Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 18:50

10 juin 2013

 

Une nouvelle loi est passée la semaine dernière dans l'état américain d'Orégon et elle autorise l'usage de la technologie RFID pour le contrôle de la fréquentation scolaire.

 

Cette loi fut adoptée avec 28 voix contre 2 et elle va contraindre les écoles intéressées par ce suivi RFID des étudiants, d'informer les élèves, les parents et le Département d'Etat de l'Education avant la mise en oeuvre de cette technologie.

 

La technologie RFID, ou  "Méthode d'Identification par Radio-fréquence", avait déjà été utilisée pour la surveillance des troupeaux de bétail et d'autres produits de consommation mais son usage pour la surveillance des étudiants est relativement nouveau.

 

La technologie RFID peut être intégrée aux cartes d'identification des étudiants ou être attachée aux vêtements, et elle pourrait servir à localiser très précisément les étudiants sur le campus et constituer une aide dans le contrôle de la fréquentation scolaire.

 

Bien que cette loi est déjà passée (et effective), aucune école en Orégon n'a encore mis en oeuvre cette méthode de suivi des étudiants par RFID. Il y a cependant certaines écoles qui ont déjà franchi le pas, au Texas, et en Californie.

 

En fait, le parlementaire Phil Barnhart qui est à l'origine de cette loi, a expliqué que celle-ci a été précipitée par une histoire dont il a eu vent dans une école supérieure au Texas où un élève a été suspendu parce qu'il avait refusé de porter une carte d'étudiant avec la technologie RFID intégrée.

 

Des inquiétudes sur la vie privée émergent déjà largement depuis le passage de la loi, et Barnhart est très conscient des conséquences de celle-ci.

 

"Vous pouvez sans difficulté imaginer un tas de raisons très utiles et très bénéfiques de connaître précisément où se trouvent les étudiants, mais je peux aussi penser à un tas de raisons pour lesquelles cela peut être préjudiciable." a-t-il déclaré.

 

Les défenseurs de ce système de surveillance par RFID estiment que cette technologie va constituer un outil rentable en matière de sécurité, qui permettra de localiser très rapidement les étudiants en cas d'urgence.

 

Jim Gingo, un représentant de l'Association des Industries dans le Domaine de la Sécurité, a écrit dans son témoignage officiel que "Nous avons besoin de savoir en permanence qui se trouve à l'intérieur de nos écoles."

 

"Ceci n'est pas différent de demander à une personne de fournir un document officiel de l'état qui l'identifie, faire un appel des noms avant l'entrée en classe ou encore scanner un code-barre. La seule différence avec la technologie RFID est qu'elle peut être utilisée rapidement et de façon automatique." a ajouté Gingo

 

La question de la surveillance par RFID a fait émerger des positions très opposées. D'un côté, Gingo et d'autres partisans de la solution RFID estiment qu'étouffer à ce stade une telle technologie pourrait décourager les écoles de profiter d'un moyen fiable d'assurer la sécurité sur les campus. De l'autre côté, cette méthode soulève des inquiétudes sur la restriction des libertés civiles et du droit à la vie privé des étudiants.

 

Conformément au souhait exprimé par les écoles de l'état, la loi attribue au Département d'état de l'Education le pouvoir de régulation de cette technologie RFID. Avant son adoption, les écoles seront tenues d'informer les élèves et les parents de leur droit à refuser de porter ce type d'outils de surveillance.

 

Source: cr80news.com

 

Encore une méthode liberticide en puissance qu'on tente de faire passer en douce comme un "atout" en termes de sécurité! C'est chaque fois la même chose, et ces procédés avancent de façon rampante,... ici on les tente même dans des crèches en France:

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 16/06/2013 20:50

D'un autre côté, il s'agit d'une puce sur une carte (une carte qu'on peut "oublier" de prendre avec soi si on ne veut pas être surveillé, ou qu'on peut "enrober" d'une sorte de cage de Faraday),
pas encore d'une puce sous la peau. Mais on y viendra...

Éric G. Delfosse 16/06/2013 20:47

Finalement, pour nos gouvernements, nous ne sommes que du bétail...

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA