Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 09:28

Le vaccin contre le HPV testé pour pouvoir être administré aux nourrissons

 

Par Gary Barnes, 18 septembre 2016

Le vaccin contre le HPV testé pour pouvoir être administré aux nourrissons

Il faudrait être naïf pour ne pas avoir pensé à la possibilité inquiétante de faire administrer le Gardasil à des nourrissons. Il parait évident que les pouvoirs en place pourraient ajouter ce vaccin au programme vaccinal actuel.

 

Quand il s’agit des sociétés pharmaceutiques et de leur mission, les raisons de la multiplication de leurs produits (basée sur le profit) ne doit pas être stipulée en termes clairs et  accessibles à tous. Il est supposé qu’il s’agit d’une vérité et que les décisions prises le sont toujours pour les meilleures raisons du monde.

 

Un nouvel essai clinique est en cours ; il est commandé par Merck pour étudier les effets du vaccin contre le HPV chez les nourrissons. Cela ne parait pas être une très bonne nouvelle.

 

Il est connu que le vaccin Gardasil contre le HPV a causé des dommages et d’innombrables souffrances dans le monde entier. Le Japon a refusé de recommander ce vaccin. En dépit de tous les dommages de santé relevés un  peu partout dans le monde, ce vaccin continue à figurer au programme de vaccination de nombreux pays. Il est même possible, dans certains états où la liberté de choix des parents a été bafouée, que ce vaccin soit ajouté à la liste des vaccins obligatoires.

 

Les compagnies pharmaceutiques ont bien compris depuis longtemps que les deux meilleures manières d’accroître la distribution de leurs produits étaient :

1) De pousser à la création de lois rendant les vaccinations obligatoires. 

2) D’élargir la tranche d’âge à laquelle les vaccins devraient être administrés. C’est en élargissant les tranches d’âges que les ventes du produit peuvent exploser. Les compagnies pharmaceutiques appliquent ce concept systématiquement. C’est ce dont il semble bien s’agir ici : élargir la tranche d’âge pour y inclure des nourrissons sans défense. Tout est bien pensé pour le bien de la grande machine à profits.

 

Source: Truthkings

 

Voir aussi

 

Déclaration fallacieuse au sujet des vaccins contre le HPV

 

Vaccins contre le HPV:  de graves effets secondaires à long terme

 

Désastre du vaccin HPV au Danemark: le documentaire

 

"Voilà ce que le vaccin HPV a fait à ma fille..."

 

Japon: le Ministère retire sa recommandation en faveur des vaccins HPV Gardasil et Cervarix

 

Vaccins anti-HPV: rapport bénéfices-risques défavorable (Annals of Medicine)

 

Une ado hospitalisée et mise sous sédation chaque fois qu'elle a ses règles depuis le vaccin Gardasil

Partager cet article

commentaires

Initiative Rationnelle 07/11/2016 16:57

"Un nouvel essai clinique est en cours ; il est commandé par Merck pour étudier les effets du vaccin contre le HPV chez les nourrissons."


Cette information est fausse.

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01995721

Lorsque vous avez recopié cet article, vous avez omis de recopier la copie d'écran qui détaille l'étude. Vous constaterez que vous imaginez qu'il s'agit de nourrissons parce que la flèche rouge pointe sur les mots "18 mois". Le fait est que sur cette ligne, il n'est pas du tout question d'age et qu'il est en fait écrit "18 mois après la 3ème vaccination".


Un peu plus bas, vous pourrez constater qu'en fait l'étude est bien plus large puisqu'elle s'adresse également aux nourrissons plus âgés, jusqu'aux nourrissons de 17 ans.




"C’est en élargissant les tranches d’âges que les ventes du produit peuvent exploser."


Selon la RRP Foundation, la "Recurrent respiratory papillomatosis" a un incidence chez les enfants de 4.3 pour 100,000 contre 1.8 pour 100,000 chez l'adulte et touche principalement les enfants de moins de 5 ans.

http://www.rrpf.org/whatisRRP.html


Cette étude s'adresse uniquement aux enfants qui ont subi de multiples atteintes RRP. Si cette étude est positive et si les ventes explosent, ce sera une très bonne nouvelle.

Initiative Rationnelle 23/11/2016 16:36

"A voir les commentaires, plus personne ne vous lit..."

D'autres hypothèses peuvent expliquer votre constatation. Je vous laisse choisir celle qui s'accorde avec votre vision du monde, si cela peut vous rassurer.



"quand on affirme que l'éventuelle administration du vaccin HPV aux nourrissons serait une bonne nouvelle..."

Vous n'avez pas compris la raison de mon intervention, puisque ce n'est pas ce que je dis. Cette étude ne s'intéresse PAS aux NOURRISSONS. Cette étude s'intéresse aux ENFANTS qui ont jusqu'à de 17 ans. Cet article est donc dans l'erreur.

Cependant, trouver un vaccin contre une maladie qui touche principalement des enfants de moins de cinq ans est une bonne chose selon moi. Tournez cela comme vous voudrez, je suis impatient.



"Mais oui, si on traite les causes réelles, c'est beaucoup moins intéressant financièrement parlant... "

Si l'on suit votre raisonnement, pour faire de l'argent l'industrie pharmaceutique a un intérêt objectif à promouvoir des "traitements" dont l'inefficacité a été prouvée, comme l'homéopathie par exemple, et à dénigrer tout ce qui pourrait assurer une prévention efficace, comme les vaccins. Si l'industrie pharmaceutique ne reculait devant rien, la stratégie la plus efficace pour gagner de l'argent serait donc de créer ou de financer en sous-main des sites web comme celui sur lequel vous lisez ces lignes.

Si on peut convaincre les gens qu'il vaut mieux être malade que de se faire vacciner, ce sera beaucoup plus intéressant financièrement parlant...

CHARLOTTE 21/11/2016 11:30

A voir les commentaires, plus personne ne vous lit...
mais bon quand on affirme que l'éventuelle administration du vaccin HPV aux nourrissons serait une bonne nouvelle... je comprends que plus personne ne vous lit...
A vous, industriels, cherchez donc les causes des atteintes RRP au lieu de vous jeter sur des vaccinations inutiles mais Ô combien lucratives...
Mais oui, si on traite les causes réelles, c'est beaucoup moins intéressant financièrement parlant...
CHARLOTTE

dolf 06/11/2016 19:10

A quand un vaccin anti Alzheimer pour le nouveau né!

albert 05/11/2016 10:03

EN taule ces fous dangereux de la seringue !

Cassie 06/11/2016 12:47

la taule est une peine trop douce, on devrait plutôt tester tous les vaccins ensemble sur tous ces cinglés, a dose équivalente de poids d'un nourrisson
Et d'ailleurs on devrait les obliger à tester ces vaccins sur leur propre famille avant de commencer les tests sur d'autres, que leurs femmes pondent des gosses pour ce faire!!!!!

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA