Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 20:05

gardasil-ventes.jpgLe vaccin Gardasil quadrivalent de Merck a été mis sur le marché en 2006. Il couvre 4 souches de HPV, à savoir les sérotypes 6,11, 16 et 18, seuls les deux derniers étant en fait considérés comme "à haut risque" sur une bonne dizaine d'autres souches à haut risque parmi la centaine de papillomavirus existants. Selon une étude officielle (JAMA, Tome297, page 813, 2007), les souches 16 et 18 ne touchent que 2,3% des femmes aux USA!!

 

Dans deux précédents articles de notre site, nous évoquions le phénomène non surprenant de "compensation" des autres souches de HPV non couvertes par les vaccins, qui est à prévoir. (voir ici et ici)

 

Il semble bien que cette situation était elle aussi prévue par Merck puisque dans un article de BioPharm Insight du 30 juillet 2012, on peut lire que le géant pharmaceutique travaille déjà sur un autre vaccin anti-HPV, le V503, qui couvrira 5 fois plus de souches à haut risque que le Gardasil. Merck a donc déjà entamé des essais cliniques dans lesquels il compare des jeunes filles vaccinées avec le Gardasil à d'autres vaccinées avec le V503. Ces essais ont dû être prolongés parce que le taux d'infections aux virus HPV repris dans le vaccin V503 était trop faible, preuve que l'intérêt du vaccin sera faible et le rapport bénéfices/risques encore moins évident.

 

On remarquera aussi le nom de ce futur vaccin, le V503, un autre vaccin de Merck ayant été abandonné au cours des essais cliniques étant le V710... Va-t-on vers un système où les vaccins n'auront plus que des noms codés de ce style, une facilité de plus pour Big Pharma puisqu'ainsi formulés, il deviendra beaucoup plus difficile aux victimes de communiquer au reste du public le nom du ou des vaccins problématiques, que personne ne retiendra, en confondant tel vaccin à tel autre en fonction des chiffres.

 

Par ailleurs, dans  cet article préoccupant, on voit que toute une série de "leaders d'opinion" sont déjà en train de soutenir cette idée d'un autre vaccin (contre les effets pervers épidémiologiques du premier)

 

Alors que les vaccins anti-HPV rebutent de plus en plus, toutes les ficelles sont cependant bonnes pour en "remettre une couche"!

 

Se mettre à vacciner les garçons, envisager une vaccination HPV en 2 doses au lieu de 3 (car dixit ces "leaders d'opinion", il vaut mieux avoir reçu 2 doses qu'une seule ou même pas aucune, sic!), et même... préparer le terrain à un vaccin de nouvelle génération dont on pourra alors dire de façon facile et fausse qu'il protège contre 80 à 85% des cancers du col au lieu des très médiatisés 70%!

 

L'article prend le soin de préciser que les jeunes filles déjà vaccinées avec Gardasil ne devront pas être revaccinées avec cette nouvelle version (peu le voudraient de toute façon!) mais que les filles qui seront vaccinées dans le futur, le seront avec ce nouveau vaccin plutôt que le Gardasil... une affirmation qui interpelle et qui donne le sentiment que Merck sait en fait déjà d'avance qu'il obtiendra une nouvelle autorisation de mise sur le marché pour ce nouveau vaccin, quoi qu'il arrive.

 

Et bien entendu, une des fausses justifications de la "nécessité" de ce nouveau vaccin est que... l'adhésion des jeunes filles aux vaccins actuels est encore trop faible, "seules" 30% environ des filles de 13 à 17 ans aux USA ayant été vaccinées selon le texte! Encore donc la faute du public, une nouvelle couche de culpabilisation en prime! Finalement, cette affaire de couverture vaccinale est vraiment l'aubaine des aubaines pour l'industrie pharmaceutique puisque cela lui permet de généraliser avec la complicité des autorités et au nom de "la santé publique" ses produits à la quasi totalité d'une population donnée et de justifier la moindre inefficacité par une couverture insuffisante, motif pour redoubler ses profits et pousser à une fuite en avant avec de nouvelles versions, de plus en plus lucratives.

 

Que ne faut-il pas faire pour protéger des marchés!

 

Voir aussi: Un nouveau Gardasil vient d'être approuvé... pour mieux masquer l'inefficacité du précédent! (décembre 2014)

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

christian 21/06/2013 11:54

tissus de mensonges. intox. ignorance. chasse aux sorcières. tels sont les mots clés pour décrire votre article... allez convaincre les idiots avec cela..

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA