Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 22:02

28 février 2012

 

Une nouvelle souche de la grippe A a été découverte chez des chauves-souris au Guatemala, révélant que ces mammifères, tout comme les oiseaux, peuvent être porteurs du virus, ont indiqué lundi les autorités américaines, tout en écartant tout risque pour l'homme.

 

"C'est la première fois qu'un virus de la grippe a été repéré chez des chauves-souris, mais dans sa forme actuelle, ce virus ne pose pas de problème pour l'homme", a déclaré Suxiang Tong, des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
 
"Cette étude est importante parce qu'elle a permis de découvrir qu'une nouvelle espèce animale pouvait servir de source au virus de la grippe", a-t-elle déclaré.
 
Le virus de la grippe A a été découvert chez trois petites chauve-souris vivantes prises au sein d'un échantillon de 316 de ces mammifères volants prélevés sur deux sites différents au Guatemala, selon cette étude dont les résultats sont publiés sur le site de la Revue de l'Académie nationale des Sciences aux Etats-Unis.
 
Cette espèce de chauve-souris ne mord normalement pas l'homme et se nourrit de fruits. On la rencontre en Amérique centrale et du Sud.


Les virus grippaux, comme celui de la pandémie H1N1 de 2009, connue à tort sous le nom de "grippe porcine", prennent leur origine chez des animaux puis se transforment au point où ils peuvent menacer l'être humain.


"Heureusement, les premiers tests effectués en laboratoire indiquent qu'il faudrait que ce nouveau virus se transforme radicalement avant de pouvoir contaminer des humains et se transmettre facilement d'une personne à l'autre", a estimé Ruben Donis, un autre responsable des CDC.


Il faudrait qu'un autre animal biologiquement plus proche de l'homme, comme un cochon où un cheval, soit contaminé à la fois par ce nouveau virus et par le virus de la grippe humaine, pour qu'un nouveau virus transmissible à l'homme voie le jour, a-t-il expliqué.

 

Source : RTL info

 

 

Sur le site Santelog toutefois, l’absence de risques pour l’homme cède déjà à un « peut-être, il faut contrôler ça de près », avec les précisions suivantes :

 

« Non cultivable :  Les scientifiques ont néanmoins échoué à cultiver le bat-virus (de la chauve souris donc) sur des œufs de poule ou des cellules humaines, ce qui est possible avec les souches de grippe existantes.  Le risque d'infection pour les humains serait donc faible. Toutefois, les chercheurs rappellent que certaines souches de grippe d'origine animale ont le potentiel d'échanger du matériel génétique avec les souches humaines et de créer une nouvelle souche de virus capable d'infecter l'homme.

Un virus compatible pour l’échange génétique :   Les chercheurs concluent qu’en dépit de ses différences vs les virus A connus, le bat-virus est théoriquement compatible pour l'échange génétique avec des virus de la grippe humaine dans les cellules humaines. Ce nouveau virus a donc le potentiel même faible de mélanger son matériel génétique avec des virus  existants et représente une menace pour la santé humaine. Alors que ce risque est extrêmement faible, il rappelle l’exigence d’une surveillance et d’une détection précoce des virus de la grippe chez les hôtes animaux avant …qu’ils puissent se propager aux humains. »

 

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA