Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 15:35

Le pire accueil que votre nouveau-né puisse jamais recevoir

 

15 avril 2013, Christina England, Vactruth

 

hallmark-vaccines-300x199.jpg

C’est intéressant de savoir qui est lié à qui dans le domaine des vaccinations. Très souvent, ce que les individus perçoivent est entièrement différent de ce qu’il en est réellement. Ceci s’explique simplement par le fait que nous ne sommes pas en possession de tous les faits, ce qui nous rend bien sûr dans l’incapacité d’avoir une vue d’ensemble du « tableau général ». Cependant, quand nous plongeons un peu plus en profondeur, ce que nous découvrons peut souvent s’avérer bien plus sinistre que ce à quoi nous pouvions nous attendre.

 

Comme nous le savons, les gouvernements et les firmes pharmaceutiques sont toujours en recherche de nouvelles manières destinées à augmenter l’adhésion aux vaccinations parmi les parents non avertis. Ainsi, au plus tôt ils peuvent cibler l’enfant, au mieux c’est dans leur optique. Une des initiatives vaccinales utilisées par 27 états américains consiste à envoyer à chaque nouveau parent une « carte de félicitation pour la naissance de son enfant ».

 

Selon des rapports, les gouverneurs de 27 états américains ont fait équipe avec l’entreprise de cartes de vœux Hallmark pour envoyer une carte à chaque nouveau parent après la naissance de leur bébé. La carte inclut un message personnel du gouverneur de leur état, une courbe de croissance détachable et une fiche avec le schéma vaccinal actualisé. Cette initiative vaccinale a pour but de conscientiser pleinement les parents sur les vaccinations précises que leur bébé devrait recevoir.

 

Le magazine Healthy Home Economist qui a relayé cette information, a déclaré : « Le fait que les cartes sont en fait envoyées par les gouverneurs d’états eux-mêmes apporte une nouvelle tournure au programme en lui conférant une pression « amicale » pour faire vacciner ainsi qu’une touche autoritaire. » [1]

 

Avec amour, de la part de votre gouvernement d’état

 

Bien que Mike Adams du site Natural News, avait déjà couvert ce sujet en 2011, de même que beaucoup d’autres sites, j’ai décidé de revisiter ce sujet davantage en détail. J’ai découvert quelques faits intéressants qui méritaient d’être exposés ici.

 

Bien évidemment, les gouverneurs d’états n’envoient pas ces sentiments touchants aux parents parce qu’ils auraient bon cœur, donc, quelle est la raison véritable de ces cartes ? Il apparaît que leur agenda réel est de remplir leurs objectifs vaccinaux. Le Capital Times explique :

 

« Quand cette démarche a commencé, les taux de vaccination des enfants de 2 ans au Missouri et au Kansas étaient à peine de 45 et de 52% respectivement. Les taux de vaccination pour les plus jeunes citoyens de ces états avoisinent maintenant les 76%, selon le site du programme. » [2]

 

Beth Kaplan, un porte-parole du Département Santé Publique de l’état du Wisconsin, dont les taux de vaccination sont montés jusqu’à 84% depuis la mise en place de ce programme, pense que cette initiative constitue juste un moyen de conscientiser sur l’importance de faire vacciner ses enfants. Selon elle, « le programme est une des nombreuses choses que nous mettons en place pour encourager la vaccination des enfants. »

 

Vos impôts reversés… à Big Pharma

 

Je suis sûre qu’une des questions qui est sur les lèvres de beaucoup de gens est « Qui paie exactement pour l’envoi de ces cartes ? »

 

Hélas, c’est vous.

 

Selon les rapports, ce sont les contribuables qui paient l’addition pour la mise en œuvre du projet Hallmark pour les bébés américains, et ce n’est pas peu cher. Bien que Hallmark fournisse les cartes et assume les coûts d’impression, une initiative que la firme mentionne fièrement sur son site internet, l’état de Floride a, à lui seul, engagé 10 000 $ de son budget pour la distribution de ces cartes, ce qui a été salué comme étant un programme excellent. [3]

 

Les cartes sont très attractives, avec des couleurs pastel ainsi que des lapins et des fleurs pour créer plus d’effets. Je suis sûre que la plupart des nouveaux parents seront très émus et touchés par un tel geste. La coalition pour la vaccination pour les états centraux des Etats-Unis a été à ce point impressionnée par le magnifique travail de Hallmark qu’ils lui ont décerné en 2010 le Prix de l’Envoi du Meilleur Message. En décernant le prix, le directeur de la coalition Deb Bumgardner a déclaré : « Hallmark est assurément dans les coulisses un des héros méconnus dans le combat destiné à augmenter les taux de vaccination aux Etats-Unis. » [4]

 

Héros, ce n’est pas vraiment le terme qui convient

 

Dans les coulisses, ce sont là assurément les vrais mots-clés, et c’est pourquoi nous allons jeter un œil à ce niveau, de façon à ce que je puisse vous raconter l’histoire complète de ces « héros méconnus ».

 

En 2006, la société de cartes Hallmark a joint ses forces à celles de l’UNICEF et ils ont formé un partenariat. Aujourd’hui, Hallmark est le créateur exclusif, le fabricant et le distributeur de toutes les cartes de vœux et de dons de l’UNICEF aux Etats-Unis, reversant ainsi à l’UNICEF plus de 10 millions de dollars de royalties pour ces cartes. Le fond américain pour l’UNICEF reçoit ainsi 15% des prix de gros nets des cartes UNICEF de Hallmark.

 

Selon la firme de cartes Hallmark, l’UNICEF travaille dans plus de 150 pays pour veiller sur la santé et la vie des enfants qui y vivent. L’Organisation se focalise sur la fourniture aux enfants d’eau potable, de nourriture, de médicaments, de vaccins et d’un enseignement. [5]

 

Souvenez-vous tout de même que l’UNICEF est aussi responsable de l’expérimentation de vaccins sur des enfants des pays en développement. Cette année, j’ai montré qu’ils étaient liés à la paralysie d’une quarantaine d’enfants d’un petit village d’Afrique après qu’ils aient reçu le vaccin expérimental testé MenAfriVac. [6] L’UNICEF est aussi impliquée dans l’expérimentation du vaccin pentavalent Quinvaxem, qui a causé la mort de 26 enfants dans différents pays pauvres. [7]

 

En 2012, Hallmark, en partenariat avec l’UNICEF, a remporté le Prix du Développement le plus rapide d’une Entreprise familiale, sponsorisée par Barclays. [8]

 

Selon le site des Prix des Entreprises familiales, Hallmark a réalisé un chiffres d’affaires annuel record de 4,4 millions de £, soit une hausse de 83% depuis 2009. Hallmark a aussi mandaté l’Agence Nottingham’s Togheter pour concevoir la nouvelle gamme du catalogue (de cartes) de la section britannique de l’UNICEF, qui fait écho au thème international de l’UNICEF de Leo Burnett et qui fait la promotion de la nouvelle ligne des produits de charité en 2012. [9]

 

HALLMARK 

Voyez qui d’autre collabore avec Hallmark

 

En plus de ses liens avec l’UNICEF, Hallmark a d’intéressants liens avec d’autres organisations qui nécessitent d’être révélés. Le président de Hallmark est Donald J. Hall, et l’actuel PDG de cette firme est David E. Hall. Les deux hommes sont tous les deux administrateurs d’une société appelée MRIGlobal. [10, p.14]

 

MRIGlobal « offre une expertise et une expérience de renommée mondiale dans le développement de modèles bioanalytiques, l’expérimentation et la validation – une palette complète de services pour le développement et l’octroi des autorisations de mise sur le marché de nouveaux vaccins. » Ils fournissent aussi « les clients gouvernementaux ou industriels en composés chimiques de grade qualité et de grande pureté. »

 

Leur site internet indique :

 

« MRIGlobal travaille au développement et à l’évaluation de candidats-vaccins humains et vétérinaires qui porte à la fois sur la sécurité, la toxicité, la puissance, l’efficacité et la stabilité de la formulation vaccinale. » [11]

 

Ceci indique que le business de cette firme consiste à expérimenter des vaccins tant sur les humains que sur les animaux.

 

Chose intéressante, MRIGlobal est aussi liée à l’association PATH et à la FDA.

 

Un des récents projets de MRIGlobal s’est mis en place en partenariat avec PATH. [12] Le projet a impliqué de fournir le soutien nécessaire à des entreprises de biotechnologies qui développent des vaccins antigrippaux « accessibles et abordables pour les pays disposant de faibles ressources. » En dépit de l’affirmation remarquable de MRIGlobal selon laquelle leur travail d’évaluation porte tant sur la sécurité, que la toxicité, la puissance, l’efficacité et la stabilité de la formule vaccinale », les enfants qui ont reçu les vaccins via leur partenariat avec PATH et l’UNICEF, souffrent toujours de nombreux effets secondaires à la suite de ces vaccinations.

 

PATH, une organisation qui affirme « aider les communautés à travers le monde à rompre le cycle de la mauvaise santé », fut récemment impliquée dans l’expérimentation scandaleuse de vaccins HPV sur des dizaines de milliers de jeunes filles en Inde, les laissant sans le moindre suivi, de même que dans des essais cliniques au Tchad, en Afrique, au cours desquels beaucoup d’enfants furent paralysés après la vaccination. [13]

 

Vendre pour survivre

 

MRIGlobal est aussi impliquée dans l’octroi des autorisations de mise sur le marché de médicaments et de vaccins pour le compte de l’Agence américaine du Médicament (FDA) et le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) affirmant ainsi maintenir « toutes les autorisations et les certifications nécessaires pour mener des études sûres et défendables sur un hôte à partir de différents produits pharmaceutiques ou chimiques. » MRIGlobal  exploite des laboratoires pour les Ministères américains de l’Energie et de la Défense. La société a reçu de nombreuses licences et missions de la part du gouvernement américain mais aussi sur le plan international. [14]

 

Cela me conduit à poser deux questions :

 

Pourquoi Hallmark formerait-elle un partenariat avec l’UNICEF, Susan G. Komen for the Cure (= Fondation qui s’occupe de Cancer du Sein) et beaucoup de gouvernements d’états ? [15]

 

Pourquoi le président et le PDG d’une compagnie de cartes sont-ils aussi administrateurs d’une société qui teste des vaccins et leur décerne des autorisations de mise sur le marché?

 

La seule réponse qui me vienne à l’esprit est l’argent, et pas qu’un peu.

 

Les dirigeants de Hallmark, une des plus grandes compagnies privées aux Etats-Unis, pourraient avoir trouvé la seule façon de survivre en ces temps économiquement troublés, utilisant ainsi leurs compétences et leurs connaissances pour profiter du lucratif business des vaccins, puisque leurs efforts en matière de cartes se soldaient par une stagnation des ventes et un profit en déclin depuis déjà des années. [16]

 

Conclusion

 

Ce qui apparaissait au premier regard comme étant un acte de charité de la part de la firme de cartes Hallmark, se révèle à présent comme une démarche beaucoup plus sinistre. Hallmark fait bien plus que faire une donation déductible d’impôts au gouvernement. En plus de recommander aux parents de tenir à jour les vaccinations de leurs enfants (parce que les dirigeants de l’entreprise tireront profit de cette hausse des taux de vaccination), ils sont aussi lourdement liés à l’expérimentation de vaccins sur d’innocents animaux et être humains.

 

Un temps considérée comme une organisation d’amour et de soins, Hallmark a maintenant terni la couronne de son logo avec ce qui peut seulement être décrit comme de profondes connexions avec les plus grandes entreprises pharmaceutiques que l’homme ait jamais connues. Par conséquent, les intentions de Hallmark sont-elles aussi charitables qu’ils aimeraient nous faire croire ? Il est clair que Hallmark est affilié à MRIGlobal, aux gouvernements américain et canadien, à l’UNICEF, à PATH, à la FDA et au CDC. Le dénominateur commun à toutes ces instances est la vaccination.

 

Loin d’être les bonnes âmes dont ils pouvaient donner l’impression au premier abord, en s’assurant de préserver la force et la santé des enfants, je crois que les dirigeants de Hallmark rigolent bien lorsqu’ils se rendent à la banque. Allez-vous les laissez vous inciter à vacciner votre enfant, sans faire la moindre recherche, simplement parce qu’ils vous envoient une carte ?

 

Références

 

1.http://www.thehealthyhomeeconomist.com/governors-team-with-hallmark-to-pressure-parents-to-vaccinate/

2.http://host.madison.com/news/local/writers/jessica_vanegeren/a-reminder-from-hallmark-and-the-walkers-to-get-your/article_5d881f1c-9bc8-11e2-9bbd-001a4bcf887a.html

3.http://www.thehealthyhomeeconomist.com/governors-team-with-hallmark-to-pressure-parents-to-vaccinate/
4. http://www.hallmark.com/online/corporate-citizenship/welcoming-new-babies.aspx
5. http://corporate.hallmark.com/Product/Hallmark-Products-That-Give-Back
6. http://vactruth.com/2013/01/06/paralyzed-after-meningitis-vaccine/
7. http://vactruth.com/2013/04/02/who-suspends-vaccine/
8. http://www.familybusinessawards.co.uk/2012-results
9. http://www.familybusinessawards.co.uk/news/awards-finalist-hallmark-in-partnership-agreement-with-unicef
10.http://www.mriglobal.org/news/AnnualReports/Documents/MRIGlobal2012AnnualReport.pdf
11.http://www.mriglobal.org/lifesciences/Pages/VaccineDev.aspx
12.http://www.mriglobal.org/AboutMRIGlobal/FeaturedProjects/Pages/Feature-PATH.aspx
13.http://vactruth.com/2013/01/08/vaccine-trials-supreme-court/
14.http://www.mriglobal.org/AboutMRIGlobal/Pages/LicensesCerts.aspx
15.http://corporate.hallmark.com/Product/Hallmark-Products-That-Give-Back
16.http://www.bizjournals.com/kansascity/news/2012/03/08/hallmark-seals-2011-with-flat-revenue.html

 

Source: Vactruth (seconde image issue de: Gaia Health)

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Vaccin à tout prix (idéologie du)
commenter cet article

commentaires

michel 18/04/2013 18:09

" Si on prend le rapport des Mutualités Libres (intitulé l’Avenir des Soins de Santé en Belgique), on peut voir que 80% des 65 ans et + ont au moins une maladie chronique et 85% des 75 ans et + en
ont au moins trois. Chose « intéressante », une majorité de gens de + de 65 ans reçoivent une vaccination annuelle antigrippale qu’ils ont donc pu recevoir 10 fois entre ces deux statistiques avec
dégradation flagrante. "

Cum hoc ergo propter hoc.

Initiative Citoyenne 18/04/2013 19:19



Non, cela n'est pas parce que nous mettons ces données en parallèle que pour autant nous tirons la conclusion que cette dégradation ne serait due qu'à ça, il y a toujours un ensemble de facteurs,
mais le problème, et vous nous permettez de l'illustrer en vous répondant, c'est que les officiels font justement comme vous pour ne surtout pas avoir à envisager LA RESPONSABILITE de cette
vaccination annuelle (très mal évaluée comme toutes les autres, et on ne parle ici même pas de sa totale inefficacité) dans une telle dégradation. Le prétexte est immense mais visiblement il
marche vu que tout continue à se dégrader lamentablement. Où sont les études à long terme qui compareraient la santé des seniors selon le nombre de vaccins reçus dans toute leur vie (y
compris l'antigrippal) au fait?? Nous y voilà... chacun sait que c'est un sujet d'enquête tabou ça dans le monde scientifique en général puisque ça mettrait à mal d'énormes enjeux financiers de
Big Pharma...c'est pour cela que ce n'est pas fait, ça donnerait un éclairage intéressant sur la responsabilité des vaccinations dans la genèse de maladies chroniques débilitantes et altérant
sévèrement la qualité de vie. Mais un peu à l'instar de votre commentaire, beaucoup de gens préfèrent qu'on n'aille surtout pas vérifier et constater. Ce serait trop douloureux!



turandot 18/04/2013 18:05

Merci beaucoup pour cette réponse rapide . En fait , quand je vois les chiffres , il n'y a pas besoin , à mes yeux, d'autres arguments . Bien à vous. Je vais diffuser dès que possible : mon blog
http://turandot.over-blog.net/
A bientôt !

turandot 18/04/2013 15:19

Je cherche désespérement combien coûtent les vaccinations à la sécurité sociale . Je ne trouve pas . Avez-vous les vrais chiffres ? Merci à vous !

Initiative Citoyenne 18/04/2013 16:17



Bonjour,


En voilà une question pertinente. Un récent rapport de la Cour des Comptes en France a fourni quelques chiffres (pour l'achat donc pas
pour l'administration de ces vaccins ni leurs suites) concernant les vaccins les plus courants.


Extrait (à partir de la page 77 du rapport):


"En 2011, le régime général a remboursé pour un peu plus de 294 M€ de vaccins représentant près de 19 millions de doses, soit un peu plus de 15 €
par dose. La CNAMTS estime que cela représente 75 % des remboursements de l’ensemble des régimes d’assurance maladie qui s’élèveraient donc à environ 400
M€. Ceci ne représente qu’une part du coût des vaccinations puisque celles-ci peuvent constituer l’occasion d’une consultation médicale spécifique qui fait également l’objet d’une prise en
charge."


http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/La-politique-vaccinale-de-la-France (cfr à partir de la page 77 du rapport)


...en Belgique, c'est nettement plus opaque. Mais rapporté à la France (alors qu’ici on rembourse plus de vaccins, dont les très coûteux
vaccins anti-rotavirus !), ça pourrait avoisiner les 90 millions d’euros voire 100 MILLIONS D’euros.


Mais le coût le plus faramineux doit être celui des effets secondaires possibles tout au long de la vie suite à ces cascades de
vaccins ! Si on prend le rapport des Mutualités Libres (intitulé l’Avenir des Soins de Santé en Belgique), on peut voir que 80% des 65 ans et + ont au moins une maladie chronique et 85% des
75 ans et + en ont au moins trois. Chose « intéressante », une majorité de gens de + de 65 ans reçoivent une vaccination annuelle antigrippale qu’ils ont donc pu recevoir 10 fois entre
ces deux statistiques avec dégradation flagrante.


Selon l’ONE et Provac, dans un de leurs rapports de 2009, 5% soit 1 enfant sur 20 est obligé de consulter un médecin pour effets secondaires
de vaccins dans les 48H qui suivent leur vaccination. Là aussi, on comprend bien que diminuer le recours aux vaccins serait un manque à gagner notable pour les pédiatres, profession avec très peu
si pas aucun acte technique pour les pédiatres de ville ou les pédiatres généralistes !


En Belgique, nous avons une instance appelée "KCE" qui se prétend indépendante mais recourt en fait à des experts dont bon nombre sont pieds et poings liés aux pharmas. Ce centre a pour mission
de fournir des rapports sur le coût/bénéfices des programmes vaccinaux notamment et de diverses politiques de "soins de santé". A chaque fois, ils rendent un avis positif pour ce qui est des
controversés, inutiles et coûteux vaccins HPV, pneumocoques (avec remplacement pour la nouvelle version) et vaccins anti-rotavirus. En revanche quand il s'agit d'une médecine moins iatrogène
comme l'homéopathie qui est en proportion nettement moins coûteuse et qui favorise au contraire l'autonomie plutôt que la dépendance des patients, là, le KCE plaide en défaveur de son
remboursement, arguant qu'elle n'agit que par effet placebo....


Bien à vous



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA