Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 15:00

En anglais, on appelle cela les "revolving doors" ou "système des portes tournantes". Cela consiste à passer d'un milieu industriel (donc privé) à un milieu politique décisionnel (dit "public") ou inversément. Ce système des portes tournantes est particulièrement utile lorsqu'il s'agit d'assouvir la cupidité des actionnaires puisque les personnes concernées vont constituer soit:

 

- de véritables lobbyistes privés au sein de leur futur emploi "public".

- de véritables conseillers "officiels" au service des firmes, de leurs produits et de leurs stratégies.

 

D'innombrables exemples, y compris dans le monde de la pharmacie, ont déjà été évoqués sur internet et dans la presse, que ce soit en Europe, aux USA ou ailleurs. Ici, nous allons choisir un exemple particulièrement révélateur et qui concerne les OGM. Comme nous avons déjà eu l'occasion de l'expliquer, il y a plusieurs points communs entre le dossier "vaccins" et le dossier "OGM" au niveau du traitement réservé aux scientifiques dissidents notamment ainsi qu'à la manière qu'ont les médias de "gérer" ce genre de dossiers commercialement (très) sensibles.

 

Voici cet exemple, tout à fait révélateur de la collusion des élus qui ne cessent de trahir les citoyens:

  

Christine Lagarde et la firme Monsanto dénoncés par une élue d’Europe Ecologie Les Verts.

 

 « Le 12 juin 2007, la France acceptait de faire rentrer 0,9% d’OGM dans les produits bio de norme AB, sans étiquetage particulier, histoire de tromper le consommateur.

 

Qui était alors la ministre de l’Agriculture ? Mme Christine Lagarde, actuelle ministre de l’économie. Elle ne restera au premier poste que du 18 mai 2007 au 18 juin 2007 ; juste le temps de corrompre les cultures BIO.

 

Plus intéressant encore, Mme Lagarde était auparavant avocate d’affaire dans le cabinet international « Baker & Mc Kenzie » qui a comme client américain… la firme MONSANTO !

 

En vocabulaire, on appelle ça la collusion… Je viens d’apprendre cela, et ça… m’énerve… » samedi 6 mars 2010 

 

Madeleine Labie, Europe écologie les verts. Source www.madeleinelabie.fr

 

lagarde-monsanto-conflit-dinteret.jpg

 

 

Christine Lagarde

 

Née Lallouette le 1er janvier 1956 à Paris, est une personnalité politique française, précédemment avocate et femme d’affaires.

 

Après une formation en droit et une carrière au sein du cabinet d’avocats américains Baker & McKenzie, elle occupe le poste de ministre déléguée au Commerce extérieur de 2005 à 2007 et de ministre de l’Agriculture et de la Pêche en 2007. Elle est ministre de l’Économie de 2007 à 2011, ce qui fait d’elle la première femme à occuper ce poste dans un pays du G8.


Le 5 juillet 2011, elle devient directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), devenant ainsi la première femme (hors périodes de direction intérimaire) à occuper cette fonction … Source Wikipedia

 

Source originale: Veritesetmensonges (mais effacé depuis) 

 

 

Précisions de Madeleine LABIE sur l'affaire "OGM / Lagarde / Monsanto" :

 

http://www.madeleinelabie.fr/spip.php?article900

 

 "Le 30 octobre à 15:36, par Madeleine

 

Vous pouvez consulter ce texte : http://www.actu-environnement.com/a...

 

Le règlement européen est le RÈGLEMENT (CE) No 834/2007 DU CONSEIL du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques et abrogeant le règlement (CEE) no 2092/91.

  

Il est expliqué dans le Guide de lecture de ce règlement, qu’on trouve sur le site internet du ministère de l’agriculture : 

 http://ebookbrowse.com/ab-guide-lecture-rce-bio-janvier-2012-cle0b617e-pdf-d329929319

  

On trouve le 0,9% à la p. 6 de ce document, expliquant comment il faut lire l’article 9 du RCE/834/2007 § 2.

 

Bonne investigation !"

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Industrie pharmaceutique
commenter cet article

commentaires

anticharlatans 02/11/2012 21:32

Vous répondez à ce qui vous arrange.
Mais quelle est la légitimité de Madame Desclée-Dacq pour parler de vaccins, est-elle microbiologiste, médecin? non, elle a juste vendu 200.000 singles dans les années 1980.
Votre autre porte parole, ancienne politique, ayant fait des études supérieures moyennes, n'est aucunement scientifique, elle n'a donc aucune légitimité scientifique à se prononcer sur la
dangerosité ou non de la vaccinnation.
Lorsque Madame Dacq dit dans le reportage diffusé sur la RTBF qu'aucune aiguille ne la traversera, il faut lui souhaiter de ne jamais être malade.. De tenir de tels propos prouve bien que Madame
Dacq est tellement à fond dans ses croyances, que la réalité lui échappe.
Aussi, que Madame Dacq dit qu'en cas de diarrhée et de fièvre, il faut laisser passer. Pour votre gouverne, chez les nourrissons, ce genre de symptômes peuvent être très très graves,ceci prouve
bien que vous n'avez aucune connaissance et qualification médicale pour tenir de tels propos qui dépassent l'entendement, certains médecins ont du bondir en entendant cela.
Et concernant Sylvie Simon, tout le monde, des personnes censées, sait bien que c'est charlatan,qui se prétend kiné, ostéo, journaliste.. alors qu'elle n'est rien de tout cela, juste une personne
aux propos dangereux et ses écrits sont publiés chez Tredaniel dont les livres ne sont pas reconnus par la communauté scientifique, je vous conseille le livre sur la santé par les pierres, un
délice de conneries...
A bon entendeur, salut

Initiative Citoyenne 02/11/2012 22:06



Nous ne cessons de vous répondre mais comme vous n'avez aucune réponse sérieuse à offrir, vous faites la sourde oreille...


Quelle est la légitimité de vos affirmations pour dire que des gens sans diplômes n'ont pas le droit de s'intéresser précisément à... ce qui les intéresse, y compris des sujets santé car la santé
concerne tout le monde. La vaccination est un sujet qui nous concerne TOUS et TOUTES parce que c'est un sujet au carrefour de la Science, de la médecine mais aussi du droit, de l'éthique et de la
démocratie. Vous êtes tout à fait libre de choisir de vous soumettre aveuglément aux arguments d'autorité des experts et de suivre votre croyance que leurs diplômes sont forcément une garantie
mais nous ne vous reconnaissons pas le droit d'empêcher le moindre débat contradictoire ni d'empêcher que des citoyens puissent y prendre part. Votre liberté s'arrête où commence celle des
autres. Et puis tant qu'à faire, puisqu'apparemment ça semble aussi vous échapper:


"Nul n'est censé ignorer la loi dit-on"... nous ne sommes pas et nous n'avons jamais été en faveur de ces systèmes illicites de faux certificats pour votre gouverne mais nous sommes pour le moins
étonnées du non respect, pourtant banalisé, de la loi du 22 août 2002 sur les droits du patient (et de son pendant français de la même année, la loi Kouchner) qui stipule que les gens
doivent recevoir une information suffisamment objective sur les avantages mais aussi sur les risques d'un traitement donné. Comment expliquez-vous alors que les médecins se
contentent toujours d'évoquer la simple "douleur ou rougeur au point d'injection"? Ce constat de bon sens que cette loi est ainsi quotidiennement bafouée au regard des données issues de la
littérature médicale, peut être dressé par chaque citoyen. Vous vous satisfaisez de cette violation de la loi ou même vous l'acclamez? C'est votre droit mais ce n'est pas notre optique, tout
simplement.


L'article 2 de la Convention européenne d'Oviedo signée et ratifiée par une majorité d'Etats européens stipule que "L'intérêt et le bien de l'être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de
la Société et de la Science." Il faut avoir fait l'université d'après vous pour comprendre après cela l'illégalité et l'ineptie d'aller imposer à tous certains vaccins au nom d'une
prétendue "solidarité"? Quid de la solidarité envers les victimes que vous niez? Vous allez là aussi encore éluder ce point ou vous perdre en injures assez minables il faut bien le dire?


En fait, à vous lire, on peut facilement déduire que ces textes juridiques sont assimilables à "un délice de conneries". Les lecteurs jugeront donc la valeur ce ce genre de message qui fait ainsi
fi de chaque question dérangeante tout en déviant sur des ouvrages ou le diplôme de tel ou tel. Hélas, vous n'apportez aucun démenti solide et scientifique aux résultats commentés d'études
scientifiques dans les ouvrages de Sylvie Simon. Ca doit vous frustrer, alors vous inventez n'importe quoi en tentant de dénigrer la personne sans même la connaître.


Quant à vos propos sur le discours tenu par Muriel Dacq, vous oubliez que les médias vous donnent la parole pendant en général 45minutes à 1 heure pour ne retenir que quelques secondes qui
sortent parfois des propos du contexte dans le but de "créer du sensationnel" ou, quand certains enjeux financiers l'exigent, pour diaboliser des gens et monter les personnes les unes contre les
autres. La critique sur le réflexe de l'approche purement symptomatique en médecine d'une façon générale n'est pas que le fait de Muriel Dacq, c'est un constat qui a déjà été fait par beaucoup de
spécialistes seulement, c'est rentable cette approche. Si dans certains cas, elle peut être utile, sa généralisation témoigne d'une arrogance anti-scientifique notoire et d'une méconnaissance
grave notoires de la façon assez magnifique dont le corps est conçu avec toutes sortes de mécanismes compensateurs, régulateurs et de survie. Pour votre gouverne, les effets secondaires des
vaccins aussi peuvent être très très graves avec notamment dégâts neurologiques, morts subites etc


Allez bonne poursuite dans votre déni hein sur ce;-)



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA