Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 21:15

Un article sur le site la BBC l'annonçait le 12 octobre dernier: des chercheurs ont reconstitué l'ADN du bacille de la peste qui fut responsable de l'épidémie de Peste Noire au Moyen-Age (1347-1351) et qui fit 50 millions de morts.

 

Selon les chercheurs qui ont été rechercher l'ADN du bacille Yersinia Pestis dans une dent d'un squelette médiéval situé à Londres, cette souche dont ils ont reconstruit le code génétique serait " l'ancêtre commun de toutes les souches modernes de peste qui infectent les humains."

 

Même si la Peste tue encore 2000 personnes par an dans le monde, elle ne représente plus actuellement une menace comparable à ce qu'elle était au Moyen-Age où des cofacteurs favorables ont joué pour lui donner alors une virulence particulière.

 

"Nous cherchons différents facteurs qui ont influencé cette pandémie, la virulence du bacille, d'autres agents pathogènes ayant circulé au même moment, et le climat au sujet duquel nous savons qu'il était froid et humide." explique le Dr Hendrik Poinar, de l'équipe de recherche.

 

Les chercheurs ont déclaré que ce travail n'avait pas été facile: après avoir ouvert la dent et pénétré la chambre pulpaire, ils ont retrouvé ce qui ressemblait à du sang séché et autres tissus biologiques. Ils ont alors prélevé  30 milligrammes de pulpe dentaire et après purification et sélection, ils ont pu arriver à reconstruire le code génétique de la bactérie.

 

Chose préoccupante, l’article sur le site de la BBC termine en disant « Les chercheurs croient que la technique qu’ils ont développé pour faire ce travail, peut être utilisée pour l’étude du génome de beaucoup d’autres anciens microbes pathogènes. »

 

La question à se poser est A QUOI CELA VA-T-IL SERVIR ?

Quels sont les dangers de ressusciter tour à tour divers miasmes dévastateurs ?

QUI va évaluer ces risques de façon indépendante et ceci, avant, que des apprentis sorciers ne s’arrogent le droit, au prétexte fort probable de travailler « à l’intérêt de la Science », de mener ce genre de recherches hasardeuses sans avoir, par ailleurs, de compte à rendre à quiconque?

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA