Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 17:43

289.814 personnes sont en arrêt de travail depuis un an

 

Les absences prolongées du travail sont de plus en plus nombreuses. C’est ce qui ressort des chiffres que vient de publier le Service public fédéral de la Sécurité sociale.

 

Le Service public fédéral (SPF) de la Sécurité sociale a publié ses grands chiffres pour l’année 2011. On y apprend ainsi que le montant des dépenses en matière de soins de santé a atteint 24 milliards d’euros en 2011, soit 4 milliards de plus qu’en 2008.

 

Un autre chiffre interpelle : l’an dernier, 289.814 personnes étaient en incapacité de travail depuis plus d’un an, soit 12.000 personnes de plus qu’en 2010. Il s’agit d’un nouveau record. La hausse est ininterrompue depuis plusieurs années.

 

Plusieurs phénomènes expliquent cette hausse de l’absentéisme de longue durée. Il y a d’abord l’augmentation des troubles psychologiques, qu’ils soient liés ou non au travail. Le report progressif de l’âge de la pension des femmes de 60 à 65 ans, joue également un rôle. Enfin, le nombre de personnes au travail a augmenté, entraînant la hausse du nombre de personnes susceptibles de subir une incapacité de travail.

 

Source : Bernard Demonty, Le Soir

 

On vaccine de plus en plus : à l’occasion des voyages, dans le cadre du travail (injections annuelles antigrippales), etc., SANS AUCUNE DONNEE SCIENTIFIQUE sur l’innocuité à court, moyen et long termes de ces vaccinations et sans ne jamais effectuer aucun redressement des chiffres d’effets secondaires, de façon à tenir compte de la sous-notification manifeste !

 

Les vaccinations ne sont pas sans effet sur le système nerveux et le comportement comme l’ont déjà démontré plusieurs études et enquêtes convergentes. L’aluminium vaccinal par exemple, contenu dans une majorité de vaccins, est un neurotoxique certain et direct. Mis au contact des cellules nerveuses, il les endommage. Comment alors s’étonner de la hausse des troubles psychologiques qui ne sont dès lors, au moins en partie, qu’une « fausse cause » (ou cause secondaire) de ces incapacités de travail qui explosent !

 

A force d’assommer constamment le système immunitaire des gens avec des tas de « maladies atténuées », on les affaiblit, on les épuise, on les anéantit. Et une fois encore, on passe de façon très commode sur la vaccination comme une des grandes causes probables de ce genre de nivellement par le bas de la santé publique.

 

La situation ne fera hélas qu’empirer si le grand public n’a plus l’indispensable capacité de réfléchir à ses chaînes virtuelles que sont, notamment, la croyance et l’utilité des vaccinations (aveugles) de masse !

 

« Au cours de la génération suivante, une méthode pharmacologique permettra au peuple d’aimer sa servitude, de vivre une dictature sans larmes. Des sociétés entières vivront dans une espèce de camp de concentration indolore. Le peuple se verra privé de ses libertés et même s’en réjouira parce que, grâce à la propagande et au lavage de cerveau renforcé par des méthodes pharmacologiques, il sera distrait de toute velléité de rébellion. Il semble que ce sera alors la révolution finale. » Aldous Huxley

 

 

 

Et voici ce qui se passe concrètement pour des milliers de gens dans la réalité:

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA