Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 15:20

Cela fait partie du contexte bien sûr des "pandémies à gogo". Bill Gates, qui a des actions dans plusieurs compagnies pharmaceutiques et qui finance activement toutes sortes de projets de nouveaux vaccins via sa fondation, appelle sans surprise le monde à se préparer à une pandémie qui gonflera ses profits et consistera à vacciner la planète entière, ce qui est littéralement le grand rêve de Bill Gates.

 

Il ne faudrait quand même pas oublier ce que Bill Gates a déclaré il y a quelques années au cours d'une conférence aux Etats-Unis, que "si on fait de gros efforts en matière de nouveaux vaccins et de technologies de procréation médicalement assistée, on peut espérer réduire la population mondiale de 10 à 15%". Il est par conséquent étrange que quelqu'un qui projette une réduction de population avec les vaccins soit aussi celui qui prétende protéger et aider le monde en cas de pandémie avec ces mêmes vaccins car on ne peut pas dire tout et son contraire. Affirmer que les vaccins vont tantôt contribuer à sauver des vies puis tantôt contribuer à réduire la population mondiale est une contradiction.

 

Le monde doit se préparer à «une guerre» contre une pandémie mondiale, pense Bill Gates


bill-gates--1-.jpgL'Américain Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, a reconquis son titre d'homme le plus riche du monde, qui n'a jamais compté autant de milliardaires, révèle le magazine Forbes lundi. - Don Emmert AFP

 

20 Minutes.fr avec agence

 

Le milliardaire Bill Gates estime que le monde doit tirer les leçons de la bataille contre le virus Ebola et ainsi se préparer à l'éventualité d'une guerre contre une maladie mortelle mondiale. «Un pathogène encore plus redoutable qu'Ebola pourrait apparaître: une forme de grippe, une forme de SRAS ou un type de virus que nous n'avons encore jamais vu», a ainsi estimé le fondateur de Microsoft lors d'une conférence de donateurs, à Berlin.

 

«Nous ne savons pas si cela arrivera mais le risque est suffisamment important pour que l'une des leçons à retenir d'Ebola soit de nous interroger : Sommes-nous suffisamment prêts? C'est comme quand nous nous préparons à la guerre», a ajouté l'Américain milliardaire reconverti dans l'humanitaire. Selon lui, se préparer pourrait signifier avoir des bénévoles qui soient entraînés à intervenir rapidement en cas d'urgence sanitaire, à l'image des plans conçus dans les pays les plus durement frappés par Ebola, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone qui ont enregistré près de 8.700 morts (selon le dernier bilan de l'OMS).

 

Le vaccin avant tout

 

Bill Gates, classé par le magazine Forbes comme l'homme le plus riche du monde (sa fortune frôle les 80 milliards de dollars), a expliqué que la fondation qu'il dirige avec son épouse Melinda distribuait environ 4 milliards de dollars par an pour venir en aide aux plus pauvres dans le monde.

 

promesses-de-beaux-jours-pour-les-credules.jpgBill Gates affirme sur Twitter: "D'ici à 2030, nous aurons diminué la mortalité infantile de moitié et nous aurons éradiqué plus de maladies que jamais auparavant".

 

La fondation est également l'un des principaux contributeurs de l'organisation Gavi, qui a recueilli des promesses de dons de 7,5 milliards de dollars pour poursuivre une campagne de vaccination d'enfants de 2016 à 2020. «Les vaccins sont les plus grands sauveurs de vies humaines», selon Bill Gates, 59 ans, qui a, en outre, fait part de sa préoccupation face à la montée d'un mouvement anti-vaccination dans les pays occidentaux liée à une peur exagérée des risques associés. D'ailleurs à l'origine du retour de la rougeole en Californie.

 

Convaincu du bien-fondé sans nuance de la vaccination, Bill Gates a d'ailleurs récemment avoué, lors du Forum économique mondial de Davos, être très optimiste quant à l'arrivée d'un vaccin contre le Sida d'ici 2030. «Je suis persuadé qu'un vaccin et des traitements intensifs contre le VIH seront disponibles dans 15 ans», a voulu rassurer le philanthrope.

  

affirmations de Gates pour les crédulesUne seule  maladie humaine a un jour pu être éradiquée. D'ici à 2030, nous aurons éradiqué 4 fois plus de maladies.

 

Sources : 20minutes.fr

 

Le fait qu’un homme aussi riche ait un pouvoir aussi grand sur la santé et la liberté sanitaire des populations du monde entier pose bien sûr un problème éthique majeur. Car à cause de l’idéologie de cette personne, le vaccin passe effectivement avant tout, c’est-à-dire avant des besoins essentiels comme l’eau et la nourriture. Il y a donc un détournement de richesses et de priorités sanitaires avec un effet tout à fait négatif pour la plupart de l'humanité qui continue de manquer d’eau et de nourriture mais est néanmoins gavée de vaccinations dangereuses.   


La guerre que Gates appelle de ses vœux est une guerre qui s’annonce entre les opposants à ces pratiques scientistes autoritaires et généralisées que sont les vaccinations à tout crin et, d'autre part, leurs promoteurs. Gates tente d'éliminer les opposants à sa politique par la menace d'une pandémie mondiale qui pourrait sauver l’image de la vaccination en convainquant de sa nécessité. La guerre profite toujours aux marchands d’armes et les « guerres » bidon contre des pandémies où on appelle chacun à la « solidarité » vaccinale profite aux marchands de vaccins et à leurs actionnaires. Le H1N1 l’a bien montré. Que la pandémie soit vraie ou fausse, les enjeux financiers sont les mêmes pour les fabricants. Ces préparations incessantes aux pandémies sont morbides et suspectes. Il convient de se demander, compte tenu de la baisse légitime de confiance du public envers les vaccins, ce qu’il reste réellement à l’establishment à part une grande pandémie mondiale pour tenter de redorer l’image des vaccins ? Les paris sont ouverts…mais un de nos prochains articles reviendra justement sur une autre astuce que l’establishment va mettre en place dès qu’il le pourra pour mieux forcer la main des populations mondiales en faveur de la vaccination à tout prix.


Enfin, les promesses de Gates ne reposent sur rien de solide, ce sont des promesses pour les crédules. Réduire de moitié la mortalité infantile avec les vaccins ? Voilà un leurre de taille quand on sait que la mortalité infantile est la plus élevée dans les pays riches qui vaccinent le plus et que les bébés filles africaines vaccinées contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche et bien nourries ont 3 fois moins de chances de survie que les bébés filles africaines non vaccinées et même mal nourries ! Prétendre éradiquer des maladies est aussi une obsession stérile dès lors que la multiplication des vaccinations dès le plus jeune âge se soldera immanquablement par une explosion conséquente d’un bien plus grand nombre de maladies, sans parler de toutes les maladies débilitantes dites « rares » qui continueront de germer grâce à ces rituels si peu scientifiques. Les vaccins, loin d'être "les plus grands sauveurs de vies humaines" sont en réalité une source majeure de maladies chroniques et irréversibles dans notre monde ultra-toxique et ultra-chimique.

 

Voir aussi: Les épidémies sont un commerce sous l'impulsion de l'OMS

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

C@t 13/02/2015 00:30

Au lieu de vouloir vacciner tout le monde, qu'il fasse en sorte que dans les pays émergents, les populations aient de l'eau saine et une bonne alimentation. Ses milliards ne peuvent-ils pas servir
à ça ?!
Forer des puits, apprendre à tous ces gens différentes agricultures, leur installer des panneaux solaires. Il veut bien faire alors qu'il commence par le commencement...
Mais non vaut mieux continuer à nous prendre tous pour des moutons et des veaux !! Et nous vacciner avec de l'aluminium et mercure et Cie !

Docteur X 02/02/2015 16:08

H1N1 2009: raté.
Ebola 2014 encore raté.
Si on veut un virus réellement efficace, il va falloir le concocter à partir de ce qu'on a de plus méchant sur la planète, puisque la Nature refuse absolument de coopérer avec Bill Gates.
Mais, par hasard, n'est-ce pas ce sur quoi on travaille?

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA