Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 22:58

Arrêt de la distribution d'un vaccin contre la typhoïde après une contamination

 

Par AFP le 19 juin 2013

 

salmonella-typhi-kunkel-96430dg-wm.jpg

 

Le laboratoire Sanofi Pasteur MSD a arrêté temporairement la distribution de son vaccin Typhim contre la fièvre typhoïde après la découverte d'une contamination bactérienne sur un des composants du vaccin fabriqué sur son site de Marcy-l'Etoile près de Lyon, a-t-on appris auprès du laboratoire.

 

"Nous avons détecté la présence d'une bactérie particulière et arrêté la production d'un des composants du vaccin le 10 juin", a déclaré un porte-parole de Sanofi-Pasteur, confirmant en partie des informations parues dans Le Canard enchaîné.

 

Il a ajouté que cet incident avait conduit le laboratoire à bloquer la distribution du vaccin "pour une durée indéterminée" mais qu'il n'existait "pas de risque de rupture de stock" pour l'instant.

 

"Le laboratoire a signalé un défaut qualité, en l'occurrence une contamination, sur sa chaîne de production qui a été arrêtée", a confirmé pour sa part l'agence du médicament ANSM.

 

Mais comme le défaut qualité porte sur des lots non distribués, aucun rappel de lots ne devrait intervenir, a-t-elle ajouté.

 

Le site de Marcy-l'Etoile est un site de recherche et de production de vaccins, destinés en majorité à l'exportation.

 

La production du vaccin Typhim avait déjà été perturbée en septembre dernier lorsque le laboratoire avait décidé de procéder au retrait de deux lots de ces vaccins après avoir découvert "des concentrations antigéniques hétérogènes", c'est-à-dire des doses ne permettant pas, dans certains cas, de produire suffisamment d'anticorps après l'injection.

 

Le retrait de ces lots avait entraîné des problèmes d'approvisionnement qui risquent de se reproduire si l'arrêt de production actuel perdure, relève l'ANSM.

 

L'agence précise avoir inspecté le site de Marcy-l'Etoile à plusieurs reprises dans le passé, la dernière en date remontant à fin 2012-début 2013.

 

Selon Sanofi Pasteur, l'agence américaine du médicament FDA procède actuellement à une inspection "de routine" sur le site, comme le droit international l'y autorise puisque les vaccins sont massivement utilisés sur le territoire américain.

 

L'inspection fait suite à une première inspection effectuée l'an dernier par la FDA.

 

Le vaccin Typhim est utilisé dans la prévention de la fièvre typhoïde, une maladie provoquée par l'ingestion d'eau ou d'aliments ayant subi une contamination fécale d'origine humaine par des Salmonella typhi.

 

La vaccination est recommandée aux adultes et aux enfants de plus de 2 ans séjournant dans des pays endémiques de manière prolongée ou dans de mauvaises conditions d'hygiène.

 

Source : Notre Temps

 

Voici une actualité intéressante à commenter !

 

Remarquez bien la phrase suivante : « Mais comme le défaut qualité porte sur des lots non distribués, aucun rappel de lots ne devrait intervenir . »

 

Comme c’est merveilleux ! Quel heureux hasard, aucun vaccin contaminé n’a donc été injecté à qui que ce soit ? ! Et nous sommes franchement censés les croire sur parole ?! CAR…. Légèrement plus bas dans l’article, ils attribuent à « des concentrations hétérogènes en antigènes » la suspension du même vaccin à l’automne 2012.

 

Toutefois, en 2005, Sanofi retirait son vaccin Hexavac du marché et le faisait sous de faux prétextes d’efficacité insuffisante pour la valence anti-hépatite B. Cette Xième affaire trouble est bien racontée dans le dernier livre de Virginie Belle « Faut-il faire vacciner son enfant ? » Grâce à la complicité de l’Agence Européenne des Médicaments, la firme a pu ne pas justifier ce retrait par le fait que ce vaccin était suspecté d’induire des œdèmes cérébraux mortels du nourrisson.

 

Il est moins dérangeant de dire qu’on retire un vaccin parce qu’il est moins efficace que prévu plutôt que parce qu’il est plus risqué que prévu….

 

En 2008, Sanofi retirait le vaccin DTP sans aluminium sous le prétexte non crédible de réactions allergiques soudaines alors que sa composition n’avait pas varié depuis des décennies (et alors que les vaccins ne sont jamais retirés définitivement du marché pour cette seule raison temporaire). Là encore les raisons réelles de ce retrait ont été réarrangées pour masquer la vérité au public, car il s’agissait en fait de pouvoir substituer à ce vaccin un vaccin plus combiné et au moins 4 fois plus cher, qui inonde les corps d’aluminium en plus de forcer la main aux parents. Cet épisode-là est également bien expliqué avec de plus amples détails dans le livre précité de Virginie Belle.

 

Par conséquent, il s’agit de prendre avec la plus grande circonspection les causes officielles de retrait ou de suspension de vaccins, les vaccins en général les plus risqués n’étant jamais retirés du marché alors qu’à l’inverse, d’autres vaccinations peuvent être retirées pour des raisons de stratégie commerciale et financière.

 

Article du 19 juin 2013 du Canard Enchaîné

 

Canard enchaîné, 19 juin 2013, typhoïde

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 20/06/2013 02:37

Pas de risque de rupture de stock ?
Zut alors...
;-)

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA