Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 22:44

Découvrez tout d'abord les deux textes de propagande vaccinale et de harcèlement/intimidation sur lesquels nous basons notre communiqué de presse de ce jour. Ces textes concernent des établissements et des élèves/des étudiants de la région de Namur (en Belgique) mais il est malheureusement assez probable que ces pressions et cette désinformation éhontée se passent aussi dans bien d'autres régions du pays et même au-delà, dans d'autres pays....

 

* Texte du Centre Médico-Psychologique (CMP) de l'Unamur en faveur de la vaccination contre la diphtérie et le tétanos

 

* Texte du Centre de Promotion de la Santé de Namur centre en faveur de la vaccination HPV

 

 

Si vous lisez attentivement les documents et que vous confrontez leur contenu à celui de notre communiqué de presse de ce jour, vous vous rendrez compte qu'UNE FOIS ENCORE, des dizaines d'étudiants risquent d'être victimes d'une désinformation et d'une politique éhontée de la peur qui fait fi des droits des patients les plus élémentaires.

 

Ca se passe en Belgique, près de chez nous à notre époque de la soi-disant "information" et c'est TOUT A FAIT ACTUEL  puisque ces vaccinations seront organisées le mardi 21 novembre prochain et le jeudi 23 novembre pour l'Université de Namur  et dès le samedi 23 novembre pour les élèves du secondaires à Namur (première dose de vaccin HPV).

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Amandine 20/11/2013 16:24

Bonjour,
lorsque ma fille été encore en crèche (en France) j'ai été, avec le papa, culpabilisés par la pédiatre de la crèche pour refuser de faire un vaccin non obligatoire à notre fille. Le ROR en
l’occurrence. Voyant que nous ne cédions pas, elle nous a ensuite menacés et dit : "si vous refusez, il vous faudra trouver un autre mode de garde". Je suis allée voir sa "supérieure" qui restait
très évasive mais a quand même suivi le discours de la pédiatre. Le lendemain, je recevais un mail de cette dame (qui supervise les crèches de la ville) en me disant qu'elle s'était renseignée
auprès de la PMI et qu'effectivement mon enfant n'était pas dans l'obligation de faire ce vaccin. Comme si elle ne le savait pas déjà, mais elle a sûrement craint que cela prenne trop d'ampleur. La
pédiatre m'avait aussi dit que tous les enfants de la crèche (les plus d'un an) avait reçu le ROR. Pas étonnant : culpabilisation/désinformation/menaces...

Éric G. Delfosse 14/11/2013 23:21

Ça commence à dépasser le simple "bourrage de crâne" pour devenir du harcèlement !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA