Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 21:50

La vie brisée de la petite Rowan  et de sa famille après des vaccins

La vie brisée de la petite Rowan  et de sa famille après des vaccins

Rowan est née dans les meilleures conditions ; tout s’est parfaitement passé. Elle a parlé, marché normalement. Elle ne recevait que de la nourriture bio.

La vie brisée de la petite Rowan  et de sa famille après des vaccins

Tout était parfait jusqu‘à ses vaccinations de 18 mois. En dehors du vaccin contre l’hépatite B qu’elle n’avait pas reçu à la naissance, elle a eu tous les autres premiers vaccins recommandés sans qu’il y ait le moindre problème : son développement se déroula tout à fait normalement, c’était une enfant heureuse jusqu’à ce qu’elle reçoive le vaccin ROR, le vaccin antigrippe et le vaccin contre l’hépatite A à 19 mois.

 

Environ un mois après la vaccination, elle a commencé à faire de la fièvre et des éruptions. Le pédiatre a tout mis sur le compte d’un certain virus et nous a recommandé de suivre son état de santé.

 

En ce qui nous concerne, nous n’avions jamais vu notre petite fille dans pareil état.

 

Brusquement, en moins de 24 heures, son état de santé a commencé à se détériorer, ses yeux allaient un peu dans tous les sens. Elle dormait toute la journée et, quand la nuit, elle se réveillait, ses yeux étaient révulsés. A partir de là, elle est devenue comme un légume, ne sachant plus parler, ni marcher. Elle ne savait même plus nous regarder.

La vie brisée de la petite Rowan  et de sa famille après des vaccins

Pour nous, c’est dur et dévastateur

 

Nous l’avons conduite à l’hôpital où elle est restée 23 jours. Après avoir fait quantité de tests, les médecins nous ont dit qu’ils ne pouvaient identifier la raison de son état.

 

Tout récemment cependant, le pédiatre nous a déclaré, seulement verbalement, qu’il ne savait pas comment tout cela était arrivé et que, comme nous l’avions pensé, notre petite fille allait devoir être clouée dans un fauteuil roulant  après ces vaccins étant donné qu’elle avait perdu tout équilibre. Il faut encore tristement ajouter, qu’à 6 ans, elle doit encore avoir des couches.

 

Pour nous, c’était frustrant que les médecins n’appellent pas un chat un chat !

 

Comme Rowan peut percevoir et comprendre ce qui se passe autour d’elle, elle est constamment frustrée quand elle voit sa jeune sœur parler, marcher, s’amuser avec des amis. Elle se rend parfaitement compte qu’elle est incapable de vivre tout cela. Elle voudrait tellement être normale; elle ne cesse de faire des efforts dans ce sens.

 

De notre côté, nous faisons tout ce que nous pouvons ; nous l’aimons beaucoup malgré cette épreuve perpétuelle qu’aucune famille ne devrait vivre. C’est très dur et dévastateur.

 

Nous n’avons aucun membre de la famille dans notre région. Mon mari et moi nous soutenons mutuellement. Pour pouvoir tenir le coup, nous sommes contraints de vivre au jour le jour. Quand nous pensons à la catastrophe que nous vivons, quand nous pensons à ce que le futur nous réserve, nous sommes archi déprimés.

 

Des cas comme le nôtre ne sont pas si rares qu’on veut bien le dire. – Je voudrais tellement pousser les parents à faire leurs propres recherches sur les vaccins.

La vie brisée de la petite Rowan  et de sa famille après des vaccins

Partager cet article

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Initiative Rationnelle 17/07/2017 16:00

"Elle ne recevait que de la nourriture bio."

Elle mange bio et devient autiste. Il y a peut-être un lien. - https://sciencepop.fr/2016/04/24/est-ce-que-manger-bio-rend-autiste/


Rappelons que le lien éventuel entre vaccins et autisme a été étudié à de nombreuses reprises. Les preuves scientifiques soutiennent massivement la conclusion que les vaccins ne causent pas l’autisme, et qu’il n’y a aucune preuve fiable du contraire. Au moins sept revues systématiques ont examiné la littérature scientifique et en sont toute venues à cette conclusion. Une revue systématique est le plus haut niveau de preuves en science. En bref, l’idée que les vaccins causent l’autisme a été très minutieusement testée par de nombreux scientifiques travaillant dans différentes universités et organisations du monde entier. Elle a été testée en utilisant de multiples méthodes et populations différentes, et elle a été abordée sous plusieurs angles (par exemple, différents vaccins, différents composants du vaccin, l’âge à la vaccination, le nombre d’antigènes, le nombre de doses, etc.), et le résultat est exceptionnellement clair: les vaccins ne causent pas l’autisme. Il n’y a pas de grandes études épidémiologiques, bien contrôlées en désaccord avec ce résultat.

https://initiativerationnelle.wordpress.com/2016/05/09/vaccins-et-autisme-un-examen-approfondi-des-preuves/



Étant donné qu'une hypothèse a été étudiée et réfutée alors que l'autre est complètement ignorée, il faut reconnaître qu'un lien bio-autisme est à l'heure actuelle plus probable qu'un lien vaccin-autisme.

Bernard 24/04/2017 15:08

"Il faut encore tristement ajouter, qu’à 6 ans, elle doit encore avoir des couches."

C'est sans doute l'une des conséquences d'une infection intestinale chronique très fortement implantée
comme on le constate chez de nombreux enfants autistes.
Ce fut d'ailleurs le constat que Wakefield avait fait dès 1995 et qui se confirme aujourd'hui comme en témoigne cet article de janvier 2017. Les bactéries franchissent la barrière intestinale puis hémato-encéphalique et c'est la catastrophe.
"La transplantation fécale améliore les symptômes intestinaux et comportementaux comme l'autisme
Voici un résumé d'une étude très récente qui montre que l'autisme peut être lié à une infection intestinale très importante permettant à des bactéries de franchir la barrière intestinale puis la barrière hémato-encéphalique pour attaquer certaines zones du cerveau.
«  Les preuves s’accumulent de l’influence du microbiote intestinal sur le fonctionnement cérébral. Dans une nouvelle petite étude, des chercheurs américains montrent que rééquilibrer le microbiote intestinal d’enfants autistes par la transplantation fécale améliore non seulement les troubles gastro-intestinaux, fréquents dans cette population, mais aussi les symptômes comportementaux [1].
Un enfant sur 160 présente un trouble du spectre autistique (TSA), selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Or, l’origine de ces troubles reste encore mal comprise.
En raison de la forte prévalence des problèmes gastro-intestinaux chez ces enfants et de la corrélation entre ces symptômes et la sévérité de la maladie autistique, depuis quelques années la communauté scientifique est allée investiguer du côté du microbiote des jeunes autistes.

Nous espérions aussi voir les symptômes autistiques s’améliorer et nous avons été agréablement surpris de constater une amélioration de près de 25 % dans les 10 semaines qui ont suivi le traitement ».
L’étude a été publiée dans l’édition en ligne du 23 janvier du journal Microbiome [1].
[1] Kang DW et coll. Microbiota Transfer Therapy alters gut ecosystem and improves gastrointestinal and autism symptoms: an open-label study. Publié en ligne le 23 janvier 2017. Microbiome.

Initiative Rationnelle 17/07/2017 15:57

On remarquera que pas une seule fois dans cette étude les vaccins ne sont évoqués. On ne sait pas si certains patients sont vaccinés, ou aucun, ou tous. L'étude porte sur un traitement éventuel de l'autisme, sans rapport avec la vaccination. En revanche, si ces résultats étaient confirmés, cela pourrait ouvrir la voie à un vaccin contre l'autisme, ce qui est TRÈS ironique.

Pour rappel, dans cette "nouvelle PETITE étude" citée ici, quand le titre annonce "an open-label study", il faut comprendre qu'il n'y a pas de double aveugle. Quand le résultat attendu est d'ordre comportemental, il faut accueillir les études ouvertes avec circonspection. Pour cette raison, les auteurs de l'étude, prennent tout les précautions que vous vous empressez d'ignorer: "Étant donné qu'il s'agit d'une étude ouverte, l'effet sur les symptômes gastro-intestinaux et les symptômes des troubles autistiques est susceptible d'être soumis à des effets placebo et devrait être interprété avec prudence et considéré comme préliminaire."

Je vous épargne la liste complète de toutes les autres limitations de cette étude, fournie par les auteurs eux-mêmes, et que vous n'avez probablement pas pris la peine de lire. ( Il est également possible que vous ayez lu cette étude, avant de décider d'en ignorer des pans entiers. Ce ne serait pas la première fois: http://wp.me/p7rQDb-Nq )

De plus, vous utilisez cette étude préliminaire extrêmement fragile pour réhabiliter une étude rétractée pour fraude qui ne parle même pas de ça.

Dans son étude frauduleuse, Wakefield décrit ce qui est présenté comme un nouveau syndrome, Ileal-lymphoid-nodular hyperplasia (9 cas sur 12) associé à des troubles autistiques (10 cas sur 12). ( Notons qu'un co-auteur indique dans des études antérieures qu'il s'agit en fait d'une affection connue, bénigne et extrêmement répandue, même chez des enfants n'ayant aucun symptôme - http://briandeer.com/wakefield/ileal-hyperplasia.htm . De plus, rappelons que pour cela Wakefield se base sur des rapports qui selon les spécialistes, et même certains de ses co-auteurs, étaient en réalité "tout à fait normaux" - http://www.bmj.com/content/343/bmj.d6979 - http://www.bmj.com/content/343/bmj.d6985 - http://www.bmj.com/content/340/bmj.c1127 )

L'étude que vous citez s'intéresse à : "abdominal pain, reflux, indigestion, diarrhea, and constipation". Pas une seule fois dans cette étude, l'hyperplasie redécouverte par wakefield ne sera mentionnée. - https://microbiomejournal.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40168-016-0225-7

Vous prenez la partie pour le tout, ce qui est un sophisme:

- Il dit qu'il a mal au ventre et qu'il a été enlevé par des extra-terrestres.
- Or des millions de gens ont eux aussi mal au ventre.
- C'est la preuve qu'il a été enlevé par des extra-terrestres.

la libellule 23/04/2017 18:40

La médecine de mort est hélas une réalitée. La médecine se fout pas mal des dégats quelle cause du moment quelle gagne de l'argent mal acquis, sur la souffrance et le désespoir des gens. Avec la pub faite en permanence pour les vaccins les gens croyent bien faire. Le mal est à l'oeuvre sur toute la planète. Réveiller vous bon sans.

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA