Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 22:37

Le papa du petit Milow est certain que son petit garçon est décédé des suites de la vaccination

 

HLN, 13 novembre 2016

Le papa du petit Milow est certain que son petit garçon est décédé des suites de la vaccination

Au mois de mars de cette année, des convulsions fébriles ont abouti à la mort du petit Milow Vangheluwe, un bambin de 15 mois de Westrozebeek. C’est ce que déclare le parquet de Ypres sur base des résultats de l’autopsie et des examens toxicologiques.

 

Le papa de l’enfant n’accorde aucune crédibilité à ces résultats et exige des recherches complémentaires. « Milow est mort des suites des vaccins combinés qui lui avaient été injectés. Nous pensons à faire nommer nous-mêmes un pathologiste. » déclare le papa.

 

Le fait que les résultats de l’autopsie et des examens toxicologiques se soient si longtemps fait attendre semble montrer que le parquet  ait procédé avec beaucoup de prudence.

 

La famille du petit garçon est convaincue que leur petit garçon est mort le 12 mars dans son sommeil à la suite des vaccins combinés qu’il avait reçus deux jours plus tôt dans les services de « Kind en Gezin » (pendant néerlandophone de l’ONE).

 

Le parquet nie cette version mais le père, ainsi que les grand parents maintiennent leur position. « Milow était en parfaite santé », disent-ils. « La vaccination contre sept maladies différentes qui a été administrée en à peine cinq minutes ne lui a rien valu de bon. Ce sont ces vaccins qui ont entrainé sa mort.

 

Dans les semaines qui ont suivi le décès de notre petit garçon, nous avons été contactés par trois autres couples de Flandre Occidentale qui avaient également perdu un enfant peu de temps après que ces enfants aient reçu des vaccins combinés. »

 

Peu de temps après le décès de Milow « Kind en Gezin »  a lancé sa propre enquête. Cette dernière  a montré que la vaccination s’est faite rapidement et qu’il n’y avait aucun problème avec les vaccins.

 

« Compte tenu que l’examen approfondi indique que le petit Milow est décédé d’une mort naturelle, nous avons clôturé l’enquête et fermé le dossier » a déclaré le porte-parole du procureur Johan Lescrauwaet.

 

Le papa du petit garçon décédé veut maintenant engager un avocat et faire nommer un pathologiste indépendant pour effectuer un examen plus approfondi. « La famille a bien sûr ce droit, » a déclaré M. Lescrauwaet. «  Le dossier peut même être ré ouvert au cas où la famille dépose plainte au Civil. »

 

Source:  HLN.be

 

Voir aussi

 

Belgique: "deux jours après ses vaccinations, notre petit garçon était mort"!

 

Vaccins: comment l'OMS manipule les critères pour camoufler les décès

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Aubert Julien 25/11/2016 02:20

« Kind en Gezin » a lancé sa propre enquête
C'est cool, c'est comme demander à un suspect de faire l'enquête sur un délit ou une faute qu'il aurait commis. J'ai commis un excès de vitesse l'autre jour, je peux aussi faire ma propre enquête svp ?

Initiative Rationnelle 25/11/2016 15:54

"c'est comme demander à un suspect de faire l'enquête sur un délit ou une faute qu'il aurait commis. J'ai commis un excès de vitesse l'autre jour, je peux aussi faire ma propre enquête svp"

Cette enquête supplémentaire vient en complément et va dans le même sens que l'enquête du parquet. Notons la pétition de principe: Le suspect est coupable, c'est le prérequis de votre analogie.

D'autre part, votre analogie est incorrecte. Pour rester dans la métaphore routière, "Kind en Gezin" serait plus proche de la sécurité routière, ou de la lcvr (ligue contre la violence routière). L'analogie correcte, une fois éliminé le biais de culpabilité que vous avez introduit, devrait être: "Les proches affirment que la personne est décédée dans sa voiture, bloquée par sa ceinture de sécurité. La sécurité routière a lancé sa propre enquête."

Claude 16/11/2016 09:52

Mort de deux nourrissons après une vaccination contre la gastro - ( 01/04/2015) :

Les doutes se confirment concernant le vaccin contre la diarrhée du nourrisson. Les effets secondaires graves du Rotarix® et du RotaTeq®, utilisés pour prévenir les infections dues au virus responsable de la gastro-entérite des bébés, sont jugés "préoccupants".
Deux décès ont même été recensés, selon un bilan confirmé par l'ANSM.

http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/vaccins/morts-de-deux-nourrissons-apres-une-vaccination-contre-la-gastro_15995.html

Initiative Rationnelle 18/11/2016 09:50

Nouveau lien muet de votre part, Claude, au sujet d'un magistrat qui fait une remarque d'ordre général et peu incriminante dans UN AUTRE PAYS.

Un peu comme si un policier venait vous arrêter. Vous lui diriez "Il n'y a pas de preuves, je suis innocent" et il vous répondrait "De toute façon la justice en Espagne c'est n'importe quoi. Donc vous êtes coupable".

Pour le moment votre intervention ne ressemble qu'à une lamentable insinuation de culpabilité par association. N'hésitez pas à vous exprimer pour dissiper cette impression .

Claude 16/11/2016 17:16

Marie-Odile Bertella-Geffroy (elle a exercé la fonction de juge d'instruction à partir de 1981 et a été pendant plus de 15 ans spécialisée dans les dossiers judiciaires de santé publique) :

« En France, dans les affaires de santé publique, on met le couvercle sur la marmite. »

https://www.youtube.com/watch?v=UId82JWZyII

Initiative Rationnelle 16/11/2016 11:17

L'article décrit donc ce qu'il se passe lorsqu'on observe un effet secondaire très rare qui serait effectivement lié à la vaccination et comment les autorités prennent en compte ces nouvelles informations. Je soupçonne que ce n'était pas votre but premier, Claude, mais merci néanmoins pour cette information utile. Une fois n'est pas coutume.

( Dans l'article, le lien vers la déclaration de l'ansm est invalide. Il se trouve en fait à l'adresse suivante: http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Vaccins-contre-les-rotavirus-RotaTeq-et-Rotarix-et-rappel-sur-la-prise-en-charge-de-l-invagination-intestinale-aigue-du-nourrisson-Point-d-Information )



Par ce nouveau lien muet, Claude, on a l'impression que vous insinuez que puisque qu'un autre vaccin dans une autre situation a provoqué d'autres symptômes, ce serait la preuve que les médecins et la justice se trompent ou mentent dans le cas présent.

Un peu comme si vous nous disiez: "Mon voisin est coupable". On vous rétorquerait "Pourtant, la justice l'a innocenté", mais ça ne vous empêcherait pas d'ajouter "Mais elle a condamné cet autre type, le barbu. Et mon voisin aussi est barbu. C'est la preuve que mon voisin est coupable".


Notez l'irrationalité du raisonnement qui consiste à dire que les autorités sont dignes de confiance quand elles relèvent la responsabilité d'un vaccin dans un cas particulier et que ce serait la preuve que les autorités ne sont pas dignes de confiance lorsqu'elles relèvent l'absence de responsabilité d'un vaccin dans un autre cas particulier. C'est un double standard.

Emilie 16/11/2016 09:29

Tout mon amour aux parents!
Plein de courage pour votre combat!

Initiative Rationnelle 16/11/2016 09:15

Notons que vous aviez déjà évoqué cette anecdote-qui-fait-peur. Vous aviez dit en substance: "Si l'enquête trouve quelque chose, ce sera la preuve que c'est à cause d'un effet secondaire du vaccin. Si l'enquête ne trouve rien, ce sera la preuve que c'est à cause d'un effet secondaire NON RÉPERTORIÉ du vaccin". Mon commentaire de l'époque s'applique toujours:

Demandez-vous quelle preuve pourrait définitivement vous convaincre que le vaccin n'est pas en cause. Si vous répondez "aucune", félicitations, vous faites preuve de foi irrationnelle (pléonasme).


https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/04/27/belgique-deux-jours-apres-ses-vaccinations-notre-petit-garcon-etait-mort/

Initiative Rationnelle 02/12/2016 09:28

"Médiator!!! Heureusement qu'il y avait une " veilleuse""

Comment sait-on que la "veilleuse" a eu raison de sonner l'alarme ? En 2010, une étude indique que le médiator est la cause d'une MULTIPLICATION PAR QUATRE du nombre de valvulopathies. - http://mobile.lemonde.fr/planete/article/2010/11/16/mediator-responsable-d-au-moins-500-deces_1440699_3244.html

Comment sait-on que ce n'est pas comparable avec le cas présent ? En 2007, une méta-analyse indique qu'il y a jusqu'à DEUX FOIS MOINS de mort subites chez les enfants vaccinés. - https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/06/24/intox-le-petit-x-decede-de-y-apres-avoir-recu-z-vaccins-ysids/


Pour que les deux situations soient comparable, IL FAUT des données statistiques fiables qui confirment le problème. L'hypothèse vaccin et mort subite existe depuis bien plus longtemps et il existe bien plus d'étude sur ce sujet que sur le médiator. Les données sont multiples, convergentes et indiquent qu'il n'y a PAS de lien. Dire "peut-être que c'est vrai, parce que Médiator!!!" est irrationnel. C'est la variante "lanceur d'alerte" de ce qu'on appelle parfois le syndrome de Galilée:

- Quelqu'un a sonné l'alerte et a eu raison
- Je sonne l'alerte
- Donc j'ai raison.

Gérard 25/11/2016 18:37

Il y a tellement d'effets secondaires ( médicaments ou vaccins) qui ne remontent pas là où il faudrait pour avoir une bonne compréhension.
Médiator!!! Heureusement qu'il y avait une " veilleuse"

Initiative Rationnelle 18/11/2016 09:51

"Tu travaille pour les labos?"

Non Fabrice, je ne travaille pas pour les labos. Notons que même si ça avait été le cas, mon commentaire aurait été tout aussi pertinent. Dire en substance "soit c'est un effet secondaire connu, soit c'est un effet secondaire inconnu" est irrationnel. C'est une pétition de principe.

Lancelot 17/11/2016 01:54

Tu travaille pour les labos?

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA