Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:04

Ce qui se passe avec le Dr Moulinier est une honte bien sûr, d'autant que cela ne date pas d'hier que l'oligarchie médicale tente de le saborder (voir ICI l'historique de ses précédents déboires avec l'oligarchie médicale). Non content de ne pas y être parvenu jusqu'à présent, le système s'acharne. Exactement comme il s'est acharné sur le Dr Philippe Bry, sur le Dr Martine Gardénal, sur le Dr Dumas, sur le Dr Delépine, etc etc

 

A chaque fois bien sûr, c'est le patient qui est perdant car il faut noter que ces ennuis qui sont faits à ces praticiens réfléchis, passionnés et anti-conformistes ne sont jamais initiés par des patients mais par leurs confrères ou leur hiérarchie!!

 

Ecoutez donc cet appel du Dr Moulinier, à relayer bien sûr sans modération:

 

 
 

Tout ceci rappelle donc plus que jamais l'extrême nécessité de s'unir pour pouvoir protéger ses droits à la santé et à la guérison (au moindre risque d'effets secondaires) parce que ce n'est pas quand on est déjà malade qu'il est encore temps de se poser ce genre de questions. Non, c'est dès maintenant qu'il faut prendre conscience que même si on ne vise qu'à protéger égoïstement ses seuls droits personnels à la santé, il n'y a tout simplement pas d'autre choix que d'agir collectivement pour leur sauvegarde, tant nous sommes confrontés à un véritable rouleau compresseur institutionnel, plus préoccupé du business des vendeurs de maladies que de notre bien-être ou de notre santé.

 

Lire aussi ici l'exemple concret et bouleversant d'un enfant inutilement amputé, parce que le système en place mettait déjà des bâtons dans les roues du Dr Delépine, vue comme une dangereuse concurrente!

 

Signez la pétition en faveur de la liberté thérapeutique.

 

Le 12 juin au Conseil National de l'Ordre des Médecins à Paris (convocation du Dr Moulinier):

  

Moulinier 7

 

Le 25 septembre dernier, le Dr Moulinier était condamné à 1 an de suspension! Il ne pourra donc plus donner de soins aux assurés sociaux français à compter du 1er janvier 2013. Il s'agit véritablement d'un acharnement scandaleux à son encontre puisqu'il avait déjà écopé d'une suspension d'un mois en 2001 et de 6 mois (avec 3 mois de sursis) en 2005.

 

On retrouve, au niveau de ce jugement que le Dr Moulinier conteste à présent devant la Cour de Cassation, les stigmates d'une arrogance sans limite de la part de cet establishment médical dictatorial:

 

"[...] compte tenu qu'en 2001 déjà, le Dr Moulinier s'était vu infliger, pour la mise en oeuvre par lui de thérapeutiques insuffisamment érpouvées, la sanction de l'interdiction d'exercer la médecine pendant 1 mois; qu'en 2005, à nouveau, une sanction de même nature pour une durée de 6 mois, dont trois avec sursis, lui a été infligée pour la mise en oeuvre de thérapeutiques dangereuses; que compte tenu de la gravité des fautes commises par le Dr Moulinier, de la permanence de sa part d'une pratique médicale s'écartant sans justification des données acquises de la science et des dangers qui en résultent pour les patients, il y a lieu de retenir à son encontre la sanction de l'interdiction du droit de donner des soins aux assurés sociaux pendant 1 an."

 

Pour le Dr Moulinier, et c'est d'ailleurs aussi l'avis d'Initiative Citoyenne et de nombreux autres collectifs et citoyens, SEULE une révolte citoyenne permettra d'endiguer la marchandisation de la santé ainsi que la pensée unique qui l'accompagne hélas inexorablement, transformant  lamentablement les médecins en vulgaires commerciaux sans cervelle. Il est en outre hallucinant de voir à quel point les patients sont infantilisés, comme s'ils étaient trop demeurés pour décider en toute connaissance de cause du médecin dont ils se satisfont!

 

 

Le 13 avril 2013 dernier, le Dr Moulinier indiquait sur son site internet une première bonne nouvelle avec la décision positive du Conseil d'Etat qui a décidé d'un sursis à l'exécution. La décision finale sur le fond n'est toutefois pas encore tombée. Et la prudence reste donc de mise.

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pluralisme thérapeutique
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA