Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 13:15

Un article paru dans le journal Le Monde du 3 décembre dernier montre que l'on ne peut plus exempter les vaccinations et les nombreux produits chimiques qu'elles contiennent d'une réflexion urgente de santé publique. Il est question dans cet article de la pollution du cerveau par divers produits chimiques (les vaccins n'en contiennent-ils pas eux aussi??) et du retentissement de cette pollution sur les facultés cognitives et notamment sur l'intelligence.

 

Le cerveau en danger LE MONDE 2014

"L'intelligence des jeunes générations en péril" peut-on lire dans cet article qui souligne la hausse phénoménale de troubles comme l'autisme ces dernières années, tous des constats que les opposants aux vaccinations généralisées ont déjà effectués il y a des années!

 

Ce qui est incroyable, c'est l'incapacité intellectuelle ou le manque de liberté qui empêchent et les journalistes et le grand public qui écrivent et qui lisent ces lignes de faire le lien entre ce que disent les phrases de l'article et la folie vaccinale actuelle. Citons notamment la phrase suivante qui prend une "saveur" toute particulière si on songe à la vaccination des femmes enceintes (> exposition in utero des enfants aux produits chimiques des vaccins) et au calendrier vaccinal qui assomme littéralement les enfants de produits chimiques injectés pendant les tout premiers mois de vie:

 

"Les facultés cognitives pourraient être une sorte de marqueur des expositions in utero et pendant la petite enfance à des agents chimiques."

 

Lire ici cet article très important du Monde du 3 décembre 2014 (NB: pour visualiser correctement le texte, une fois le fichier pdf ouvert, cliquez sur l'onglet "affichage" puis cliquez une fois sur "rotation horaire")

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Bernard Guennebaud 21/12/2014 22:31

Oui et on pourrait ajouter les vaccins à virus vivants comme le vaccin polio oral qui a certainement provoqué beaucoup de malformations quand il fut recommandé en France, vers 1965-67, sur un
morceau de sucre. Quoi de plus banal qu'un sucre ? Et cette pratique vaccinale fut plus que recommandée avec un battage formidable à la télé. J'ai eu le témoignage, à l'époque, d'une maman qui,
influencée par cette campagne publicitaire, s'était ainsi auto-vaccinée. C'était, comme elle le constatera plus tard, au premier mois d'une grossesse, le mois de la formation du coeur. Son enfant
va naître à terme avec une malformation cardiaque : échange des branchements sur le coeur, ce qui faisait que le sang de la grande circulation ne se régénérait pas à travers les poumons. Elle se
faisait en circuit fermé. Il mourra 8 jours plus tard.
Une analyse virologique fut réalisée à la demande d'un médecin hospitalier. Elle sera négative pour la rubéole et les documents de l'analyse ne seront pas été communiqués aux parents. "Un mauvais
ovule" leur dira le médecin ...

On pourrait ajouter le tabac et l'alcool : à chaque fois que la future mère consomme de l'alcool cela détruit les neurones en formation.

F.Germain 21/12/2014 16:53

L'université américaine de Harvard affirme que la pollution atmosphérique est un facteur de risque pour l'autisme. Selon une longue étude réalisée à ce propos, une femme enceinte régulièrement
exposée à une forte concentration de particules fines aurait donc plus de risques d'accoucher d'un enfant autiste.

"C'est probablement un facteur de risque environnemental parmi d'autres, commente Véronique Delvenne, chef du service de pédopsychiatrie à l'hôpital des enfants. Il y en a d'autres qui ont été
évoqués comme des facteurs de stress, des vaccins...

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-pollution-atmospherique-facteur-de-risque-pour-l-autisme?id=8621089

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA