Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 22:21

Un petit garçon de Galesburg décède d’une infection à HiB bien qu’il ait été vacciné

 

Jaden Lester est mort le 15 septembre après avoir contracté une infection à Haemophilus influenzae de type B (HIB)

 

 

Jaden Lester (6 ans) est décédé le 15 septembre 2016 après que sa respiration ait été réduite parce que ses amygdales se sont subitement enflammées.

 

Une autopsie a montré qu’il était décédé d’une infection à Haemophilus influenzae de type B, une infection bactérienne contre laquelle il avait été vacciné.

 

Une autopsie confirme que le petit garçon qui est mort en septembre dernier est décédé d’une infection bactérienne (en suspension dans l’air). Il est décédé le 15 septembre après avoir connu des difficultés respiratoires et que ses amygdales se soient subitement enflammées.

 

Ce qui a provoqué l’inflammation est resté un mystère jusqu’à mardi, lorsque le médecin légiste de Knox, Mark Thomas a annoncé que le petit Lester est mort d’une infection à Haemophilus influenzae de type B. (Hib)

 

Le vaccin Hib est couramment administré en plusieurs doses à partir de l’âge de deux mois. Le petit Lester avait bel et bien reçu cette vaccination, comme le précise le médecin légiste Mark Thomas.

 

Le DrThomas veut préciser que le vaccin ne couvre pas toutes les souches de Hib et que l’infection est toujours possible chez des enfants vaccinés.

 

Les Centres de contrôle des maladies (CDC)  signalent qu’un enfant peut attraper le Hib s’il se trouve à proximité d’autres enfants ou adultes qui peuvent être porteurs de la bactérie sans en être eux-mêmes informés.

 

Les décès dus à cette maladie sont rares et les cas ont diminué de manière spectaculaire depuis que le vaccin est devenu disponible dans les années 1980, avec un déclin de plus de 99%, selon le CDC.

 

Selon WGIL- radio, Lester s’était plaint d’un mal de gorge le 14 septembre 2016.

 

Le lendemain à 3h.27 du matin, les parents ont lancé un appel au 911. Mais Lester est décédé avant l’arrivée des premiers secours.

 

Source : Kwqc.com

 

NB: Puisqu'on le voit, l'efficacité du vaccin laisse à désirer, demandez-vous donc d'autant plus s'il est sensé et rationnel d'ajouter à ce risque que le vaccin ne fonctionne pas tous les autres risques d'effets secondaires, bien plus nombreux et variés que ce que la maladie naturelle serait éventuellement susceptible de provoquer et encore, si elle était contractée ce qui n'est pas certain du tout, même sans avoir été vacciné (tous les non vaccinés ne finiraient pas forcément par faire la maladie et encore moins par souffrir forcément de ses complications minoritaires s'ils la contractaient naturellement) !

 

Voir aussi

 

Le public devrait être averti que les vaccins peuvent avoir des effets secondaires à long terme (le cas du vaccin contre l'haemophilius influenza évoqué par Dr Classen)

 

Le vaccin HiB provoque le diabète de type 1: l'étude parue dans le British Medical Journal

 

Maladies auto-immunes et vaccins: un lien incontestable

 

Scientifiquement prouvé: les vaccins causent l'auto-immunité (et ne font donc pas que la révéler!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Efficacité des vaccins
commenter cet article

commentaires

Initiative Rationnelle 28/02/2017 16:54

Une conductrice décède d'un accident de la route malgré la ceinture de sécurité. - http://www.rtl.be/info/regions/liege/une-voiture-entre-en-collision-avec-un-camion-a-waimes-la-conductrice-grievement-blessee-894384.aspx

Comme vous pourriez le dire, l'efficacité de la ceinture laisse à désirer. Cependant, la valeur informative de cette anecdote-qui-fait-peut est nulle. La ceinture de sécurité sauve des vies. Militer pour sa suppression parce qu'elle n'est pas 100% efficace est irrationnel. C'est le sophisme de la solution parfaite. - http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/perfectsolution.html

Initiative Rationnelle 18/08/2017 15:42

Comment savez-vous VOUS ce qui est obligatoire pour TOUS les médicaments ?

Une recherche rapide sur le site de l'agence européenne du médicament permet de constater que des dizaines de médicaments, qui n'ont rien à voir avec les vaccins, ne sont pas évalués pour les critères que vous citez alors qu'il existe des vaccins ou des adjuvants qui le sont. Pas de test de cancérogénèse pour ce traitement de l'ostéoporose (http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/001120/WC500093526.pdf), pas de test de mutagénèse pour ce traitement contre le cholestérol (http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/003766/WC500191398.pdf), mais pharmacocinétique pour ce vaccin (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22990210) ou cet adjuvant (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27498239), les exemples ne manquent pas et on peut en trouver des dizaines d'autres, pour peu qu'on se donne la peine de vérifier.


Cette question est récurrente et montre bien que le mensonge et la manipulation font partie intégrante des méthodes de propagation de la rhétorique anti-vaccination qui ne fait rien d'autre que dire des inepties équivalentes à "Si la terre tourne vraiment autour du soleil, dans ce cas comment expliquez-vous qu'on puisse voir tous les jours le soleil se lever à l'est et se coucher à l'ouest ?". On en vient facilement à soupçonner les scientifiques d'être idiots et/ou corrompus quand une question heurte apparemment le bon sens. Il existe cependant une réponse claire, rationnelle, scientifique à cette question, la réponse est connue et on sait depuis des années que la terre tourne autour du soleil. Pourtant, si un groupe de personnes continue à poser encore et toujours cette question résolue depuis longtemps tout en feignant d'ignorer l'existence d'une réponse, IL FAUT se demander quels sont ses intentions réelles. Puisque que ce n'est pas pour informer, ce doit être pour manipuler. L'ignorance d'un sujet n'est pas problème en soi. Tout le monde, tout les jours, a quelque chose de nouveau à apprendre. Le problème survient lorsque l'ignorance devient une stratégie et est activement recherchée. La tentative de manipulation en l'absence d'arguments rationnels est alors flagrante.

Si la réponse à cette question vous intéresse VRAIMENT, vous pouvez vous reporter aux préconisations de l'agence européenne du médicament et de l'OMS concernant les tests cliniques et non cliniques des vaccins et des adjuvants. Vous constaterez que rien n'est affirmé d'autorité, mais que lorsqu'une décision est prise, on y explique également pourquoi. Par exemple, la raison de l'absence de tests de carcinogénèse est la suivante: "Comme les adjuvants sont destinés à être utilisés à quelques reprises avec de faibles doses, le risque d'induction de tumeurs par ces composés de manière directe est négligeable. En outre, l'action de l'adjuvant est de stimuler le système immunitaire et de ne pas agir comme immunosuppresseur général, ce qui réduit le risque de formation spontanée de tumeurs lymphoïdes. Par conséquent, les études de cancérogénicité ne sont pas nécessaires". Je ne vais pas détailler ici tout ce qui y est dit, d'autres l'ont fait, souvent, régulièrement (Par exemple: http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/07/13/levaluation-clinique-des-vaccins-pour-les-nuls/ ). Les réponses existent depuis des années et sont ignorées depuis des années par une minorité d'individus particulièrement bruyants. Ils ne contestent pas ces arguments, ils les nient, laissent passer quelques temps avant de reposer exactement les mêmes questions comme si la réalité n'avait pas de prise sur eux.

http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Scientific_guideline/2009/09/WC500003875.pdf
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Scientific_guideline/2009/09/WC500003809.pdf
https://www.who.int/biologicals/publications/nonclinical_evaluation_vaccines_nov_2003.pdf


Je note qu'une fois de plus votre intervention n'a pas de rapport avec le sujet, Claude. Cette anecdote-qui-fait-peur utilise le même raisonnement irrationnel qui permettrait de militer contre la ceinture de sécurité. Vos tentatives d'obscurcir et de perturber la conversation ne changeront pas ce fait.

Claude 16/08/2017 20:28

Extraits de notices de vaccins GlaxoSmithKline :

Carcinogenesis, Mutagenesis, Impairment of Fertility : INFANRIX has not been evaluated for carcinogenic or mutagenic potential, or for impairment of fertility.
Notice GSK du vaccin Infanrix Pentavalent - (page 13/16) :
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Infanrix-notice-US.pdf

Pharmacokinetic properties : Evaluation of pharmacokinetic properties is not required for vaccines.
Notice GSK du vaccin Infanrix Hexavalent - (page 12/51) :
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/000296/WC500032505.pdf

6.2 Incompatibilities : In the absence of compatibility studies, this medicinal product must not be mixed with other medicinal products.
Notice GSK du vaccin Infanrix Hexavalent - (page 13/51) :
http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/000296/WC500032505.pdf

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA