Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 22:37

« En quelques mois, je me suis retrouvée dans un fauteuil roulant »

 

    Par George Harrison, 16 avril 2017 (Extraits)

Chloé Brown, clouée dans un fauteuil roulant après le vaccin HPV

Une adolescente écossaise qui rêvait de devenir actrice en veut au vaccin contre le cancer du col de l’utérus qu’elle a reçu à l’école et qui l’a clouée dans un fauteuil roulant.

 

Chloé Brown de Glasgow croit que l’injection qu’elle a reçue est responsable de ses douleurs chroniques et de ses problèmes musculaires qui ont fini par la clouer dans un fauteuil roulant.

 

Cette jeune fille n’a plus pu marcher après avoir reçu ce vaccin controversé à l’école. Elle avait 16 ans et avait toujours rêvé de devenir actrice.

 

Chloé explique que le vaccin a brisé ses rêves, la laissant constamment fatiguée et ayant perdu toute force musculaire.

 

La famille de Chloé blâme le vaccin contre le HPV qui l’a clouée dans un fauteuil roulant, la laissant dans un pitoyable état. C’est quelques mois après avoir reçu le vaccin qu’elle n’a plus pu marcher.

Chloé Brown, clouée dans un fauteuil roulant après le vaccin HPV

La famille de Chloé a vu toute sa vie bouleversée à la suite de cette vaccination qui est proposée aux jeunes filles depuis 2008 pour arrêter la propagation du virus susceptible d’entraîner un cancer du col de l’utérus. Chaque année, environ 900 personnes trouvent la mort à la suite du cancer du col de l’utérus, bien qu’il y ait pas mal d’inquiétudes par rapport aux effets secondaires des vaccins préventifs.

 

Chloé a souffert de vertiges, de maux de tête, de fatigue et de douleurs articulaires juste après le vaccin. Son état a continué de s’aggraver, ses muscles ont commencé à fondre, tout en souffrant pratiquement sans arrêt. Elle a réalisé que sa vie était ruinée et son futur menacé.

Chloé Brown, clouée dans un fauteuil roulant après le vaccin HPV

Chloé a été examinée à l’hôpital. Les médecins n’ont trouvé aucune explication à son état.

 

Chloé avait reçu son premier vaccin à l’école secondaire de Glasgow en janvier 2015. Et c’est en février de l’année dernière qu’elle a reçu son second vaccin. Tout juste trois mois plus tard, alors qu’elle se promenait avec des amis, elle s’est effondrée de douleurs. Ses souffrances se sont maintenues malgré tout le cocktail de calmants et de tranquillisants qui lui avaient été prescrits.

 

La maman de Chloé a dû quitter son emploi pour pouvoir s’occuper de sa fille. Elle explique : « Chloé est rentrée à l’hôpital avec des béquilles et en est sortie en fauteuil roulant. »

 

Alors qu’elle était une fille très intelligente, très active et pétillante, adorant sortir avec des amis, elle est devenue incapable de faire quoi que ce soit. Son état de santé ne lui permet plus de fréquenter l’école et de poursuivre son rêve.

 

Alors que Chloé et sa famille mettent le vaccin en cause, les médecins continuent à prétendre que ce vaccin est sûr. La maman est persuadée qu’il n’y a pas d’autre cause possible à son état. « Rien d’autre n’a été modifié en dehors du vaccin ». Quand nous avons entamé des recherches, nous avons découvert que plusieurs autres jeunes filles avaient connu les mêmes problèmes : « elles étaient en pleine santé et fort actives avant qu’elles ne reçoivent le vaccin. Après avoir été vaccinées, elles se sont retrouvées dans un état qui ressemble fort à celui de Chloé».

Chloé Brown, clouée dans un fauteuil roulant après le vaccin HPV

Chloé dit : « je dois tous les jours me battre avec mes douleurs chroniques. Je souffre 24 heures sur 24 et 7 jours par semaine, tout en ne sachant pas si mon état va s’améliorer.

 

« J’ai accepté les assurances qui m’ont été données quant à la sécurité du vaccin. On m’a affirmé que les effets secondaires étaient rares et peu importants.

 

« Je puis vous dire que cela n’est pas vrai, que les effets sont désastreux et peuvent être mortels.

 

« Je ne voudrais jamais voir un autre enfant ou un membre de ma famille souffrir comme je souffre ».

 

Le porte-parole du gouvernement écossais a déclaré : « les éléments de preuves qui ont été revus et continuent d’être revus par les autorités gouvernementales, ainsi que par les Administrations UK montrent que le vaccin contre le HPV a un excellent profile de sécurité, et est efficace ».

 

Chloé qui rêvait de devenir actrice a maintenant sa vie ruinée par ses problèmes de santé. Une récente déclaration de « Medicines & Healthcare Products Regulatory Agency » (MHPR) a déclaré, au cours d’un récent interview, qu’il ne trouvait pas de preuves évidentes qui pourraient établir un lien entre le vaccin et des douleurs chroniques.

 

Le porte-parole a déclaré : « le vaccin contre le HPV est le moyen le plus efficace pour protéger les jeunes filles et les femmes contre le cancer du col de l’utérus. Comme pour tous les vaccins, la sécurité du vaccin contre le HPV est surveillée de près. Chaque rapport d’un effet secondaire suspect est sérieusement pris en compte.

 

«Les autorités de santé du monde entier, y compris les experts de Grande Bretagne, de l’OMS du CDC et le Régulateur Européen des Médicaments ont récemment examiné de manière approfondie la sécurité du vaccin et ont conclu qu’il n’existe pas de preuve d’un quelconque lien entre le vaccin contre le HPV et toute une série de maladies chroniques ».

 

Un porte-parole de la firme Merck Sharp & Dohme limited qui fabrique le Gardasil a déclaré : « la sécurité des patients est la plus importante préoccupation de MSD. Nous encourageons les personnes à rapporter toutes les modifications de santé qui pourraient se produire pour elles-mêmes ou pour d’autres et qui pourraient ou non être médicalement confirmées.

 

« Ces rapports font l’objet de la plus grande attention et ont toute leur utilité pour l’étude long-terme de ce vaccin. Ils ne prouvent cependant pas nécessairement une relation avec le vaccin, mais fournissent au MSD, ainsi qu’aux autorités de santé des informations qui pourront faire l’objet d’enquêtes ultérieures.

 

« Le Gardasil est le résultat de 10 années de recherche et de développement.

 

« La sécurité du vaccin a continué à être évaluée au cours d’études « post-license » sur plus d’un million de personnes.

 

Bien qu’aucun vaccin ou médicament ne soit complètement sans  risque, les principales organisations internationales de santé à travers le monde continuent de recommander la vaccination HPV de routine.

 

Source : The scottishsun.co.uk

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude 12/08/2017 20:31

NEW STUDY: VACCINE MANUFACTURERS & FDA REGULATORS CAUGHT HIDING RISKS OF HPV VACCINES

http://www.collective-evolution.com/2017/08/12/new-study-vaccine-manufacturers-fda-regulators-caught-hiding-risks-of-hpv-vaccines/

AUGUST 12, 2017
A new study published in Clinical Rheumatology exposes how vaccine manufacturers used phony placebos in clinical trials to conceal a wide range of devastating risks associated with HPV vaccines. Instead of using genuine inert placebos and comparing health impacts over a number of years, as is required for most new drug approvals, Merck and GlaxoSmithKline spiked their placebos with a neurotoxic aluminum adjuvant and cut observation periods to a matter of months.../...

Kira 05/08/2017 05:25

Je trouve ça scandaleux que des personnes souffrent comme ça inutilement juste parce que des chercheurs scientifiques ont décrété que ce vaccin n'était pas dangereux ! Un des pays les plus développé médicalement actuellement, c'est le Japon et personne ne se pose la question un instant de savoir pourquoi les vaccin a été interdit par les autorités ?! Si les gouvernements de l'Europe (et peut-être de l'amérique, je sais pas) avaient plus de c**illes, ils arrêteraient tout ! ça leur ferait gagner de l'argent ! Parce que ce vaccin coute aussi cher en fabrication qu'en compensation aux victimes des effets indésirables !

Initiative Rationnelle 15/08/2017 10:25

"Je trouve ça scandaleux que des personnes souffrent comme ça inutilement juste parce que des chercheurs scientifiques ont décrété que ce vaccin n'était pas dangereux !"

Vous faites ce qu'on appelle une pétition de principe. Vous ne pouvez pas vous indigner d'une situation dangereuse, avant de nous avoir montré qu'il existe effectivement un danger. Comment savez-vous VOUS que ce vaccin est dangereux ?

Je pourrais affirmer de la même façon: "Encore une nouvel exemple d'une personne qui fait une crise cardiaque quelques jours après avoir mangé une banane. Je trouve ça scandaleux que des personnes souffrent comme ça inutilement juste parce que des chercheurs scientifiques ont décrété que la banane n'était pas dangereuse !"

D'autre part, les scientifiques ne décrètent rien, ils font des conclusions basées sur les données rationnelles qui sont à disposition.



"Un des pays les plus développé médicalement actuellement, c'est le Japon et personne ne se pose la question un instant de savoir pourquoi les vaccin a été interdit par les autorités ?!"

Vous faites erreur. Le vaccin n'a jamais été interdit et il est toujours disponible à la vente. Il se trouve que le gouvernement japonais a décidé de ne plus le recommander. C'est, selon le gouvernement, une mesure provisoire, le temps de faire des études complémentaires, suite à un certain nombre de symptômes consécutifs à la vaccination.

Cette décision est une décision politique, elle n'est pas basée sur les données scientifiques actuelles. Pour cette raison, la Japan Society of Obstetrics and Gynecologie (JSOG) exige que le gouvernement japonais revienne sur cette décision qui fait plus de mal que de bien (http://www.jsog.or.jp/english/declaration_20150829.html)

Pour reprendre l'analogie précédente, le JSOG indique que le Japon a été effrayé par le nombre de mangeurs de banane qui font des crises cardiaques alors que les études montrent qu'il y a autant gens qui n'en mangent pas et qui font également des crises cardiaques. Il est donc rationnel de conclure que la banane n'est pas un facteur de risque. En clair: Il y a la même proportion de jeunes filles qui présentent les mêmes symptômes alors qu'elles n'ont PAS été vaccinées contre le hpv. Simplement elles, elles ne passent pas sur youtube. - http://occmed.oxfordjournals.org/content/55/1/13.long


"On ne sait pas ce qui se trouve réellement dans les vaccins qu'on nous inocule, une des molécules qui fait parti de ce vaccin peut très bien modifier le corps sachant qu'il est introduit en lui. Et donc, il peut provoquer des troubles de tout type..."

Vous faites ce qu'on appelle un argument par ignorance. On pourrait dire la même chose de la banane, par exemple. En fait, on en sait moins sur la banane que sur le vaccin hpv qui a été beaucoup plus étudié par les scientifiques. Pourtant, les gens mangent des bananes tous les jours. C'est parce qu'avec le nombre de personnes qui en mangent, un événement indésirable aurait été remarqué, étudié, et on aurait vu si oui ou non il advient dans les mêmes proportions quand on ne mange pas de banane. Pour le vaccin, c'est la même chose.

L'OMS recommande ce vaccin (http://www.who.int/bulletin/volumes/85/2/07-020207/en/) parce qu'il est sûr (http://www.bmj.com/content/347/bmj.f5906) et efficace (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23965766)


"ce n'est pas la première fois qu'un "médicament" sensé soigner les gens fait plus de mal que de bien aux "cobayes" qui l'ont pris."

Comment sais-tu qu'on s'est trompé par le passé ? Parce que la méthode scientifique nous le dit. La méthode scientifique n'est pas infaillible et il n'a jamais été question qu'elle le soit. En revanche, elle a un système d'auto-correction qui en fait le système le plus fiable qu'on connaisse à l'heure actuelle.


"Petite précision, comme je l'ai dit au début, je n'ai rien contre toi hein ;) c'est juste la mentalité de ces pourris qui m'énervent..."

C'est une nouvelle pétition de principe, mais peu importe. Petite précision, a mon tour:

On peut avoir une mentalité de pourri, choisir de faire carrière dans un domaine ou le fric coule à flots et se rendre compte qu'en suivant les règles on aura bien moins de problèmes pour se remplir les poches. La mafia a crée de toute pièce le Las Vegas qu'on connaît (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Las_Vegas#1947-1963_:_la_prosp.C3.A9rit.C3.A9_d.27apr.C3.A8s_guerre_et_le_crime_organis.C3.A9). Les propriétaires de casinos ne sont pas réputés pour leur philanthropie. Pourtant, si les profits se chiffrent en milliards c'est tout d'abord parce que les gens savent que les casinos ne trichent pas. Objectivement, la meilleure stratégie pour se remplir les poches, c'est de ne pas tricher. Ce n'est dans l'intérêt de personne de le faire.

On peut être un labo qui ne pense qu'au fric et faire des vaccins qui marchent et qui sont sûrs. Ce n'est pas incompatible.

Initiative Rationnelle 02/07/2017 10:22

"La maman est persuadée qu’il n’y a pas d’autre cause possible à son état. « Rien d’autre n’a été modifié en dehors du vaccin »"

Les autres causes irrationnelles possibles sont innombrables. Par exemple: "[Elle] reprochait à sa tante de lui avoir "jeté un mauvais sort". Sort qui serait, d'après elle, responsable de ses problème de santé" - http://www.lci.fr/faits-divers/correze-une-octogenaire-violemment-agressee-par-sa-famille-pour-sorcellerie-2009111.html



Chacun des arguments irrationnels qui sont avancés pour justifier qu'une mère a raison de voir un lien entre une affection et la vaccination peut EN MÊME TEMPS justifier qu'une autre mère a raison de 'y voir aucun lien. Ou de voir un lien entre le mal de son enfant et l’œuvre du démon. Ou de voir un lien entre le mal de son enfant et cet étranger aux coutumes bizarres qui a emménagé pas loin au mmme moment.

Une certitude qui vient des tripes plutôt que du cerveau finit immanquablement par faire pointer des doigts accusateurs et générer des victimes additionnelles.

Face à la peur, les gens sont avides de réponses, et il est tentant d'aller chercher chez l'autre ce que l'on ne comprend pas soi-même. Un raisonnement rationnel et dépassionné permet de se tourner ves celui qui a des réponses, plutôt que vers celui qui parle le plus fort.

Initiative Rationnelle 15/08/2017 10:26

Kira, je répond à vos deux messages en une seule fois, un peu plus haut.

Kira 05/08/2017 05:54

Sans vouloir t'offenser, vu qu'on ne sait pas ce qui se trouve réellement dans les vaccins qu'on nous inocule, une des molécules qui fait parti de ce vaccin peut très bien modifier le corps sachant qu'il est introduit en lui. Et donc, il peut provoquer des troubles de tout type... mais apparemment, là ce serait quelque chose qui s'attaque au système immunitaire en direct et sans laisser de traces, c'est le mieux pour dire "c'est pas de notre faute". Ca peut expliquer pourquoi certains n'ont rien alors que d'autres ont eu le pire... c'est comme les allergies ! chaque personne est unique sur le plan scientifique donc chaque réaction à ce vaccin, comme à tout autre vaccin !, sera différente. Après ce n'est que mon avis après une réflexion approfondie sur la question.
Mais juste pour ton information, ce n'est pas la première fois qu'un "médicament" sensé soigner les gens fait plus de mal que de bien aux "cobayes" qui l'ont pris. Sauf que la dernière fois que j'ai entendu un truc pareil, il a fallu qu'il y ai des morts à la chaine pour qu'une enquête soit ouverte et que le médicament en question soit interdit à la vente. Et personnellement, ça donne pas envie d'attendre ce genre de choses pour que les gens qui vantent ce produit arrêtent de faire les ânes et ouvrent les yeux sur ce qu'ils ont provoqué... Mais le pire, c'est que même si ça arrivait un jour, ça ne rendrait pas leur vie d'avant à toutes ces filles qui ont perdu tout usage de leurs facultés physiques... Et c'est ça le plus déprimant... Elles ne peuvent pas revenir en arrière, elles !

Petite précision, comme je l'ai dit au début, je n'ai rien contre toi hein ;) c'est juste la mentalité de ces pourris qui m'énervent...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA