Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 14:00

"Nouvelle grippe: la Belgique est prête." peut-on lire dans le Soir de ce 6 avril dernier!

 

Les hôpitaux ont déjà reçu des consignes en cas d'accueil de patients suspects, l'Institut de Santé publique est paré pour détecter le nouveau virus et puis "par chance", le Tamiflu dont les autorités avaient fait des stocks déraisonnables (et qu'il faut bien trouver à écouler) serait efficace contre cette nouvelle souche de la grippe aviaire, le H7N9.

 

C'est presque "un miracle" que le journal ne parle pas (encore) de vaccins mais ça ne saurait sans doute tarder compte tenu que même les radios précisaient déjà vendredi matin que, suite à ces 14 décès en Chine, des scientifiques planchaient déjà sur ... un nouveau vaccin!

 

Un nouveau vaccin, vraiment? Ou bien pas si nouveau que ça avec leur concept maintenant bien connu de "vaccin maquette" où il suffit de ne changer que l'antigène, et donc remplacer leur fameuse souche fétiche H5N1 avec cette fois, non plus le H1N1 mais le H7N9.

 

L'adjuvant sera-t-il le squalène, grand pourvoyeur de narcolepsies ou encore un petit nouveau qui nous réservera dieu sait quelle autre "bonne surprise"?

 

Certains en rêvaient depuis 2009: une autre pandémie tant attendue. Dans cet article, le Pr Van Laethem, un expert médiatique bien connu (aux conflits d'intérêts nous l'espérons, tout autant connus à présent...) précise que deux des trois critères de pandémie sont déjà remplis avec cette souche:

 

- son caractère nouveau/inédit (cette souche étant jadis cantonée aux seules volailles)

- sa virulence (elle a déjà entraîné des décès)

 

Seul manque encore la transmission interhumaine, puisque, jusqu'ici il ne semble pas que les personnes infectées aient contaminé des gens de leur entourage. Pour cela, il faut une mutation du virus, pour qu'il soit apte à s'accrocher plus bas dans les bronches des patients. Et, nous précise bien le Pr Van Laethem, c'est justement ce genre de mutation que des scientifiques (ou plutôt des apprentis sorciers), notamment aux Pays-Bas, ont VOLONTAIREMENT recréé en laboratoires, soi-disant bien sûr, pour pouvoir mieux étudier tout cela.

 

Récemment, on pouvait encore lire que les projets de la société GSK et de Vivalis allaient bon train et qu'une usine allait être implantée au Texas, vu les sommes déjà versées par le Ministère de la Santé américain. Leur collaboration porte notamment sur l'usage d'une lignée cellulaire de canards (= lignées cellulaires continues= cancérisées) pour la fabrication de vaccins antigrippaux, ce qui permettrait de produire des vaccins en plus grandes quantités et encore plus rapidement que si on utilisait l'ancien processus, sur des oeufs de poule embryonnés.

 

Le 27 mars dernier, c'est le site Futura Sciences qui annonçait un vaccin anti-H5N1 atténué "sans danger", efficace chez les souris et les furets. Ce site commençait son article par ces mots "Le monde craint le virus de la grippe H5N1 plus que la peste."

 

grippe-aviaire-H7N9.jpg

Que faut-il craindre davantage: une mutation naturelle du virus aviaire qui n'est encore jamais survenue en plusieurs décennies ou bien la fascination morbide d'un système qui semble vraiment appeler de ces voeux sa survenue, en allant jusqu'à la provoquer artificiellement? 

 

Il y a déjà quatre ans, à la même époque, on entendait aussi ce genre de discours sur les préparatifs en cours face à la "nouvelle menace" à venir. On annonçait qu'on creusait les tombes, qu' une loi d'exception se préparait, que des vaccins pandémiques allaient être achetés, etc.

 

Face à toute cette confusion, nous écrivions alors une lettre signée par une centaine de citoyens, à la Ministre de la Santé Laurette Onkelinx.

 

Nous obtenions alors une "réponse" similaire au discours tout fait qui était répété matin, midi et soir dans les médias, c'est à dire la langue de bois.

 

Nous avions alors répondu et démontré le caractère fumeux des réponses apportées.

 

Par la suite, nous avions intenté plusieurs actions en justice. Nous avons été déboutés.

 

Et pourtant, nous avions raison sur toute la ligne:

 

manque de crédibilité de l'OMS (les gens du Conseil de l'Europe ayant parlé de corruption à l'OMS dès janvier 2010)

 

- caractère franchement expérimental des vaccins pandémiques (la publication du contrat d'achat de vaccins en mai 2010 nous a donné raison sur toute la ligne)

 

- risques graves inéluctables (on a bien vu avec la narcolepsie, qui n'est que la pointe émergée de l'iceberg)

 

Voir aussi le film d'Initiative Citoyenne: "H1N1 ou le réveil salutaire du citoyen".

  

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA