rêvent de ce monde-là.

J'accepte que mon film soit démonté par des médias blessés, mais j’espère en retour que les rédactions s’intéresseront à ce que le film pointe du doigt (VanRanst, le papa, AstraZeneca…) J’attends que les médias cessent d’annoncer « de nouvelles contaminations » alors qu’ils savent que ce ne sont que des tests positifs. Ce genre de glissement sémantique provoque une réaction disproportionnée de la part des citoyens et des gouvernements.

On estime que je n’ai pas assez parlé du CŒUR du problème ? Pour moi, le cœur du problème ce n’est pas la saturation hospitalière, mais la NARRATION autour de la saturation hospitalière. Cette façon de rejeter la faute sur un virus ou des comportements sociaux, et non sur des choix économiques et politiques. Cette manière de faire porter au virus la responsabilité du tsunami économique qui va nous tomber dessus dans les mois à venir. Ce n’est pas moi qui le dis dans le film, c’est un professionnel de la finance internationale.

Oui, je persiste : les journalistes pourraient se montrer plus critiques à l’égard des autorités. Il me semble que certain.e.s ont confondus information et communication.

Je ne suis pas devenu complotiste, je suis plutôt un réalisateur “mainstream”. Mes documentaires antérieurs ont été co-produits par des télévisions grand public et ont connu un beau succès d’audience. Je n'ai pas changé, je travaille toujours de la même manière. C’est le sens du courant qui a changé. Je me retrouve aujourd’hui à contre-courant. C’est fatigant de nager à contre-courant, mais je suis poussé dans le dos par des milliers de personnes, qui ont bien compris le message : «douter, douter, et encore douter».

Merci à ma petite équipe pour le soutien moral, et à vous, toutes et tous, pour les encouragements massifs !

 

Terminons enfin par l'attitude de Emmanuel André et de Savics, une réaction qui masque assez mal la peur il nous semble. 

Bernard Crutzen, 12 février 2021:

 

E R R A T U M
K. Ce n’est qu’une lettre en trop, mais elle a failli nous coûter cher. TracKing > Tracing.
La société Savics a réagi suite à la diffusion de la courte séquence consacrée à Emmanuel André. Nous continuons à penser que la position du microbiologiste a été ambiguë, mais pour éviter toute procédure dont nous ne pourrions supporter le coût, nous supprimons cette séquence du film et publions la mention suivante :
"ERRATUM : Nous avons retiré du montage l’information selon laquelle «M. André conseillait le gouvernement pour le tracing alors qu’il continuait en parallèle d'être rémunéré par la société Savics, spécialisée dans le tracing.» Cette information est partiellement erronée. En effet, Savics ne fait pas de tracing mais du tracking. Il n’y a donc aucun lien entre les objectifs poursuivis par les acteurs mentionnés."
J’ai commis des erreurs, et je le reconnais. Je me suis ici trompé d’un K. Si de leur côté les médias reconnaissaient qu’ils font une erreur en parlant de « nouveaux cas », on aura déjà fait un grand pas.
Voici le nouveau lien vers le film : https://linktr.ee/CNPC_2020

 

Or voici ce que l'on peut tout de même préciser par rapport à Emmanuel André et Savics donc, afin d'apporter un éclairage complémentaire à ces manoeuvres (la meilleure "défense" n'est-elle pas l'attaque dit-on?):

 

Visiblement, Emmanuel André ne convainc pas grand monde, à en lire l’avis des lecteurs

Rajoutons en outre à cela que nous apprenions le 8 juin 2020, soit le même jour auquel nous recevions l'accusé de réception du palais royal à notre courrier du 1er juin au gouvernement, la démission de Mr André de son poste de coordinateur du traçage, alors que notre courrier soulevait justement la question des conflits d'intérêts à son endroit.... Il évoquait alors des « raisons personnelles », quel drôle de hasard de calendrier. Mais chûût, oser dire cela vaudra encore l’étiquette de complotistes sûrement !! ;-))

Ci-dessous, capture d'écran de la "team Savics" réalisée en mai 2020... à comparer à ce qu'on voit maintenant (tout ayant été expurgé, vive l'opacité!), l'establishment aux abois n'ayant jamais eu à sa disposition que mensonges, opacité, répétition (propagande) et peur/intimidation....!!

Ceci n'est pas un complot: le documentaire qui dérange
Ceci n'est pas un complot: le documentaire qui dérange
Partager cet article
Repost0
16 décembre 2020 3 16 /12 /décembre /2020 23:58

Brandy Vaughan était une activiste brillante, courageuse, déterminée, qui a contribué à éveiller des dizaines de milliers de personnes sur le scandale des vaccins. Et comme elle le disait, personne ne peut acheter la vérité, laquelle ne peut donc que toujours se prolonger et se diffuser encore et encore, en dépit des menaces, intimidations et tentatives d'entraves diverses.

 

Initiative Citoyenne salue cette grande âme qui a énormément fait pour la santé des enfants et de l'Humanité tout entière.

 

Merci Brandy pour ce travail titanesque et toute cette énergie mise au service des autres! Comme Claire Séverac, Andrew Moulden, Dr Bradstreet, Sylvie Simon, Corinne Gouget et bien d'autres encore, tu t'es battue sans relâche pour que cesse le cynique massacre de millions d'innocents par le biais de pratiques mafieuses, non éprouvées et non scientifiques.

 

Voir absolument cette vidéo-ci (Odyssée) et la suivante:

Brandy Vaughan, activiste antivaccin retrouvée morte par son fils de 9 ans. Elle avait 47 ans

Brandy Vaughan, activiste antivaccin retrouvée morte par son fils de 9 ans. Elle avait 47 ans

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 16:38

Nous vous partageons ici un article important de Christian Staquet sur la situation belge. Il est fondamental de voir que nous sont réimposées avec le coronavirus les mêmes errances que lors du H1N1... Il faut en effet rappeler, comme l'a fait la revue belge d'Evidence Based Medicine (Médecine basée sur les preuves) Minerva, en 2007, que les conflits d'intérêts ont une influence négative, que ceux-ci soient déclarés ou pas: influence négative sur l'intégrité du jugement clinique, et donc sur les intérêts des patients....

 

Chez nous, en Belgique, le syndicat libre de la fonction publique qui ne veut en aucun cas d'une obligation vaccinale chez les soignants, a déclaré par la bouche de son président, François Roosens: "C'est immonde de faire culpabiliser le personnel qui ne souhaite pas se faire vacciner immédiatement". "En tant que représentant du personnel, je comprends que des gens se posent la question du recul par rapport à ce qu'on sait de ces vaccins. Que sait-on sur la pérennité? Sait-on combien de temps on est immunisé? Les seules personnes qui se montrent rassurantes sont les patrons des firmes pharmaceutiques."

 

 

Des producteurs de vaccins siègent au comité de recommandation des vaccins contre la Covid 19

 

Auteur : Christian Staquet-Chibambo

 

 

 

Dans le cadre de la "Stratégie de l’Union européenne concernant les vaccins contre la COVID-19" ([1]), la Belgique s'est déjà engagée pour l'achat anticipé de deux vaccins, celui d'AstraZeneca (décision en août 2020) et celui de Janssen Pharmaceutica (décision en octobre 2020) en attendant d'autres vaccins prochainement. Ces engagements entérinés par le gouvernement belge s'établissent sur base des évaluations positives établies par l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) dont un comité a été chargé d'examiner les dossiers des candidats vaccins. Selon le site officiel de l'AFMPS, ce comité est composé d'experts qui « n'ont aucun conflit d'intérêt et sont tenus au secret. Afin de garantir l'indépendance de ses membres, la composition de ce comité ne sera pas divulguée avant la fin de ses travaux. » ([2]) Pourtant, dans le journal télévisé du 19 août 2020 de la chaîne de télévision belge RTL, le professeur Michel Goldman a été interviewé et présenté explicitement comme étant l'un des membres de ce comité ([3]). Or, sur le site officiel de la « AstraZeneca Foundation » ([4]), Michel Goldman est désigné comme président du board de cette fondation dont la raison d'être consiste à protéger et véhiculer les intérêts de la firme biotechnologique AstraZeneca. Des conflits d'intérêts similaires ont déjà été repérés dans d'autres pays en rapport avec la pandémie du covid-19. Par exemple, en France, plusieurs membres (dont le prédisent Christian Chidiac) de la commission publique chargée d'orienter les mesures étatiques contre la pandémie ont des conflits d'intérêts avec l'industrie biotechnologique ([5]). De même, aux USA, les liens de Moncef Slaoui avec l'industrie biotechnologique sont patents ([6]).

Des conflits semblables concernent probablement encore d'autres protagonistes qui occupent des fonctions similaires à celles de Michel Goldman, Lieven Annemans, Christian Chidiac ou Moncef Slaoui dans d'autres pays et institutions. Ainsi, de même que le gouvernement belge délègue l'évaluation des contrats d'achat des vaccins à un comité d'experts, de même la Commission européenne délègue son pouvoir de négociation de ces contrats à un « comité de pilotage » et à une « équipe conjointe ». Les membres de ce comité et de cette équipe sont inconnus et travaillent dans le secret, cette opacité est revendiquée par la Commission ([7]) dans des termes qui résonnent avec ceux de la déclaration fallacieuse de l'AFMPS citée ci-dessus et qui ne garantissent donc nullement l'impartialité de ces personnes. En ce qui concerne la Belgique, le réseau d'influence de la « AstraZeneca Foundation » se laisse entrevoir aussi par les quelques liens tissés avec le FNRS et l'Académie Royale de Médecine de Belgique : « Depuis sa création, AstraZeneca Foundation a déjà consacré plus de cinq millions d’euros au soutien de la recherche en Belgique. » ([8]) Il serait fastidieux et peu pertinent de s'attarder davantage sur les individualités potentiellement ou nommément concernées par ces conflits d'intérêts car ce sont seulement des exemples d'un problème politique plus fondamental qu'elles illustrent, cristallisent et catalysent. Ainsi il est plus utile d'essayer d'expliquer et de comprendre ce problème politique fondamental qui concerne la démocratie. Nous le ferons dans une prochaine contribution.


[4] https://www.azfoundation.be/the-board.html (dernière consultation le 9 novembre 2020) .

Les experts en conflits d'intérêts à la manoeuvre pour nier et minimiser les risques

Les experts en conflits d'intérêts à la manoeuvre pour nier et minimiser les risques

Vaccins Covid-19: la gangrène des conflits d'intérêts, comme avec le H1N1

Ci-dessous, la petite vidéo d'un des nombreux experts en conflits d'intérêts ( outre lui, citons des gens comme Van Laethem, Smeesters, Moutschen, etc etc.) sur sa façon d'envisager la communication au public; Van Ranst disait déjà lors du H1N1 que "quelques morts en plus et ça (donc les taux de couverture vaccinale) peut augmenter de dizaines de pourcents".....

 

Le discours officiel que promeut notamment le Conseil Supérieur de la Santé, tendant à vouloir faire croire qu'on ne peut être expert sans avoir des intérêts, que les liens et les conflits d'intérêts doivent être distingués etc., sont fallacieux car ils contribuent à banaliser la gangrène des conflits d'intérêts, laquelle se maintient par-delà la simple déclaration. Avec une médecine qui est LA TROISIEME CAUSE DE MORTALITE ANNUELLE dans nos pays riches, derrière le cancer et les maladies cardiovasculaires et donc très loin devant le coronavirus, il n'y a pas de quoi fermer les yeux ou être complaisants! Car des individus payeront cette collusion dans leur chair, et parfois hélas de leur vie. 

Vaccins Covid-19: la gangrène des conflits d'intérêts, comme avec le H1N1
Vaccins Covid-19: la gangrène des conflits d'intérêts, comme avec le H1N1
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2020 6 05 /09 /septembre /2020 23:02

APPEL DES SOIGNANTS BELGES SUR LE CORONAVIRUS

Partager cet article
Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 15:05

Vous trouverez au lien suivant copie du courrier que notre collectif vient d'adresser aux associations de parents UFAPEC (enseignement catholique) et FAPEO (enseignement officiel), ainsi qu'aux directeurs d'établissement.

 

Nous vous encourageons tous, vivement, à (re)devenir de plus en plus ACTEURS face à tout ce qui se passe. Il est crucial de se poser des questions, de chercher les bonnes informations, de rappeler les faits et d'en revenir au bon sens et à la priorité de favoriser une bonne santé GLOBALE, laquelle ne peut évidemment pas faire l'impasse sur l'importance des liens sociaux et sur la possibilité d'une bonne santé psychologique.

 

N'hésitez donc pas, sur cette base, à écrire personnellement aux directions et aux enseignants des établissements que fréquentent vos enfants pour les interpeller très concrètement sur ces questions, organisez-vous en groupes de parents, faites pression pour faire ENFIN respecter vos droits et ceux de vos enfants, ceux-ci ont besoin de vous, MERCI !

 

Voici le contexte concret de scolarité de certains enfants asiatiques suite au Covid-19...quel sera l'impact psychologique de tout ceci à long terme?

Rentrée scolaire dans le contexte corona: notre courrier aux associations de parents et aux directeurs d'établissement
Partager cet article
Repost0
Published by Initiative Citoyenne - dans Actions d'Initiative Citoyenne Liberté & démocratie
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 10:41

Communiqué de presse

 

 

 

 

 

 

 

Initiative Citoyenne réclame des informations à la Commission européenne sur l’achat de vaccins contre le coronavirus

La Commission européenne a pris en charge la commande de vaccins contre le coronavirus, en urgence et sans la moindre transparence. Une obligation générale de vaccination et des dérogations à d’autres législations (type OGM) sont mentionnées. Initiative Citoyenne sollicite l’accès aux différents documents scientifiques et techniques qui permettront à la Commission de passer son marché.

Initiative Citoyenne est une association de fait mixte (médecins & non médecins) qui s'est créée en 2009, à l'époque de la grippe AH1N1, en Belgique. La raison d'être de ce mouvement était alors d'obtenir des réponses aux questions de Santé publique que le traitement de la maladie laissait présager [1], afin que les droits du patient, et notamment celui au consentement libre et éclairé puissent être de mise. La suite des événements, avec les nombreux effets secondaires survenus (ex : narcolepsie) est venue conforter la pertinence de la démarche initiale de questionnement, puis des actions en justice menées à l’époque [2].

Plus de dix ans plus tard, les mêmes questions se sont amplifiées avec la crise du coronavirus [3]. Ainsi, la Commission européenne, dans une opacité totale, envisage de commander des centaines de millions de doses d’un vaccin aux effets inconnus [4]. Ces derniers jours, la presse s’est fait l’écho d’une éventuelle obligation légale de vacciner la population contre cette maladie [5]. De plus, dans le cadre de la fabrication de ce vaccin, il est envisagé de déroger à certaines législations en matière de protection de l’environnement, comme le traitement des OGM [6]. Dès lors, par le biais d’un de ses avocats, Maître Stéphane Rixhon du barreau de Bruxelles, Initiative Citoyenne a contacté la Commissaire européenne à la Santé afin d’obtenir tous les documents utiles sur la passation de ce marché public [7]. Faisant usage de son droit d’accès aux documents administratifs, elle espère lever une partie du mystère qui enveloppe ce projet européen aux contours inquiétants pour la santé de tous.

Initiative Citoyenne a en outre aussi mis une pétition en ligne [8], en partenariat avec l’association flamande Tegenstroom, pour exiger une liberté vaccinale absolue en lien avec ces futurs vaccins. Cette pétition a déjà recueilli dans ses versions française et néerlandaise plus de 5000 signatures à ce stade [9].

Pour Initiative Citoyenne,

Sophie Meulemans, Marie-Rose Cavalier, Muriel Desclée

Pour tout contact : initiative.citoyenne@live.be

Références :

 

[1]Article de la Libre, 25 septembre 2009 avant la grande campagne vaccinale sur les questions d’Initiative Citoyenne : https://www.lalibre.be/belgique/inoffensif-le-vaccin-contre-la-grippe-h1n1-51b731cfe4b0de6db97544d1

En 2017, soit bien après la grande campagne, le Dr Vytenys Andriukatis, ex Commissaire Européen à la Santé déplorait les « expériences terrifiantes » vécues par les victimes du vaccin H1N1…

https://inews.co.uk/news/health/eu-health-commissioner-narcolepsy-swine-flu-vaccine-528881

[2]10 questions au gouvernement belge sur le H1N1 : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Lettre---Dix-questions-au-gouvernment-belge-sur-la-vaccinat.pdf

Octobre 2019, Action judiciaire d’Initiative Citoyenne face à l’Etat belge pour que l’information soit fournie : https://www.dhnet.be/actu/belgique/initiative-citoyenne-contre-vaccin-h1n1-plaidoiries-le-3010-51b7a82de4b0de6db9862638

Action en appel d’Initiative Citoyenne (qui réclamait notamment la publication du contrat d’achat de vaccins H1N1 entre l’Etat belge et GSK) : https://www.youtube.com/watch?v=-DQKR8jucEQ

Publication du contrat secret surréaliste entre l’Etat et GSK :

http://initiativecitoyenne.be/article-le-contrat-entre-l-etat-belge-et-gsk-est-revele-49894095.html

[3] Initiative Citoyenne a envoyé par l’entremise de Me Georges Henri Beauthier un courrier au gouvernement Wilmès le 13 avril dernier auquel il n’a fourni aucune réponse (malgré ses promesses, cf. Le Soir du 22 avril dernier) ainsi qu’une mise en demeure avec copie au roi le 1er juin 2020 dans le cadre du dossier du coronavirus.

http://data.over-blog-kiwi.com/1/47/73/60/20200413/ob_9d8999_questions-au-gouvernement-sur-le-coron.pdf

https://data.over-blog-kiwi.com/1/47/73/60/20200425/ob_21d144_article-le-soir-22-avril-2020-action.pdf

http://initiativecitoyenne.be/2020/06/coronavirus-tracing-5g-et-futurs-vaccins-mise-en-demeure-du-gouvernement-de-sophie-wilmes-avec-copie-au-roi.html

[4] « Les contrats porteraient sur l'acquisition de "300 millions à 600 millions de doses", selon qu'il faille une ou deux doses par personne. "L'objectif est de vacciner 300 millions de personnes" » https://www.lecho.be/economie-politique/europe/general/l-ue-devoile-sa-strategie-pour-trouver-le-plus-tot-possible-un-vaccin-contre-le-covid-19/10232616.html

[5] Ministre Koen Geens, 19 mai 2020 : « Koen Geens est inébranlable sur le vaccin corona: "Celui qui ne veut pas, on l’oblige" » https://www.redactie24.be/news/30747/koen-geens-is-onwrikbaar-over-vaccin-tegen-corona-wie-niet-wil-verplichten-we

[6] Cf. article de l’Echo indiquée au point n°4, ci-dessus. « Il serait également prévu de déroger temporairement à certaines réglementations, en particulier celle portant sur les études d'incidence des OGM sur l'environnement. »

[7] Courrier de Me Rixhon à la Commission Européenne :

https://data.over-blog-kiwi.com/1/47/73/60/20200626/ob_06ee3c_demande-d-acces-aux-documents-adminis.pdf

[8] Pétition version française : https://www.petitionenligne.be/pas_de_vaccination_obligatoire_contre_le_covid-19

[9] Pétition version néerlandaise : https://petitie.be/petitie/geen-verplichte-vaccinatie-tegen-covid-19

Courrier envoyé par Me Rixhon à la Commission Européenne:

Partager cet article
Repost0

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA