Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 14:35

Voici ce que le Journal du Médecin publiait notamment le 1er février dernier (merci au médecin indigné qui nous a fait part de cette information):

 

jdm 1 er février 2013 ambassadrice (a)

jdm 1 er février 2013 ambassadrice (b)

jdm 1 er février 2013 ambassadrice (c)

  jdm 1 er février 2013 ambassadrice (d)-copie-1

jdm 1 er février 2013 ambassadrice (E)

 

Voici ce qu'indique le profil public Linked In d'Aurore Bidoul, l'ambassadrice en question:

Aurore-Bidoul-Linked-In.JPG

 

Quintiles, qu'est-ce que c'est ? Extrait d'un site:

 

« Depuis sa création, Quintiles a contribué au développement des 30 molécules les plus vendues dans le monde, et les clients qui nous font confiance sont les plus grosses structures pharmaceutiques internationales mais aussi des sociétés de moindre dimension tout aussi innovantes. »

 

Un autre extrait sur cette firme Quintiles:

 

« Quintiles Transnational est le leader mondial des sociétés de services (CRO) spécialisées dans le domaine pharmaceutique et biotechnologique. Cette société américaine est présente dans plus de 50 pays à travers le monde avec près de 20 000 employés.[...] Expérience et technologie de pointe au service des laboratoires pharmaceutiques. Les laboratoires font appel à Quintiles pour les accompagner dans le développement de nouveaux médicaments et sous-traitent à la CRO certaines de leurs activités. Quintiles assure ainsi le développement et l’enregistrement des produits pharmaceutiques, de biotechnologie ainsi que des dispositifs médicaux dans tous les grands domaines thérapeutiques. »

 

Est-ce que GSK ( le fabricant du Cervarix, la vaccination que Mme Bidoul va notamment aller présenter aux médecins), fait partie des clients de Quintiles? OUI, clairement oui.

Voici à ce sujet un court extrait d'un article du New York Times du 9 juillet 2010:

 

« L’étude (sur l’Avandia, retiré du marché depuis, en raison de ses effets secondaires) fut payée par GlaxoSmithKline et menée en partie par Quintiles, une compagnie qui réalise des essais cliniques. Un porte-parole de Quintiles a refusé de commenter. »

 

Rappel d'un extrait du discours de Jean Stéphenne, ex PDG de GSK Vaccins, le 11 février 2010 devant le gratin de la classe politique, au sujet de la vaccination anti-HPV:

 

"Dans le domaine des vaccins pour adolescents, et plus particulièrement en matière de protection contre le cancer du col de l’utérus, notre vaccin Cervarix est le seul à avoir démontré une protection croisée qui peut protéger contre 85 % des cancers. Son utilisation universelle est recommandée jusqu’à 25 ans. Bien qu’il y ait des recommandations précises en Belgique, et un plan très clair de lutte contre le cancer, et que la vaccination soit remboursée pour les filles de 12 à 18 ans, il y a à peine 50% des jeunes filles vaccinées. GSK souhaite travailler en collaboration avec les autorités belges pour rendre l’accès à ce vaccin plus facile pour les jeunes filles appartenant à des classes de personnes économiquement plus faibles, afin d’assurer à chaque jeune fille belge jusqu’ à 25 ans la même chance de pouvoir se prémunir contre le cancer du col de l’utérus." (cf page 7/11)

 

Comment une personne travaillant pour Quintiles pourrait-elle parler objectivement et en toute indépendance aux médecins de la vaccination scolaire anti-HPV alors que ce vaccin est fabriqué par GSK, qui est cliente chez Quintiles?  

La censure doit-elle être de mise?

Vaut-il mieux se poser trop de questions que pas assez?

 

CENSURE--a-.jpg      

Voir aussi Notre communiqué de presse du 13 février 2013

 

 

EN RESUME DONC, LES QUESTIONS SOULEVEES PAR LA MISSION DE CETTE AMBASSADRICE SONT:

 

1) Est-ce que la médecine préventive est maintenant privatisée, pour 90.000€, que recouvre exactement ce budget, le salaire de l'ambassadrice ? ou d’autres supports?

 

2) Est-ce que les médecins ont maintenant besoin d'une visiteuse médicale, avec une casquette d'ambassadrice, pour être "éduqués" en termes de santé publique ?

 

3) Pourquoi les sujets dont "informera" l'ambassadrice, ne rentrent-ils pas dans la formation continuée des médecins généralistes ? Est-ce que ce sont des thèmes trop sensibles sur le plan commercial ?

 

4) Est-ce que le véritable problème des "réticences" aux vaccinations qu’il faut combattre à tout prix, ce n'est pas simplement une baisse des ventes ?

 

5) Est-ce que dans les écoles libres, l'information sur les risques et les effets secondaires n'a-t'elle pas été plus présente, et plus respectueuse des droits des patients ?

 

6) Comment cette ambassadrice peut-elle agiter l'épouvantail du nombre de morts pour booster le nombre de patientes vaccinées, est-ce bien déontologique ? Dira-t-elle que cette vaccination, elle aussi, a été associée à plusieurs décès ?

 

7) Est-ce vraiment éthique que la Fédération Wallonie-Bruxelles incorpore cette communication de l'ambassadrice sur la vaccination anti-HPV dans le domaine de la "prévention du cancer" ALORS qu'il n'est toujours pas prouvé à l'heure actuelle que cette vaccination peut prévenir le cancer (manque de recul par rapport aux 10,15 ou 20 ans nécessaires entre le moment de l'infection et une éventuelle apparition d'un cancer du col). Rappelons à ce propos qu'une pub du Gardasil avait justement été interdite en France en 2010 pour cette même raison, tel que publié alors au Journal Officiel. Cette publicité trompeuse avait donc été suspendue par l'Agence française du Médicament. Mais chez nous, en Belgique, ce sont les autorités qui diffusent, de leur propre initiative, des pubs trompeuses sur les vaccins. (cfr décision du Jury d'Ethique Publicitaire du 9 nov. 2011) 

 

 

Vers-l-Avenir-18-fevrier-2013--a-.jpg

 Vers-l-Avenir-18-fevrier-2013--b-.jpg

 

 Vers l'Avenir 18 février 2013 (c)

 

 Vers l'Avenir du 18 février 2013

 

Mme Laanan vous a-t-elle convaincu....??

 

L'affaire de l'ambassadrice faisait à nouveau l'objet d'un article de presse le jeudi 7 mars 2013 dans Vers l'Avenir (voir: ICI). Comme par hasard, quand ce sont des politiciens qui font "de la récup" et courent avec tout un temps de retard derrière ce que nous avions soulevé, là, le média leur donnera un beau grand article d'une demi-page. Mais se gardera bien de faire le lien avec le communiqué de presse d'Initiative Citoyenne qui avait initialement soulevé le lièvre. Il est certain que quand on est parlementaire, les portes des médias s'ouvrent avec plus de facilité que quand on est simple citoyen. Le plus important toutefois, est que l'information se diffuse.

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Conflits d’intérêts -experts
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 13/02/2013 16:35

Z'auriez pas l'adresse email de "la nana", là?
J'ai deux mots à lui dire concernant ses décisions quant à la manière d'employer MES sous que je verse mensuellement à l'état...
De toute façon, je n'ai pas voté pour elle, alors...
:-(

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA