Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 10:15

Décès de 15 enfants syriens après une campagne de vaccination de l’ONU contre la rougeole 

 

18 septembre 2014


Syrie enfant blessé jambe

 AFP Photo/Sana

 

L’ONU a mis fin à une campagne de vaccination contre la rougeole dans le nord de la Syrie après qu’au moins 15 enfants soient morts après avoir reçu les vaccins. L’UNICEF et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour l’enfance ont confirmé la nouvelle dans une déclaration commune.

 

« L’INICEF et l’OMS ont été choqués et attristés d’apprendre la mort d’au moins 15 enfants à Idlib, Syrie. »a indiqué le communiqué. « Les décès d’enfants ont eu lieu  dans les zones où une campagne de vaccination contre la rougeole avait été organisée. »

 

Les enfants étaient tous âgés de moins de deux ans, a rapporté Reuters, citant le personnel d’aide humanitaire.

 

Selon l’AP, environ une heure après avoir reçu la deuxième injection du vaccin contre la rougeole mardi à Idlib, les enfants ont commencé à montrer des signes de « choc allergique grave », a déclaré Abdullah Ajaj, un médecin qui administrait les vaccins dans le Centre médical de Jarjanaz. La deuxième série de vaccinations avait commencé lundi à Idlib et Deir Ezzour.

 

Seringue verticale gantReuters/Karoly Arvai

 

Après avoir reçu le vaccin, le corps des enfants a commencé à gonfler et ils sont morts étouffés.

 

« Il n’y eut que cris et hurlements tant le drame était épouvantable pour les parents. Vous les faire vacciner votre enfant et vous le retrouvez mourant. C’est terrible. » dit Ajaj.

 

Des déclarations contradictoires de l’opposition syrienne, ainsi que des rapports de groupes défendant les droits des citoyens ont évalué le nombre de décès liés au vaccin entre 34 et 50.

 

L’OMS a décidé d’envoyer un groupe d’experts pour enquêter sur des incidents, tout en précisant « qu’établir la cause précise de la mort des enfants était essentiel. »

 

La campagne de vaccination a été suspendue dans les deux provinces d’Idlib et de Deir Ezzour. Cependant l’UNICEF et l’OMS ont bon espoir que la campagne de vaccination puisse reprendre « dès que possible. »

 

Bebe-inquiet-dans-couverture.jpg

Reuters Hosan Katan 


Alors que l’on croit que les flambées de rougeole peuvent effectivement être maîtrisées par la vaccination, cette dernière peut néanmoins s’avérer très dangereuse dans des zones sous-développées. La maladie se transmet par les fluides corporels, la toux  et même par les larmes.

 

Les Agences des nations Unies et autres organisations non gouvernementales ont fourni des services médicaux en Syrie depuis le soulèvement contre le président Bachar al-Assad a commencé en mars 2011.

 

Le conflit syrien s’est depuis transformé en une vaste guerre civile qui a, selon l’ONU fait plus de 190.000 morts […]

 

Source : Reuters

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 21/09/2014 12:48

"l’UNICEF et l’OMS ont bon espoir que la campagne de vaccination puisse reprendre « dès que possible. »" !!!
Bin, oui, ce serait malheureux qu'à cause de quelques enfants qui ont eu la mauvaise idée de mourir justement le jour des vaccins, les industries pharmaceutiques se voient privées de substantielles
rentrées d'argent !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA