Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 21:40

La famille Guéret nous informait ce jour sur son site du non-lieu prononcé par le tribunal de la jeunesse, suite aux dénonciations calomnieuses dont ils avaient fait l'objet.

 

Pour rappel, les enfants de Rémi et Stéphanie Guéret sont privés d'école depuis maintenant 489 jours alors qu'un des enfants est en ordre de vaccination au regard de la loi et que l'autre enfant est couvert par un certificat médical de contre-indication, là aussi conformément à la loi. Cet acharnement vaccinal sans cesse banalisé et considéré comme "normal" pousse donc sans surprise certains gogos crédules à se tromper de coupables et à cibler des parents comme Rémi et Stéphanie. Initiative Citoyenne se réjouit donc que le tribunal ne se soit pas couvert de honte en ordonnant une enquête intrusive absurde sur ces parents admirables!

 

Voici ce qu'on pouvait lire ce jour sur le site de la famille Guéret:

 

Tribunal pour enfants : non-lieu

 

En mars 2012, nous avions été convoqués devant le juge des enfants (suite à des dénonciations calomnieuses) qui avait ordonné une mesure d'assistance éducative n'ayant pas pour objet de permettre un retour à l'école mais plutôt d'enquêter sur la manière dont nous éduquons et protégeons nos enfants. Sans élément à retenir contre nous, le tribunal à conclu à un non-lieu.

 

Initiative Citoyenne adresse ses plus vifs encouragements à ces parents en prise avec l'idéologie vaccinaliste aveugle (comme tant d'autres parents qui luttent aussi dans l'ombre, sans qu'on en entende jamais parler!)

 

Actualisation (au 21/01/13): Les enfants Guéret font à présent l'objet d'un signalement pour... manquement à l'obligation scolaire!!! C'est le comble. Qui donc est responsable de cette situation si ce n'est les autorités qui ont déjà démontré toute leur mauvaise foi dans cette affaire? Ecoutez ici la dernière interview radio de la maman, Stéphanie Guéret, le 12 janvier dernier sur Radio Grésivaudan.

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Sophie GUILLOT 06/01/2013 15:59

Les Guéret ne sont plus considérés par la loi comme des parents "maltraitants", et c'est déjà une bonne chose. Un enfant à jour de tous ses vaccins obligatoires et l'autre muni d'un certificat de
contre indication conformément à la loi Française, heureusement quand même. Mais la lutte n'est pas terminée, même si une grande bataille a été remportée. Les enfants ne sont toujours pas admis à
l'école de la République sur leur propre commune, pas plus qu'ils n'ont le droit de fréquenter aucun des établissements publics de la commune ( centre de loisirs, école de musique etc.. ) Et ce
sont les parents qui depuis plus d'un an assument l'instruction de leurs enfants, et vivent avec eux 24/ 24. Cela suppose que l'un de deux parents ne travaille pas ou que leur disponibilité de
temps leur permette de rester toujours au moins l'un ou l'autre en présence de leurs enfants, ce qui n'est pas toujours simple. LE maire de leur commune a commis plusieurs grosses bévues et leur
histoire est un peu devenue un enjeu d'amour propre, d'égo et de politique sur le plan local. Donc, on continue de les soutenir ...

Éric G. Delfosse 06/01/2013 01:06

Bon courage à eux !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA