Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 22:10

En perte de vitesse, les coûteux (et dangereux) vaccins anti-HPV devaient absolument trouver une autre cible, c'est chose faite en la catégorie des gays puisque la Grande-Bretagne (pays où on offrait aux jeunes filles des bons d'achats en magasin si elles avaient réussi à supporter les 3 doses de vaccin HPV!) pousse à présent cette vaccination chez les jeunes homosexuels masculins.

 

En effet, l'Association Médicale Britannique (BMA) agite à présent le spectre des cancers anaux, péniens et de la gorge, ainsi aussi que les verrues génitales, pour soutenir son appel à l'extension de cette vaccination aux jeunes gays.

 

L'année dernière, le vaccin Cervarix bivalent (du producteur national GSK) a été remplacé au Royaume-Uni par le vaccin américain Gardasil de Merck là où Mme Laanan, Ministre belge, a acheté le Cervarix pour faire plaisir à cette même firme GSK implantée en Belgique, plutôt que le vaccin Gardasil, utilisé en Flandres sur le même public (ça en dit assez long n'est-ce pas sur le peu de sérieux de ces politiques vaccinales fantasques mais ô combien périlleuses!).

 

L'Association Médicale britannique préconise donc désormais de vacciner les jeunes gays contre le HPV (avec Gardasil), en même temps qu'on les vaccine contre l'hépatite B. Mais comme le sida ne peut absolument pas être prévenu par des vaccins et rend le port du préservatif indispensable, on se demande bien à quoi servent les vaccins anti-hépatite B et anti-HPV, à part à faire courir des risques disproportionnés d'effets secondaires irréversibles?!

 

Un dépistage médical chez un urologue, des préventions naturelles pour soutenir son système immunitaire et une prise de sang des deux partenaires pour dépister l'hépatite B sont des mesures bien plus rationnelles et logiques pour prévenir les risques des infections aux HPV et au virus de l'hépatite B, là où ces vaccins rempliront d'argent les poches des firmes et les corps d'aluminium et d'autres substances toujours délétères pour TOUS les organismes humains.

 

point-d-exclamation.png

Voir aussi:

 

Cervarix: témoignage d'une maman sur le cauchemar vécu par sa fille

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA