Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 17:23

Des milliers de bébés ont été utilisés au cours d’essais secrets de vaccins dans les années 1930

 

vaccine-trials-children-Ireland

 Irish Daily Mail

 

Health Impact News, 8 juin 2014

 

Ces enfants ont été pris en charge par des religieuses ou ont souvent été adoptés à l’étranger. Il semble maintenant qu’ils aient été utilisés dans des essais de médicaments.

 

Commentaire de l’éditeur de « Health Impact News »

 

The Irish Daily Mail a publié un rapport alarmant qui décrit comment, dans les années 1930,  des scientifiques en Irlande ont vacciné secrètement plus de 2.000 enfants dans des institutions tenues par des religieuses au cours d’essais suspectés d’être illégaux. Le Daily Mail rapporte que le scandale a été révélé après la découverte des corps de 800 nourrissons dans une fosse septique à l’extérieur d’une ancienne maison (« Mother and Baby Home ») à Tuam, Co.Glaway.

 

Jusqu’à présent, aucun grand média américain n’a rapporté quoi que ce soit sur ce scandale, alors que le premier ministre Irlandais, Enda Kennedy a ordonné une enquête approfondie sur cette affaire.

 

Des milliers d’enfants de maisons de soins irlandaises (à l’endroit où s’est produit « le scandale des tombes pour bébés ») ont été utilisés pour des essais secrets de vaccins dans les années 1930.

 

Extraits de l’article paru dans le Daily Mail par Harriet Arkell et Neil Michael :

 

Il est apparu aujourd’hui que des scientifiques ont secrètement vacciné plus de 2.000 enfants dans des maisons tenues par des religieuses au cours d’essais cliniques présumés illégaux. D’anciens dossiers médicaux montrent que 2051 enfants et bébés des maisons de soins irlandaises ont reçu le vaccin contre la diphtérie pour le compte du géant pharmaceutique international Burroughs Wellcome entre 1930 et 1936.

 

Il n’existe aucune preuve qu’un consentement ait été demandé. Il n’existe non plus aucun dossier indiquant combien d’enfants sont décédés ou ont subi des effets secondaires au cours de ces essais.

 

Le scandale a éclaté  quand le premier ministre irlandais, Enda Kenny, a ordonné à ses ministres de s’informer pour voir s’il y avait encore davantage de tombes de bébés après que l’on ait découvert que 800 enfants avaient dû être enterrés dans une fosse septique à l’extérieur d’une ancienne « Maison de la Mère et du Bébé »

A Tuam, Co. Galway.

 

M. Dwyer explique :

 

« Ce que j’ai trouvé n’est que la pointe émergée d’un grand iceberg. Le fait qu’aucune trace de ces essais n’ait pu être trouvée dans les dossiers du ministère de l’Administration locale de la Santé publique, dans les rapports municipaux de la Santé de Cork et de Dublin, de même non plus que dans les archives de Wellcome à Londres, suggère que ces essais de vaccins n’auraient pas été jugés acceptables par le gouvernement, les autorités municipales, ni par le grand public.

 

Cependant, le fait que les rapports de ces essais aient été publiés dans les journaux médicaux les plus prestigieux fait penser que ce type d’expérimentation humaine a été largement accepté par les médecins et facilité par les autorités en charge de l’institution de l’enfant. »

 

Lire tout l’article du Daily Mail

 

Source : Health Impact News

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Docteur X 10/06/2014 14:47

Pas besoin d'avoir mauvais esprit-comme moi- pour s'apercevoir que se les media ont parlé du charnier, aucun n'a à ma connaissance évoqué le lien qu'il y avait avec la vaccination ou les essais
vaccinaux.
Silence radio, c'est le cas de le dire.
Quant à la déclaration de GSK:
"«Nous aurions besoin de plus de détails pour enquêter sur ce qui a effectivement eu lieu, mais les pratiques décrites ne reflètent certainement pas la façon dont les essais cliniques modernes sont
effectuées. Nous menons nos essais selon les mêmes normes scientifiques et éthiques rigoureuses, peu importe où dans le monde, ils sont exécutés,"
elle relève tout de même d'un certain culot, quand on sait comment sont pratiqués les essais vaccinaux sur les populations les plus pauvres d'Afrique, avec corruption des dirigeants, et dans le
plus grand silence médiatique.
Autres temps, mais même moeurs.

GERMAIN François 09/06/2014 22:36

Dans le même genre : Israël a utilisé des soldats comme cobayes pour un dangereux vaccin anti-anthrax

http://www.initiativecitoyenne.be/article-israel-a-utilise-des-soldats-comme-cobayes-pour-un-dangereux-vaccin-anti-anthrax-122096473.html

hugh 09/06/2014 19:41

À rapprocher d'essais de médicaments contre le VIH (AZT?) avant 2005 dans un orphelinat Hale House de New York
http://www.laleva.org/fr/2007/02/le_massacre_des_innocents_par_sylvie_simon.html
Ou Washington
http://www.karmapolis.be/intro/orphelins_labo.htm

Éric G. Delfosse 09/06/2014 18:58

Rien de bien nouveau, quoi...
Sauf qu'aujourd'hui, petit-à-petit, les "affaires" se dévoilent...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA