Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 11:52

POLOGNE

 

MANIFESTATIONS DE MASSE EN POLOGNE CONTRE LES VACCINATIONS OBLIGATOIRES -

LES DECES MONTENT EN FLECHE

Pologne: manifestations de masse contre les obligations vaccinales

                 Par Celia Farber et remerciements à Sheila Lewis, 14 mai 2017

 

Bienvenue en Pologne,

 

Le pays où les nouveau-nés reçoivent un vaccin à haut risque contre la tuberculose – le seul vaccin que l’Allemagne a retiré du marché, il y a 18 ans ! (1).

 

Le pays où même les bébés prématurés sont vaccinés contre l’hépatite B en raison du fait que les normes d’hygiène dans les établissements médicaux laissent à désirer. On offre aux nouveau-nés un vaccin coréen bon marché utilisé nulle part ailleurs en Europe ! (2)

 

Le pays qui continue à utiliser un vaccin à haut risque contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche déjà retiré dans certains pays européens. (3)

 

Le pays qui a soumissionné pour le vaccin anti-pneumococcique proposé par une société pharmaceutique dont certains cadres étaient auparavant employés par le Député, faisant partie du Ministère de la Santé. (4)

 

Le pays où les enfants reçoivent des vaccins jamais approuvés pour la mise sur le marché – mais uniquement selon les règlements en cours lors de… pandémies (5)

 

Pays où les parents reçoivent de lourdes amendes s’ils refusent de faire injecter à leurs enfants les « délicatesses » reprises ci-dessus. (6)

 

Le pays qui n’a pas ratifié la charte du comité de bioéthique et qui permet de tester la plus grande partie des vaccins utilisés en Europe, sur ses propres citoyens. (7)

 

Le pays où le gouvernement et les sociétés censurent les émissions de télévision au cours desquelles les familles d’enfants victimes des vaccinations racontent leur histoire. (8)

 

Pays où les médecins qui informent les parents des effets secondaires des produits pharmaceutiques sont punis (9).

 

Pays où les médecins sont incapables de reconnaître les effets indésirables des vaccins, ainsi que leurs conséquences. (10)

 

Pays qui a le taux de vaccination le plus élevé au monde, et le taux le plus bas de vaccination des médecins contre la grippe (11, 12).

 

Le pays dont la seule excuse pour ne pas vacciner un enfant est sa propre mort. (13)

 

Pays dont la seule exemption vaccinale est la mort. Pays où les compagnies pharmaceutiques sponsorisent les médias pour influencer la société contre les défenseurs des droits des patients, tout en introduisant de fausses épidémies (14).

 

Pays où un directeur sanitaire lance une chanson rap pour se moquer des victimes que le système néglige. (15, 16)

 

Pays où le vaccin polio oral dangereux est rendu obligatoire jusqu’à épuisement des stocks après cependant qu’il ait reçu le statut de « retrait immédiat » (17,18)

 

Pays où n’existe aucun programme de dédommagement des victimes et où les médecins et les officiels sont au-dessus de la loi (19).

 

LA POLOGNE est un pays où vous pouvez aller en prison si vous lancez une pétition qui demande une modification des irrégularités mentionnées ci-dessus.(20)

 

Participez au mouvement de protestation ! Envoyez-nous un courriel : stopnop@gmail.com

 

Source : Truthbarrier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard 11/06/2017 12:16

Voici le courriel que je viens d'envoyer à l'ambassade d'Italie en France

ambasciata.parigi@esteri.it

Monsieur l’Ambassadeur


Les autorités de votre pays viennent de rendre obligatoire 12 vaccinations pour les enfants. Les enfants de France pourraient eux aussi être soumis prochainement à 11 vaccinations obligatoires. Pourtant, dans notre pays des voix autorisées se sont élevées contre une telle mesure autoritaire en proposant d’accroitre la couverture vaccinale par la persuasion plutôt que par la contrainte.

La proposition la plus élaborée a été émise par la Société française de santé publique (Sfsp) qui regroupe d’éminents épidémiologistes et professeurs de santé publique. Voici son avis du 26 décembre 2016 :

Avis de la SFSP concernant les recommandations du Comité d'Orientation de la concertation citoyenne sur la Vaccination

http://www.sfsp.fr/flash_email/index.php?cid=512

La SFSP considère, comme la Conférence Nationale de Santé, qu'il est nécessaire de s’engager résolument vers la levée de l’obligation vaccinale et de permettre à l'usager de prendre et d'exercer toutes ses responsabilités. Cela aurait de plus l'avantage de faire progresser l'harmonisation des pratiques vaccinales au sein de l'Europe.

Pour cela, elle appelle sans délai :

à proposer une liste de vaccinations indispensables ;
à assurer leur gratuité sans avance de frais ;
à renforcer le plaidoyer en faveur des vaccinations auprès du grand public en l’adaptant aux freins et leviers spécifiques aux groupes les plus difficiles à rejoindre ;
à compléter ce plaidoyer par des campagnes régulières auprès des professionnels ;
à généraliser et rendre obligatoire l'utilisation des carnets de vaccination électroniques en expérimentation permettant de suivre les couvertures vaccinales ;
à élargir la liste des professionnels de santé à même d'assurer des vaccinations ;
à mobiliser les professionnels de santé pour qu’ils soient exemplaires en matière de leur propre couverture vaccinale. Le cas échéant trouver des mécanismes incitatifs à définir.
La levée de l’obligation vaccinale comporte des risques en matière de couverture pour les trois vaccins actuellement concernés par l'obligation, mais étendre l’obligation peut transformer des hésitants en opposants.

Disposer d'un outil de suivi de la couverture vaccinale permet aux pouvoirs publics d'intervenir en cas de sous vaccination ou d'épidémie en imposant ponctuellement une obligation du fait d'une situation sanitaire exceptionnelle.

De plus, un éminent microbiologiste de réputation mondiale, Didier RAOULT, écrivait le 8 janvier 2017 dans sa tribune de l’hebdomadaire Le Point :

“On ne pourra plus servir une prétendue ‘’vérité unique’’ et penser être suivi aveuglément.

Parfois objet de manipulations, la vaccination est devenue un symbole scientiste qui génère du doute.
Rendre obligatoire la vaccination ne restaurera pas sa crédibilité.

L’obligation vaccinale généralisée est déconnectée de l’époque et si aucune démocratie ne la propose, c’est qu’elle n’est ni souhaitable ni crédible, en particulier à l’ère de la ‘’post-vérité.” "

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-rendre-obligatoire-la-vaccination-ne-restaurera-pas-sa-credibilite-08-01-2017-2095453_445.php

Si, comme disait Didier Raoult il y a quelques mois, aucune démocratie ne propose l’extension des obligations vaccinales, faut-il en déduire que l’Italie aurait cessé d’être une démocratie ?

Dans le domaine de la santé tout particulièrement la contrainte ne saurait être une réponse satisfaisante. Nous sommes nombreux en France à penser que l’Italie n’a pas fait le bon choix et à espérer que la France s’engagera résolument dans une autre voie que celle que vient d’imposer les dirigeants de votre pays.

Sandy 09/06/2017 18:15

Photo datant du 1er mai 1989 et n'ayant rien à voir avec une manifestation contre la vaccination. !

Bernard 10/06/2017 19:31

L’article d’origine a mis cette photo avec à côté ce commentaire :

To write about opposition to communism in the 1980s, one must begin with Poland. The Poles were the only ones ever to stage repeated challenges to communist rule, with major uprisings in 1956, 1968, 1970, 1976 and 1980. Solidarity, the last of these, was a more credible alternative to communism than anything else produced in Central Europe. Its influence throughout the region was incalculable…’

(Padraic Kenney – A Carnival of Revolution: )

L'auteur de l'article parait donc avoir voulu, non pas tromper le lecteur mais rappeler à celui-ci que malgré d'énormes manifestations contre l'oppression idéologique de l'époque, il en restait encore des traces profondes aujourd'hui et qui se manifestent en particulier à travers l'oppression vaccinale sur les personnes et familles.

Avec l'affiche Solidarnosc très visible, difficile de penser qu'il pourrait s'agir d'une tentative de tromperie sur l'importance de la manifestation. Cela a une autre signification qui apparait à travers le commentaire de cette photo.

Initiative Citoyenne 10/06/2017 15:29

Bien sûr, une photo peut aussi rappeler un héritage historique. Des photos d'autres évènements comme illustrations ne sont pas rares dans les articles en tous genres. La personne qui a rédigé l'article n'a pas forcément pu faire de photo, ou se rendre sur place. Parfois, les équipes font que certains sont sur place et communiquent des faits à d'autres dans les différents pays...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA