Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 20:01

Une campagne vaccinale contre le H1N1 s'est tenue sur tout le territoire national entre le 25 et le 30 août, en Centrafrique.

 

Bangui, 20 Août. (ACAP) – Le Directeur de Documentation et de Communication en matière de Sida, Dr. Ernest Hoza a annoncé qu’il aura une campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) sur toute l’étendue du territoire de la République Centrafricaine, du 25 au 30 Août prochain. Cette annonce est faite au cours d’une rencontre de briefing avec les professionnels des médias centrafricains, jeudi 19 Août 2010, à Bangui.

 

« Le virus de la grippe A(H1N1) est très virulent et très agressif, il est important de renforcer les mesures par la vaccination pour que cette espèce de virus ne puisse pas se propager entre la population centrafricaine », a expliqué le Dr. Hoza.

 

Il a indiqué que les personnes les plus vulnérables concernées par cette campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) sont, « le personnel de Santé, les femmes enceintes à partir de 4ème mois, les enfants de 6 mois à 5 ans, les personnes souffrant des maladies chroniques telles que, le diabète, l’hypertension, le cancer et le sida ainsi que les forces de sécurité (militaires, policiers, gardes forestières).

« Il faut renforcer le lavage des mains avec du savon, se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir jetable quand on tousse ou éternue puis jeter le mouchoir utilisé à la poubelle », a conseillé Dr. Hoza.

Notons que le virus A(H1N1) a été découvert en avril 2009, au Mexique et déclaré par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) en juin 2009. Selon l’OMS aucun cas de grippe A(H1N1) n’a été confirmé sur l’ensemble du territoire centrafricain.

 

Vendredi 20 Août 2010

 

F. Biongo/ACAP.
Bickel Tiers Monde (1)
 
  
 
On le voit, ici aussi on dépeint un virus banal comme "très agressif" et on vaccine de façon hasardeuse des populations déjà fragilisées! En particulier, des personnes atteintes de SIDA!
Pour rappel, quand on a le SIDA, les défenses immunitaires sont déjà très affaiblies et l'équilibre des différentes sous-populations de globules blancs, très précaire!

 

On peut se demander pourquoi ce programme de vaccination anti-H1N1 est annoncé par un médecin chargé du SIDA dans ce pays...
 
Pour le Dr Eric Beeth, membre du collectif Initiative Citoyenne, aller "vacciner des patients qui ne sont pas sous trithérapie, avec des produits expérimentaux venant des stocks qu'aucun pays développé ne veut plus utiliser à présent, c'est de la démence."
 

 

  Bickel Tiers Monde (2)

   

 

Une campagne de vaccination contre le H1N1 du 2 au 8 septembre en Côte d'Ivoire

 

Publié le vendredi 3 septembre 2010  |  Le Nouveau Réveil

 

« En collaboration avec l'OMS, le ministère de la Santé et de l'hygiène publique organise du 2 au 8 septembre 2010 une campagne de vaccination contre la grippe pandémique. Le lancement a eu lieu hier au centre pilote de Port-Bouet. Le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Pr Ehilé Etienne, a indiqué, au nom de la tutelle, que le virus continue de frapper aux portes des populations. " Cette campagne marque une étape importante dans la lutte contre la grippe A (H1N1) qui a occasionné une trentaine de cas confirmés en Côte d'Ivoire. Le vaccin reste le meilleur moyen de lutte contre le virus de cette maladie qui continue de circuler ", a dit le représentant du ministre Aka Aouélé, Pr Ehilé. Il a ajouté que cette campagne de vaccination concerne en priorité les enfants de 6 à 59 mois, les agents de santé, les femmes enceintes, le personnel des secteurs stratégiques de l'Etat (Economie et Finances, Intérieur, Energie, Défense) et les personnes souffrant de maladies chroniques. Dr Kalileu, au nom de l'Oms, a renchéri en ces termes. '' La vaccination est importante pour réduire la morbidité et la mortalité causées par les virus grippaux. Les vaccinations sont recommandées afin d'assurer aux populations à risque une protection ". C'est au total plus de 2 millions de dose, de vaccin financés par l'OMS. »

 

François Bécanthy

 

 

Source: News Abidjan

 

 

Pour lancer cette campagne vaccinale en Côte d'Ivoir, les autorités ont, comme chez nous, initié une campagne de peur et de propagande, uniquement destinée à écouler des stocks, au détriment de la véritable santé des populations:

 

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Europe & International
commenter cet article

commentaires

Francesco Dragone 06/09/2010 15:37


On doit noter que le virus en question est artificiel et cree en laboratoire dans le but de le repandre dans la population. Ce sont surtout les effets secondaires qui sont tres dangereux. Notre
soeur maçonne Laurette O... le sait tres bien mais elle garde le secret maçonique........


                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA