Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 20:00

N'est-il pas étrange que des Etats qui justifient le harcèlement vaccinal qu'ils exercent sur les citoyens en prétendant vouloir sauver des vies et prévenir plusieurs cancers, ignorent pourtant superbement des approches démontrées efficaces pour prévenir cette maladie ?

 

Pour les plus naïfs d'entre nous, cela constituera immanquablement une incohérence énorme. Pour ceux qui savent comment le système de santé ou plutôt de maladie fonctionne, cette situation est tristement logique et tout ce qui enrichit les pharmas est encouragé tandis que tout ce qui peut leur faire de l'ombre est passé sous silence et donc superbement ignoré!

 

Seule la compréhension de cette véritable règle d'or du système permettra aux populations du monde et surtout aux générations futures de s'extraire de ce véritable carcan mortifère.

  

Tous ceux qui liront cet article (et même ceux qui ne le liront pas) sont confrontés à des choix cruciaux en matière de santé dont ils n'ont souvent pas conscience hélas qu'ils se jouent au quotidien. Les gens préfèrent ne pas penser à des maladies graves comme le cancer et quand ils commencent à y penser, il est souvent trop tard. Pris de panique, ils acceptent quasiment toujours les traitements officiels invasifs, mutilants et statistiquement très peu pourvoyeurs de véritables guérisons! Comme il eût été bien plus intelligent alors de se demander AVANT de tomber malade, quelle était la meilleure façon de prévenir la maladie! Serait-ce avec des vaccins transgéniques qui posent en eux-mêmes un risque de cancer (selon les propres aveux de l'OMS!), sans parler de leurs autres composants cancérigènes? Ou serait-ce avec d'autres méthodes, moins lucratives pour Big Pharma, et qui ont donc moins de chance d'être médiatisées et officiellement encouragées??

 

Des chercheurs et des médecins indépendants font tout ce qu'ils peuvent pour vous informer mais leurs forces et leurs moyens ne sont pas sans limite... 

 


Eduquer UTILEMENT ses enfants aujourd'hui et demain, ce sera inévitablement leur apprendre sans langue de bois comment le système fonctionne et à quel point il est de leur intérêt de chercher par eux-mêmes les informations sanitaires vitales en matière de traitement et de prévention. Ne rien croire sur parole au seul prétexte que celui qui parle est médecin ou soi-disant expert, mais tout vérifier, et ne pas craindre d'essayer des méthodes en dehors des sentiers battus, qui ont été testées et évaluées par des chercheurs et des médecins qu'on a essayé de marginaliser à tout prix! Après tout, la médecine allopathique, si elle est parfois incontournable dans certaines indications précises, n'a aucune leçon de morale à donner à quiconque quand on sait le nombre de décès qui lui sont imputables chaque année, soit du fait des erreurs médicales soit du fait des effets secondaires mortels des médicaments. Ainsi, quand on entend les cris d'orfraie selon lesquels se détourner de la médecine officielle a fait perdre de précieuses chances de survie, c'est rarement si vrai que ça en a l'air et ça sert surtout souvent les mêmes intérêts...
 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pluralisme thérapeutique
commenter cet article

commentaires

Docteur X 28/04/2013 23:49

Bien sûr il y a ce formidable Gernez, que j'ai eu l'honneur de rencontrer deux fois.
Sa méthode préventive mériterait au moins d'être testée à grande échelle: on a préféré supprimer l'AMM de l'hydrate de chloral, qu'on a donné à tous les enfants pendant 50 ans sans dommage (sous
forme de sirop Teyssere), et dont il suffirait de quelques cuillerées à soupe par an pour détruire les cellules cancéreuses quand elles sont peu nombreuses (la première année, un foyer cancéreux ne
compte pas plus de seize cellules, et il n'est pas nécessaire de les localiser pour les traiter).
Mais il y aussi des méthodes curatives qui vaudraient le coup d'être testées, comme le Laetrile, dont vous trouverez ici l'histoire:
http://resistance71.wordpress.com/2012/11/01/sante-presentation-du-livre-de-g-edward-griffin-un-monde-sans-cancer-lhistoire-de-la-vitamine-b17/
Ne manquez pas un seul chapitre!
Non seulement on se refuse à l'essayer, mais le produit est interdit en France pour d'obscures raisons (ou trop lumineuses, au contraire), et il est même détruit par les douanes en arrivant en
France. Il reste à passer par la Belgique, plus tolérante sur ce coup...
Un traitement complet de trois mois coûte environ 400 euros (il comprend une dizaine de produits complémentaires, vitamines, extraits pancréatique, cartilage de requin etc..), quand une chimio au
Folfox coûte environ 12.000 dollars sur trois mois, pour une survie de 9 mois en moyenne pour le K du colon par exemple, et ce coût peut passer à plus de 30.000 dollars si un autre anti-cancéreux
lui est associé, pour gagner qq mois de plus, au prix d'intenses souffrances et de graves effets secondaires.
Vu l'absence d'effets secondaires du Laetrile, et le bien-être constamment ressenti lors des prises, pourquoi ne nous laisse-t-on pas au moins l'associer à la si peu efficace thérapie officielle
(je ne parle pas de l'indispensable chirurgie)?

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA