Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 17:48

13 août 2011

 

Au Nigeria, dans l’Etat du Kano, les parents récalcitrants à la vaccination de leurs enfants contre la polio risquent désormais une amende ou la prison.
 
L’information a récemment été annoncée par les autorités de l’Etat où la reprise de la maladie est la plus forte, précise un article d’Irin.
 

Vingt-sept cas de polio ont été déclarés entre le 1er janvier et le 27 juillet 2011 dans l’Etat situé au nord du Nigeria. A première vue, rien d’alarmant. Seulement sur la même période, ce chiffre a été multiplié par quatre par rapport à 2010.

 

Le rapport du bureau indépendant de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio (IMEP PDF) publié l’année dernière, juge que l’Etat du Kano est «une préoccupation majeure» avec «une couverture vaccinale faible».

 

Le Nigeria est l’un des quatre pays au monde où la maladie demeure endémique (ils étaient 125 en 1988). Selon Olivier Rosenbauer, porte-parole du groupe de l’OMS pour l’éradication de la polio, le pays ouest-africain est historiquement «l’épicentre de la transmission mondiale». De 2006 à 2010, la maladie s’est répandue dans 20 pays africains selon le rapport de l’IMEP.
 
Or la région du Kano, majoritairement musulmane, fait l’objet d’une résistance particulière à la vaccination liée à des motifs religieux et moraux. En 2003, les campagnes de vaccination dans le Kano ont dû être interrompues pendant près d’un an. Les chefs religieux avaient accusé le vaccin de la poliomyélite de causer le HIV, le cancer ou l’infertilité.
 
Avec le temps, ces résistances s’estompent. Aminuddeen Abubakar, un religieux musulman explique à Irin qu'il s'était par le passé opposé à la vaccination contre la polio en raison «d’une peur réelle». Mais aujourd’hui, il semble avoir changé d'avis:
 
«En fait, avec la preuve que le vaccin est sain pour les enfants, c’est une obligation religieuse et morale pour les ecclésiastiques de soutenir et de faciliter la vaccination.»
 
Dans ce même esprit, les autorités régionales tentent de rendre obligatoire la vaccination. Pour ce faire, elles se sont appuyées sur une loi existante qui interdisait aux parents d’empêcher l’accès aux soins de leurs enfants. Les autorités ont par ailleurs étendu cette mesure à la vaccination contre les maladies mortelles, a précisé Tajuddeen Gambo, le secrétaire permanent au ministère de la Santé de l’Etat de Kano.

 

L’efficacité de cette nouvelle règle n’est pas encore prouvée: il n’existe pas de chiffres officiels sur les refus de vaccination. Néanmoins, la loi s’applique également aux professionnels de la santé qui encourent les mêmes sanctions que les parents en cas de falsification de registre ou d’absence de signalisation d'un refus de vaccination.
 

L’enjeu final est l’éradication totale de la polio en Afrique et à l’échelle planétaire. De 1988 à 2000, la maladie a reculé de 99%. Mais, selon Irin, «le dernier 1% se révèle plus difficile» à faire disparaître étant donné que «les progrès se sont arrêtés durant la dernière décennie».

 
Lu sur Irin
 
Source: Slateafrique
 
 
PRISON.jpg
 
 

Alors que l’efficacité d’une telle mesure n’est pas prouvée, comme le mentionne l’article, on se permet cependant d’envoyer les gens en prison !

 

Alors que des doutes sur les effets possibles de la vaccination à court, moyen et long terme existent depuis des décennies et divisent par conséquent, très profondément, la communauté scientifique sur la juste évaluation du rapport bénéfices/risques de campagnes vaccinales de masse, ces autorités nationales se permettent de détourner l’esprit d’une loi et d’accuser les parents réticents de priver leurs enfants de soins !

 

Et déjà, déjà… ce genre de mesure devrait s’étendre à d’autres vaccinations que celle-là comme le laisse entrevoir l’article.

 

Hélas, lorsque des enfants sont victimes de telles campagnes vaccinales aveugles, ni les laboratoires, ni les vaccinateurs ni les autorités ne risquent de se retrouver en prison…

 
 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA