Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 16:10

Publié le 26/07/2010
 

Sur les trois millions de vaccins effectivement reçus, un million seulement a été utilisé.Huit millions de doses contre des vaccins infantiles et anti-grippe seront livrées d'ici l'automne.

 

Que fera le Maroc avec ses 2 millions de vaccins contre la grippe A/ H1N1 inutilisés depuis la baisse du niveau d’alerte concernant le fléau ? Le ministère de la santé a conclu un accord avec le laboratoire Glaxo Smithkline (GSK) en vue de remplacer ces produits par des vaccins contre la grippe saisonnière ainsi que d’autres vaccins prévus dans le programme de vaccination infantile. Le reste de la commande qui n’a pas été livré, soit 6 millions de vaccins, sera également échangé contre des vaccins infantiles. En somme, si le Maroc ne perd pas dans l’opération, il sera tout de même dans l’obligation d’acheter des doses commandées. Le coût du vaccin contre la grippe A/H1N1 convenu s’étant établi à 3,6 euros l’unité, ce n’est cependant pas le même montant global de la commande qui sera respecté mais plutôt la même quantité de doses, selon l’avenant au contrat initial que l’Etat s’apprête à signer avec GSK.

 

Deux mille personnes contaminées et douze décès

Il faut rappeler qu’en mai 2009, le Maroc avait commandé 18 millions de doses de vaccins contre la grippe A/H1N1, étant entendu que les experts de l’OMS avaient recommandé deux injections par personne. Mais il s’est avéré, en fin de compte, qu’une seule suffisait.


«Les laboratoires ont été obligés de réduire de moitié les commandes des pays», explique le docteur Omar Menzhi, directeur de l’épidémiologie au ministère de la santé. Dès lors, 9 millions de vaccins anti-grippe A/H1N1 devaient être livrés par tranche au Maroc. Sur les 3 millions de vaccins reçus, seulement un million a été utilisé. Le reste (six millions) sera livré progressivement d’ici l’automne prochain.

 

Le plan de vaccination qui avait démarré en novembre 2009 concernait en premier lieu les pèlerins qui devaient se rendre en Arabie Saoudite pour le haj et, à partir de décembre, les personnes à risque, c’est-à-dire celles qui sont atteintes d’asthme, d’inflammation chronique des poumons, des bronches ou de diabète.


Depuis l’apparition du premier cas au Maroc, le 11 juin 2009, le nombre de personnes atteintes du virus avait atteint 2 178, dont 896 élèves. Douze décès ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire. Aujourd’hui, le ministère assure qu’aucun virus grippal ne circule au Maroc, mais il faudra encore attendre l’automne pour être définitivement fixé.

 

A.B/

 

Source: La Vie Eco

 

L'avis d'Initiative Citoyenne: Comment donner l'impression aux citoyens qu'il n'y a pas eu démesure et surtout qu'il n'y a pas eu gaspillage financier dans un temps de crise économique particulièrement flagrante? En changeant les commandes pour d'autres vaccins du même producteur car ainsi, ça permet de ne pas trop offusquer ces firmes qui font la loi et qui ont une telle emprise. Dans une autre variante, encore plus indécente, l'état français s'engageait de toute façon,  à l'occasion du contrat de vaccins H1N1 avec la firme Baxter à un achat certain de 150 000 doses de vaccins contre le méningocoque Neisvac C [cfr contrat entre la France et Baxter ICI ] ....

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Europe & International
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA