Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 22:04

Le nombre d’hospitalisations liées à une maladie de type polio passe à 9 après la mort d’un enfant

 

Fox News.com, 2 novembre 2016

 

 

Daniel Ramirez est décédé d’une maladie que les médecins pensent être une myélite  flasque aiguë

Le nombre d’hospitalisations liées à une maladie de type polio passe à 9 après la mort d’un enfant

La famille Ramirez a ouvert un compte pour venir en aide aux soins médicaux de ces enfants. Ils ont fait parvenir cette photo

 

Des responsables de la Santé de Washington ont déclaré mardi qu’ils enquêtaient sur un groupe de malades atteints d’une maladie de type polio. Neuf enfants ont jusqu’ici été hospitalisés et un garçon de 6 ans est décédé.

 

Le Seattle Times a rapporté qu’un porte-parole du département de la Santé de l’état a confirmé que deux des neuf enfants hospitalisés ont été testés positifs pour une maladie à virus rare, connue sous le nom de myélite flasque aiguë (AFM). Le département signale que ces enfants ont tous perdu de la force dans un ou plusieurs de leurs membres ou ne peuvent plus faire de mouvements. Le Centre Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) a signalé une augmentation des cas de myélite flasque aiguë de 2015 à 2016.

 

Il n’y a rien qui indique une cause individuelle pour aucun des cas ou un quelconque lien entre les cas » a déclaré Julie Graham au Seattle Times. Les enfants ont entre 3 et 14 ans.

 

Le garçon qui est décédé au cours du week-end, connu sous le nom de Jonathan Daniel Ramirez Porter de Bellinham était soupçonné avoir souffert de myélite flasque aiguë. […]

 

Les médecins disent que la myélite flasque aiguë n’est pas contagieuse, mais qu’il n’existe aucun vaccin pour cette maladie. Cette maladie semble être une réaction anormale à diverses affections, y compris le virus du Nil occidental et le rhume.

 

Les parents Ramirez ont déclaré aux médias locaux que l’enfant avait été envoyé à l’hôpital avec des symptômes de rhume et des étourdissements. En quelques heures, il fut paralysé et ne put jamais récupérer.

 

Les officiels ont déclaré que cinq enfants étaient sortis des hôpitaux locaux.

 

Deux cas de myélite flasque aiguë ont aussi été enregistrés dans l’état de Washington il y a deux ans. Un de ces patients est resté paralysé à partir du cou.

 

Source : Foxnews

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard 07/12/2016 18:15

Évidemment que la liste des actions associées à une opération chirurgicale a évolué avec le temps, qu'elle évoluera encore et qu'elle peut aussi être différente selon la nature de l'opération. Discuter à ce niveau là c'est vraiment discuter dans le vide comme notre ami de l'Amicale Rationnelle aime le faire indéfiniment.
Mais le lavage des mains ne peut pas remplacer l'opération de l'appendicite par exemple alors que l'isolement peut stopper la transmission d'une maladie.
En fait il y a 2 grandes façons d'éviter une maladie transmissibles :

1- Ne pas être contaminé.
2- Pouvoir résister à la contamination, si elle se produit.

En isolant les malades et les contacts (vrais ou faux contacts) on stoppe la transmission même si le taux d'immunisation est nul. Aussi, quand on pratique simultanément les 2 actions on peut légitimement se demander quels furent les rôles de chacune des 2 actions.

C'est pourquoi, pour en revenir à l'origine de cette discussion, il n'est pas possible de soutenir que la variole aurait été vaincue par la seule vaccination sans apporter d'arguments convaincants que l'isolement des cas et contacts n'aurait été d'aucune utilité.

Ce que j'avais dit était cela et seulement cela. Donc j'attends toujours la démonstration du professeur Alain Fischer sur ce point.

Quant à prétendre que cela serait identique à dire :
"Puisque ce chirurgien affirme que ce fut l'opération seule qui m'a sauvé la vie, c'est sans doute qu'il est en mesure de démontrer que se laver les mains avant d'opérer ne fut d'aucune utilité. J'attends sa démonstration..."

ça suffit comme ça. Tout le monde a compris que c'est complètement ridicule mais comme il utilise constamment ce procédé il le défend mordicus. Inutile d'aller plus loin, les lecteurs d'Initiative Citoyenne ne sont pas stupides et la concertation déconcertante d'Alain Fischer est autrement plus importante.

Initiative Rationnelle 13/12/2016 17:37

"Mais le lavage des mains ne peut pas remplacer l'opération de l'appendicite par exemple alors que l'isolement peut stopper la transmission d'une maladie."

Votre analogie est incorrecte, Bernie. Vous choisissez d'autorité un cas que le lavage des mains ne peut résoudre sans tenir compte du fait qu'il en existe d'autres ou c'est bien le cas.
De la même façon, on pourrait choisir d'autorité un cas que l'isolement ne peut résoudre et dire: "Mais l'isolement ne peut pas remplacer la vaccination contre le tétanos par exemple alors que le lavage des mains peut stopper la transmission d'une maladie"



"
En fait il y a 2 grandes façons d'éviter une maladie transmissibles :

1- Ne pas être contaminé.
2- Pouvoir résister à la contamination, si elle se produit.
"

Se laver les mains tombe très certainement dans la première catégorie. Le fait est que le lavage des mains peut stopper la transmission d'une maladie, c'est là tout son intérêt. En matière de prévention, l'hygiène est pourtant un argument reconnu.



"En isolant les malades et les contacts (vrais ou faux contacts) on stoppe la transmission même si le taux d'immunisation est nul. Aussi, quand on pratique simultanément les 2 actions on peut légitimement se demander quels furent les rôles de chacune des 2 actions."

On peut faire un accouchement sans opérer, en s'appuyant principalement sur les mesures d'hygiène (le célèbre "faites bouillir de l'eau!"), et on peut faire un accouchement en opérant mais sans les mesures d'hygiène comme je l'ai déjà signalé. Aussi, quand on pratique simultanément les 2 actions on peut légitimement se demander quels furent les rôles de chacune des 2 actions. C'est en tous cas le raisonnement que vous faites dans une situation équivalente.



Ce que vous avez commencé par appeler "actes indépendants" et que vous appelez maintenant "ensembles disjoints" est une fausse dichotomie. Ce faisant, vous affirmez de manière arbitraire que ce qui fait parti d'un groupe ne pourrait faire parti de l'autre. Le fait que se laver les mains soit de nature à stopper la transmission d'une maladie ne change rien au fait qu'une fois l'apport de l'hygiène constaté dans le contexte de la chirurgie, ce qui fût autrefois disjoint ne l'est maintenant plus.



Il n'y a pas de différence fondamentale entre ces raisonnements et privilégier l'un tout en refusant l'autre est un double standard. Vous utilisez constamment ce procédé que vous défendez mordicus: Vous procédez à des arbitrages en fonction d'OPINIONS que vous ne parvenez pas à justifier rationnellement. En définitive, plutôt que de revoir vos conclusions en fonction des arguments que vous n'aurez pas su réfuter, vous vous recroquevillez dans un "ça suffit comme ça", ou un "j'ai le droit de penser ça" typiquement pseudo-scientifique.

Initiative Rationnelle 13/12/2016 17:36

"Il y a de plus en plus d'élèves qui ne parviennent pas à établir une correspondance entre une réalité et des mots pour la décrire. Ils restent dans l'univers des mots et cela donne des résultats catastrophiques."

Maya, cette remarque me semble un peu confuse. Voudriez-vous être assez aimable pour établir une correspondance entre la réalité et votre citation en la détaillant un peu plus ? Peut être avec un exemple concret ? Peut-être une anecdote issue de l'un de vos cours ? Merci d'avance.

Maya 07/12/2016 18:36

Vous inquiétez pas Bernard, tout le monde a compris ! Vos explications sont très claires et vous faites preuve de beaucoup de patience.
Je suis prof de Physique, j'ai actuellement une classe de première et suis effondrée de découvrir le classement international des élèves Français. Il y a de plus en plus d'élèves qui ne parviennent pas à établir une correspondance entre une réalité et des mots pour la décrire. Ils restent dans l'univers des mots et cela donne des résultats catastrophiques.

C'est aussi ce qu'on observe ici et de ce point de vue c'est intéressant mais à ce point c'est plus que caricatural. Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et donc qu'il ferait de l'obstruction systématique tout en ayant très bien compris ?

Cependant, je pense qu'on ne peut exclure qu'il puisse vraiment croire à la valeur de ses arguments. Dans ce cas je ne vois pas de solution car vous avez tout essayé. Sur un cas pareil l’Éducation nationale serait en échec, du moins dans une filière scientifique. Vous l'avez dit je crois, il n'a pas du tout le profil d'un scientifique.

Mais vous avez raison, il y a beaucoup, beaucoup plus important, surtout depuis quelques jours...

Bernard 06/12/2016 19:15

Franchement, avec la sortie du rapport Alain Fischer sur la soi-disant "concertation citoyenne" sur la vaccination j'ai autre chose à faire que de continuer à discuter avec un tel personnage totalement empêtré dans les mots comme cela était visible dès le début il y a déjà des mois et comme cela se confirme à chacune de ses interventions. Comment lui expliquer et surtout comment avoir une chance de lui faire comprendre ce que chacun comprend instantanément ? J'ai eu des étudiants difficiles dans ma carrière d'enseignant, mais à ce niveau là, jamais.

Je vais encore passer un peu de temps à cela car il procède toujours ainsi sur ce blog. Aussi, il est important que chacun comprenne la logique complètement viciée qui est utilisée.

Reprenons au départ. J'ai écrit :

"Quand Alain Fischer affirme que la variole a été vaincue par la vaccination alors qu'on a aussi utiliser l'isolement des malades et des contacts (cela ne peut être nié) c'est qu'il admet implicitement que cette mesure d'isolement n'a servi à rien," c'est clair il me semble ?

Oui, j'attends sa démonstration de l'effet nul de l'isolement.

Notre ami de la Grande Confrérie des Trolls affirme comme étant identique le raisonnement suivant :

"Je vous vois bien, au sortir de l’hôpital affirmer: "Puisque ce chirurgien affirme que ce fut l'opération seule qui m'a sauvé la vie, c'est sans doute qu'il est en mesure de démontrer que se laver les mains avant d'opérer ne fut d'aucune utilité. J'attends sa démonstration..."

Il ne semble pas capable de comprendre et d'accepter que se laver les mains fait partie intégrante de l'opération. On imagine mal le chirurgien énumérer toutes les étapes successives d'une opération chirurgicale pour dire que ce fut l'énumération de ces actions qui vous a sauvé la vie. L'ensemble de ces action est nommé "opération chirurgicale", c'est aussi simple que cela. Ce terme générique si vous voulez, désigne cette liste. Le lavage des mains est normalement inclus dans cet ensemble ainsi désigné.

Par contre, l'isolement n'est pas un élément de l'ensemble des actions désigné par "campagne de vaccination" alors que la chaine du froid nécessaire à la conservation du vaccin est un élément nécessaire de cet ensemble mais qui pourrait, le cas échéant, en être absente bien entendu ou insuffisante.

On comprend ainsi que les 2 ensembles ou listes d'actes que sont "campagne de vaccination" et "isolement " sont en réalité 2 ensembles disjoints, ce que je voulais dire en disant qu'ils étaient indépendants. En fait, il est plus juste et plus précis de dire "disjoints";

Mais que d'efforts pédagogiques il faut fournir pour avoir, peut-être, une chance de lui faire comprendre enfin ce que chaque lecteur de ce blog comprend instantanément. Mais rien n'est moins sûr !

Quand comprendra-t-il qu'il est empêtré dans les mots comme un oiseau dans de la glu et que cela l'empêche de comprendre les choses les plus simples comme la glu interdit à l'oiseau de voler ?

Initiative Rationnelle 07/12/2016 17:16

"se laver les mains fait partie intégrante de l'opération"

Vous faites erreur. Se laver les mains n'en a jamais fait partie, jusqu'à ce qu'on décide que cela en faisait partie.


Pendant longtemps, les médecins ne se lavaient pas les mains. Par la suite on a remarqué qu'en ce qui concerne les opérations chirurgicales, cela permettait d'augmenter les chances de réussite. Depuis cette constatation, "se laver les mains fait partie intégrante de l'opération". - https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_Philippe_Semmelweis


Pendant longtemps les médecins vaccinaient sans isolement. Par la suite on a remarqué qu'en ce qui concerne les campagnes de vaccination contre la variole, cela permettait d'augmenter les chances de réussite. Depuis cette constatation, l'isolement fait partie intégrante de la campagne de vaccination. - http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/39258/1/a41464_fre.pdf (8.3: Évolution des stratégies)


Pendant longtemps les médecins vaccinaient sans s'occuper de la thermostabilité des vaccins. Par la suite on a remarqué qu'en ce qui concerne les campagnes de vaccination contre la variole, cela permettait d'augmenter les chances de réussite. Depuis cette constatation, la thermostabilité des vaccins contre la variole fait partie intégrante de la campagne de vaccination. - (En 8.1 du même document, on peut constater que c'est en 1965 qu'on a décidé que la thermostabilité, qui ne faisait pas partie intégrante du processus de vaccination contre la variole, en ferait désormais partie)


Il n'y a pas de différence fondamentale entre ces raisonnements et privilégier l'un tout en refusant les autres est un double standard.



"l'isolement n'est pas un élément de l'ensemble des actions désigné par "campagne de vaccination" alors que la chaine du froid nécessaire à la conservation du vaccin est un élément nécessaire de cet ensemble mais qui pourrait, le cas échéant, en être absente bien entendu ou insuffisante."

Outre le fait que vous dites que la chaîne du froid est à la fois nécéssaire et optionnelle, ce qui est contradictoire, vous ne faites ici que répéter votre distinction arbitraire. À partir du moment ou l'isolement est NÉCÉSSAIRE à la réussite de la "campagne de vaccination", l'isolement est PAR DÉFINITION l'un des éléments de "l'ensemble des actions désigné par "campagne de vaccination"", au même titre que la thermostabilité des vaccins. Certains vaccins peuvent ne pas être refroidis, mais il se trouve que dans le cas de la variole, cela se révèle nécéssaire. Il se trouve que dans le cas de la variole, l'isolement s'est également révélé nécéssaire. En réponse vous dites que c'est pas pareil parce que c'est pas pareil.



""campagne de vaccination" et "isolement " sont en réalité 2 ensembles disjoints"

C'est effectivement ce que vous répétez à l'envie, cependant vous vous êtes révélé incapable de produire une définition de disjoint (ex indépendant) dans le contexte d'une campagne de vaccination qui s'appliquerait à votre exemple sans s'appliquer à ceux que j'ai fourni. Cela montre le caractère arbitraire de votre distinction. C'est un double standard.




(Auparavant il m'est arrivé de dire polio alors que vous avez introduit ici un sujet qui concerne la variole. Vous aurez rectifié de vous-même, j'en suis sûr)

Bernard 02/12/2016 15:42

Quand notre ami de la Grande Confrérie des Trolls se fout (une fois de plus) du monde :

"Je vous vois bien, au sortir de l’hôpital affirmer: "Puisque ce chirurgien affirme que ce fut l'opération seule qui m'a sauvé la vie, c'est sans doute qu'il est en mesure de démontrer que se laver les mains avant d'opérer ne fut d'aucune utilité. J'attends sa démonstration..."

Ou encore :

" "Puisque Alain Fischer affirme que ce fut la vaccination seule, c'est sans doute qu'il est en mesure de démontrer que la chaîne du froid ne fut d'aucune utilité. J'attends sa démonstration..." "

Ce n'est plus un troll, c'est Super-Troll !!!

Comment peut-on être assez obtus pour croire que les lecteurs d'Initiative Citoyenne seraient assez stupides pour adhérer à de tels raisonnements !!! Je lui ai dit dès le début "vous êtes enfermé dans les mots". Voilà ce que ça donne qui vient compléter la collection et ce n'est sans doute pas fini ... Au bout d'un moment il devient méchant et écrit un article qui ne peut que faire rire à ses dépens.

Faut-il lui expliquer que chaine du froid et vaccinations ne sont pas indépendants quand la conservation du vaccin nécessite le froid, ce qui était le cas pour le vaccin antivariolique.

Faut-il alors lui expliquer que isolement des malades et des contacts est une action indépendante de la vaccination des contacts. Pendant longtemps on a pratiqué la vaccination de contacts sans les isoler. On aurait pu aussi isoler les contacts sans les vacciner, ce qui fut fait pour le SRAS mais pas pour la variole alors que cela aurait été bien préférable dans l'intérêt de tous.

L'indépendance entre vaccination et isolement rend complètement ridicule les propos de notre Troll dont j'annonçais il y a quelques instants sur un autre article de ce blog [1] qu'il pourrait encore nous surprendre et se surpasser. Je ne croyais pas si bien dire !!!

Qu'il continue, c'est trop drôle et cela le discrédite définitivement. Allez encore une couche pour atteindre le niveau Méga-Troll en attendant le Giga-Troll ?

[1] http://initiativecitoyenne.be/2016/10/vaccins-comment-l-oms-manipule-concretement-les-criteres-pour-camoufler-les-deces.html

Initiative Rationnelle 06/12/2016 11:40

"Faut-il lui expliquer que chaine du froid et vaccinations ne sont pas indépendants quand la conservation du vaccin nécessite le froid, ce qui était le cas pour le vaccin antivariolique."

Vous dites que les campagnes de vaccination n'auraient pu réussir sans isolement des contacts (C'est là tout le propos de votre intervention). Cependant tel un Thomas Jefferson de bistrot vous déclarez l'indépendance de l'isolement ce qui est contradictoire. Si c'est une condition essentielle à la réussite de la campagne de vaccination, alors cette condition n'est pas plus indépendante que la condition "chaîne du froid", elle même essentielle. Pour reprendre votre apostrophe: Faut-il lui expliquer qu'isolement et vaccinations ne sont pas indépendants quand la campagne de vaccination nécessite l'isolement, ce qui était le cas pour le vaccin antivariolique. Il n'y a pas de différence fondamentale entre ces raisonnements et privilégier l'un tout en refusant l'autre est un double standard.



"isolement des malades et des contacts est une action indépendante de la vaccination des contacts. Pendant longtemps on a pratiqué la vaccination de contacts sans les isoler. On aurait pu aussi isoler les contacts sans les vacciner"

Pendant longtemps, on a opéré sans se laver les main, également il est possible de se laver les mains sans opérer. Les deux opérations sont indépendantes. Il se trouve que se laver les mains est l'une des mesures prises pour maximiser les chances de succès d'une opération chirurgicale. Dans le contexte d'une opération chirurgicale, opérer et se laver les mains n'est pas indépendant.

Pendant longtemps on a pratiqué la vaccination sans refroidir les vaccins et la conservation par le froid existe depuis toujours. Les deux opérations sont indépendantes. Il se trouve que réfrigérer les vaccins est l'une des mesures prises pour maximiser les chances de succès d'une campagne de vaccination contre la polio. Dans le contexte d'une campagne de vaccination contre la polio, vacciner et refroidir les vaccins n'est pas indépendant.

"Pendant longtemps on a pratiqué la vaccination de contacts sans les isoler. On aurait pu aussi isoler les contacts sans les vacciner". Les deux opérations sont indépendantes. Il se trouve qu'isoler les contacts est l'une des mesures prises pour maximiser les chances de succès d'une campagne de vaccination contre la polio. Dans le contexte d'une campagne de vaccination contre la polio, vacciner et isoler les contacts n'est pas indépendant.


Il n'y a pas de différence fondamentale entre ces raisonnements et privilégier l'un tout en refusant les autres est un double standard.



"On aurait pu aussi isoler les contacts sans les vacciner, ce qui fut fait pour le SRAS mais pas pour la variole"

On peut aussi vacciner sans refroidir les doses, comme avec le DTC par exemple qui peut être stocké à 45° pendant 2 à 4 semaines. La gestion des températures pour une efficacité optimale varie d'un vaccin à l'autre (http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/65384/1/WHO_GPV_98.07_fre.pdf - Thermostabilité des vaccins), exactement comme les impératifs d'isolement. Il n'y a pas de différence fondamentale entre les deux raisonnements et privilégier l'un tout en refusant l'autre est un double standard.



D'autre part, remarquez l’irrationalité de votre comparaison quand vous nous expliquez le choix audacieux des autorités qui ont préféré isoler plutôt que vacciner, sachant qu'il n'existe pas de vaccin contre le SRAS.



Ne répondez pas immédiatement, Bernard, prenez votre temps. Laisser passer quelques heures le temps que votre colère et votre tension retombe, cela vous évitera de vous lancer dans des raisonnements à l'emporte pièce qui vous desservent. Ce que vous appelez "action indépendante" en est un exemple.

(Merci pour les encouragements, Maya).

Maya 02/12/2016 21:27

Vous avez raison Bernard, qu'il continue c'est trop drôle ! Heureusement pour lui le ridicule ne tue pas et on n'a pas tous les jours l'occasion de s'amuser autant.

Initiative Rationnelle 02/12/2016 11:34

Quelques précisions qui figurent dans l'article original mais qui ont été malencontreusement omises dans la reprise de la reprise de l'article:

La maladie est "mystérieuse", parce qu'elle n'a été identifiée que pour 2 des 9 enfants seulement. À l'heure actuelle, on ne sait même pas s'ils ont tous la même maladie. Il n'y a pour le moment rien qui indique qu'il y aurait une cause unique, ou un lien entre les cas. LA VACCINATION A ÉTÉ ÉCARTÉE parce que les personnes vaccinées ne semblent pas plus susceptibles de contracter cette maladie rare.

http://www.seattletimes.com/seattle-news/health/9th-child-hospitalized-with-mysterious-polio-like-illness/

Bernard 01/12/2016 15:19

Il y a aussi, de concert avec l'action conduite par Alain Fischer, la création du site de la nouvelle agence Santé publique France qui regroupe l'InVS, InPES et une troisième agence sur le cout des médicaments. Son site www.vaccination-info-service.fr est dédié à la vaccination. Directeur de la publication : M. François BOURDILLON, Directeur général Santé publique France.

A la page pourquoi se faire vacciner, on peut lire « Grâce à la vaccination, la variole a disparu »

Pourtant, le 6 novembre 2011 je présentais une communication orale sur l'éradication de la variole au congrès de la Sfsp à Lille. François Bourdillon, ancien président de cette association et futur Directeur général de cette nouvelle agence de santé était dans la salle.
J'ai évidemment présenté l'évolution des stratégies utilisées contre la variole et bien sûr la recherche active des cas et contacts ainsi que leur isolement ainsi que les vicissitudes de la vaccination au cours de cette campagne.
Alors que la salle applaudira longuement et fortement mon intervention, il interviendra pour dire qu'il n'acceptait pas que l'on utilise la tribune de la Sfsp pour dire que les vaccins n'étaient pas efficaces alors que j'avais seulement parlé de la problématique de la vaccination antivariolique sur les contacts. Je répondrai que ce n'était pas ce que j'avais dit et une personne me dira à la sortie qu'il n'avait pas dû comprendre. Je pense plutôt que sa protestation ne s'adressait pas à moi mais à la présidente du jury dit scientifique qui avait accepté ma communication et était modérateur.
Daniel Lévy Bruhl, le Monsieur vaccins de l'InVS, interviendra après lui pour plutôt soutenir mon propos et même dire qu'il n'aurait pas été possible de vaincre la variole par la vaccination (sous entendu sans doute ''par la seule vaccination''). Il est toujours en activité et responsable de l'unité infections respiratoires et Vaccinations de SPF dirigée par F. Bourdillon directeur de la publication.
Difficile de penser que l'affirmation sur la disparition de la variole par la vaccination serait seulement dû à l'ignorance. Il a sous la main un expert parfaitement au courant. C'est sans aucun doute une déclaration "politique" (de politique vaccinale bien sûr), convaincus qu'ils sont que la très grande majorité des gens le croira et le répétera.

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA