Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 11:04

Un bébé de deux mois meurt après la vaccination

Les autorités lancent une enquête sur l'incident survenu à l'hôpital

 

(ANSA) - Rome, 2 juillet 2015 - Les autorités italiennes ont lancé une enquête après la mort d'un bébé de deux mois, survenue après une vaccination obligatoire effectuée dans un hôpital sicilien.

 

Le bébé est décédé le 29 juin dernier après avoir été vacciné à l'hôpital Maria Paterno Arezzo de Ragusa, au sud de la Sicile.

 

La police a requis une autopsie après que les parents de l'enfant aient introduit une plainte.

 

Les investigations sont "destinées à établir avec certitude les causes du décès du nourrisson, avec l'objectif de faire la lumière sur toute responsabilité ou négligence éventuelle de la part du personnel médical de l'hôpital" a déclaré le procureur dans un communiqué. 

 

Source: Ansa.it

 

Une fois encore, un décès de trop, mais un décès tellement prévisible pour ceux qui ont la volonté et le courage de voir et de comprendre les raisons fondamentales de l'insécurité inévitable des vaccins, tous expérimentaux autant qu'ils sont! Combien de décès d'enfants et d'enfants handicapés à vie faudra-t-il encore pour que les crédules restants voient clair et puissent protéger leur santé et celle de leurs enfants? Il ne faut pas oublier que pour un décès médiatisé, il y en a derrière des dizaines d'autres dont on n'entend jamais parler et que seuls 1 à 10% des effets secondaires graves de vaccins sont comptabilisés officiellement, de l'aveu même de plusieurs publications médicales officielles!

 

Pour la minorité de décès post-vaccinaux faisant l'objet d'une médiatisation officielle, soyez bien certains qu'on aura à chaque fois droit au même baratin stéréotypé affirmant soit qu' "une enquête est en cours pour faire toute la lumière" et/ou qu'un lot donné de vaccins a été suspendu "par sécurité" ou "par précaution" le temps de faire toute la lumière". Ceci est un discours de crise parfaitement recraché par les officiels qui ne font en fait là qu'appliquer docilement les recommandations de l'OMS sur la communication de crise autour des vaccins, communication bien entendu bien davantage destinée à protéger à tout prix l'image de la vaccination qu'à sauvegarder réellement la santé publique! Il est du reste beaucoup plus commode d'évoquer des "négligences du personnel" que l'empoisonnement que constitue la vaccination elle-même avec le scandale supplémentaire que représente toute obligation en la matière. Il aurait pourtant été fort intéressant que ce communiqué détaille les noms exacts des vaccins reçus, fort probablement Infanrix hexa et Prevenar, un cocktail explosif et indéfendable dont la co-administration multiplie par trois les risques neurologiques. Il ne faut pas oublier non plus que le fabricant du vaccin Infanrix hexa liste lui-même plus de 800 effets secondaires possibles, susceptibles d'affecter tous les systèmes du corps dont de nombreux effets gravissimes à même de déboucher sur un décès (dont la mort subite) Quant au fabricant du vaccin Prevenar, il chiffre à 3% (1 enfant sur 33) le taux d'effets secondaires graves au cours de ses essais cliniques. Dans ces conditions, il n'est plus du tout évident -que du contraire! - que la vaccination fasse beaucoup plus de bien que de tort...ce discours des officiels est un discours idéologique qui a perdu tout contact avec la réalité du terrain et hélas, il est évident que la sécurité concrète des enfants (et des adultes) en pâtit.

 

Voir aussi

 

Ayana, dans le coma le lendemain de sa vaccination par Infanrix hexa et Prevenar

 

Le vaccin Prevenar est-il un vaccin sûr et sans danger?

 

Pneumocoques: l'échec retentissant de la vaccination

 

Tous les vaccins sont expérimentaux: voici pourquoi

 

Vaccins: le vrai scandale des faux placebos

 

Dr Saluzzo de Sanofi Pasteur: "on ne comprend pas comment marchent les vaccins!"

 

La sécurité des vaccins pose vraiment problème: les officiels le savent

 

Infanrix hexa: le document confidentiel accablant

 

Prevenar: les documents confidentiels accablants

 

Eric, la tragédie d'une vie....

 

Livio, handicapé à 80% suite aux vaccins Prevenar & Infanrix Quinta

 

Décès d'un nourrisson deux jours après avoir reçu un vaccin

 

Décès de Karen, 16 ans, après des troubles auto-immuns déclenchés par deux injections de vaccin Gardasil

 

A la mémoire d'Otto, mort après un vaccin administré sans le consentement de sa mère

 

Une petite fille de 4 mois décède après avoir reçu 7 vaccins

 

Décès de la petite Haylee cinq heures après son vaccin contre l'hépatite B

 

Le petit Bently décède 5 jours après avoir reçu 11 vaccins

 

Un nourrisson décède après avoir reçu 8 vaccins

 

Décès d'un nourrisson de 4 mois possiblement lié aux vaccins

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA