Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 21:25

Le médecin et journaliste du Monde (qui écrit aussi pour le site Slate.fr) Jean-Yves Nau, fait mine dans son article de ne pas comprendre le sens de la décision japonaise de ne plus recommander les vaccins HPV....

Il embarque dans ses affirmations péremptoires tout le "vieux continent" qui ne comprend soi-disant  pas  les allégations contre les vaccins HPV et prétendre que ces notifications d'effets secondaires ne correspondent pas à ce qui a été enregistré en Europe.

En réalité, un nombre croissant de gens (y compris des victimes de ces vaccins) ne sont absolument pas étonnées que les effets délétères de cette vaccination soient dénoncés un peu partout dans le monde. En épluchant les documents confidentiels de pharmacovigilance des fabricants aux autorités européennes et nationales (des documents qui existent bien quelque part, comme ceux relatifs par exemple à l'(in)sécurité du vaccin Infanrix hexa qu'on prétendait si sûr), on aurait de grosses surprises sur la prétendue bonne tolérance de ces vaccins!

Lorsqu'on lit l'article autrement plus référencé et argumenté qu'Initiative Citoyenne a fait publier sur le site Agoravox et qui explique les nombreuses preuves d'insécurité propre à ces vaccins HPV, on se rend compte qu'on se trouve en fait face à un problème d'honnêteté intellectuelle et de bonne ou mauvaise foi.

Jean-Yves Nau ose réaffirmer dans son article, sans crainte du ridicule l'absence de preuves entre le risque de scléroses en plaques et la vaccination anti-hépatite B, un comble quand on sait que 5 études existent en faveur d'une telle relation, avec des chiffres français particulièrement accablants lorsqu'on analyse les cas de scléroses en plaques et d'affections démyélinisantes année par année en fonction des années où on a le plus vacciné en France.

Le Pr Marc Tardieu n'a-t-il pas été "interdit de conférence de presse" (selon Libération du 14 octobre 2008) parce qu'il avait osé montrer un risque accru de sclérose en plaques chez les jeunes vaccinés contre l'hépatite B? Par quelle pirouette Jean-Yves Nau tenterait-il d'expliquer ce tabou-là?

Il est vrai que la décision du Ministre japonais ressemble à celle de Bernard Kouchner qui n'avait fait lui aussi que prendre "une demi-mesure" face aux effets secondaires du vaccin anti-hépatite B. Tant au Japon qu'en France, les pressions internationales, à commencer par l'OMS et ses bailleurs de fonds, sont considérables et c'est précisément cela qui explique que les Ministres concernés n'aient tout simplement pas eu la liberté d'être plus cohérents et à juste titre plus radicaux dans leurs décisions, à savoir de cesser de rembourser ces vaccins et d'en ordonner le retrait du marché national.

Le vaccin contre l'hépatite B, selon le rapport Dartigues, est responsable d'une des plus grandes séries d'effets secondaires de toute l'histoire française de la pharmacovigilance (tout de même). Les vaccins anti-HPV induisent quant à eux encore plus d'effets secondaires que les autres vaccins: 3 fois plus d'effets indésirables pour le Gardasil que pour tous les autres vaccins du programme américain réunis; et de 24 à 104 fois plus d'effets secondaires pour le Cervarix que pour n'importe quel autre vaccin du programme britannique pris tour à tour. Des données précises et concrètes que n'aborde évidemment pas Jean-Yves Nau!

Finalement, cet article de Jean-Yves Nau est un superbe exercice de vigilance citoyenne. Nous ne pouvons que conseiller aux lecteurs de lire intégralement cet article de Jean-Yves Nau d'abord et ensuite,  de visionner l'une après l'autre chacune de ces trois vidéos qui répondent tour à tour aux affirmations trop fragiles de ce journaliste médecin:

SUR LA SECURITE DU GARDASIL (NB: à ce stade, il y a plus de 136 décès aux USA, beaucoup plus que ce qui est donc dit à l'époque dans cette vidéo-là de M6.. mais pour l'ANSM et Jean-Yves Nau, c'est sans doute à chaque fois une "coïncidence"... très crédible!!)


 

SUR LA SECURITE DU VACCIN ANTI-HEPATITE B (et le bienfondé de la campagne):

 

 

SUR L'IDEOLOGIE VACCINALE qui est toujours à promouvoir en dépit des doutes:

 

 

Voir aussi la réponse inconsistante de la Ministre belge Fadila Laanan suite à la décision japonaise concernant ces vaccins

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA