Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 21:35

Ma fille après le vaccin Cervarix :

 

Diagnostic d’encéphalomyélite myalgique (EM) et du syndrome de fatigue chronique (SFC) : des coïncidences ?

 

Par Carol Green , 14 août 2013 

 

Katie-Green-Cervarix.jpg

Katie, Cervarix & EM/SFC 

 

L’encéphalomyélite myalgique (EM) et le syndrome de fatigue chronique (SFC) est une maladie grave et complexe. Il s’agit d’une maladie acquise, avec de nombreux symptômes liés principalement à un dysfonctionnement du cerveau, de l’appareil gastro-intestinal et des systèmes immuns, endocriniens et cardiaques. Notre famille n’avait pas la moindre idée à quel point nous deviendrions familiers  avec cette maladie particulière après avoir fait vacciner notre fille de 15 ans avec le Cervarix pour « la protéger » du cancer du col de l’utérus.

 

Quand Katie a reçu le Cervarix en 2009, elle avait 15 ans et fréquentait la Haute Ecole d’Hanley Castle. Elle réussissait très bien à l’école, avait d’excellentes notes et espérait aller à l’Université. Avant la vaccination, elle était en excellente forme ; elle jouait dans l’équipe régionale de rugby et fréquentait l’Académie de haute performance pour les filles de moins de 18 ans à Bristol. Elle se préparait à la sélection pour le groupe de rugby d’Angleterre des filles de moins de 18 ans. Katie a également joué pour le comté de cricket féminin.

 

Effet immédiat de la deuxième dose de Cervarix :

 

Le lendemain de la vaccination, il nous fallut réveiller Katie parce qu’elle avait dormi beaucoup plus longtemps que d’habitude. Elle se sentait groggy ; elle avait des nausées et des vertiges. Elle avait même fait pipi au lit ! Bien qu’il lui était alors encore possible de manger, elle se sentait tout de suite malade après avoir avalé une bouchée. Une énorme grosseur rouge de la taille d’un oeuf s’était formée au site d’injection (environ 3 fois la taille de la grosseur apparue après la première dose du vaccin.) Comme ces symptômes étaient mentionnés sur la notice, nous avons pensé que Katie allait rapidement récupérer.

 

Malheureusement, la semaine suivante elle eut grand peine à suivre les cours et sa santé continua à se détériorer. Elle éprouvait de tels vertiges qu’elle pouvait à peine marcher. Il lui était devenu impossible de se concentrer surtout quand elle devait lire. Elle ne pouvait plus manger que de faibles quantités de nourriture réduite en purée vu qu’elle avait constamment des nausées et se sentait extrêmement fatiguée.

 

A ce stade nous avons consulté notre médecin de famille qui l’a directement envoyée à l’hôpital. Malgré toute une série de tests approfondis, il ne fut pas possible de trouver la cause de ses problèmes. Katie fut donc renvoyée à la maison.

 

Finalement, en 2011, un diagnostic d’encéphalomyélite myalgique (EM) et de syndrome de fatigue chronique(SFC) fut  confirmé par un spécialiste en immunologie et maladies infectieuses.

 

Les effets durables de la vaccination

 

La vie de Katie a été gravement affectée par ces maladies (EM/SFC). Elle fut clouée à la maison pendant au moins 3 mois. Elle savait à peine marcher  et, pendant 5 mois, elle ne parvenait à avaler que des aliments sous forme liquide. Elle avait tellement peu d’énergie qu’elle devait se reposer et dormir presque toute la journée.

 

Elle souffrait de manière intermittente de douleurs inexpliquées – dans les articulations, l’abdomen ; elle souffrait de migraines qu’elle n’avait jamais connues auparavant. . En janvier et février 2011, souffrant  d’une forme extrême d’insomnie, elle n’en pouvait plus, était complètement épuisée et incapable de faire quoi que ce soit !

 

Aujourd’hui, elle peut faire un peu plus ; elle peut marcher lentement, faire un peu de shopping. Mais, si elle exagère quelque peu, elle retombe dans sa fatigue pour un jour ou deux. Elle a essayé de retourner à l’école, mais elle n’a pas pu tenir le coup ; c’était trop pour elle. Se concentrer, se rappeler des mots lui paraissait vraiment trop difficile. Tout  travail mental l’épuisait littéralement. Après sa troisième tentative de reprise des cours, elle parvint à tenir le coup pendant deux semaines, puis son médecin lui recommanda d’arrêter parce qu’elle était de nouveau tellement mal.

 

Actuellement

 

A l’heure actuelle, alors qu’elle sollicite une allocation de soutien, une récente évaluation médicale a conclu qu’elle n’avait aucune raison médicale de ne pas travailler et ce, malgré le soutien de son médecin. Nous avons alors décidé de faire appel de cette décision et de porter l’affaire devant un tribunal.

 

La demande d’indemnisation pour dommages dus au vaccin que nous avions introduite a également été rejetée. Le processus d’appel a encore été retardé car notre avocat nous a fait savoir qu’il ne lui était pas possible de prouver le lien de causalité nécessaire (et ce, malgré le lien temporel et la lettre de notre médecin de famille). Comme, dans cette affaire, nous nous sentions totalement impuissants à poursuivre seuls, nous avons rencontré notre députée locale Harriet Baldwin.

 

Sources: SaneVax & Stop Gardasil

    

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

Prame 18/07/2015 09:02

Je prends connaissance de ce temoignage et realise que je voudrais avoir un telephone pour rentrer en contact avec initiative citoyenne car les symptomes decris sont ceux de ma fille merci mon telephone 06 95 03 23 29

InitiativeCitoyenne 18/07/2015 10:05

Bonjour, si vous jetez un œil ci-dessus, vous verrez qu'il y a une rubrique contact et un mail indiqué. Il ne nous est pas possible de rappeler les personnes ou de contacter à chaque fois toutes les personnes concernées par téléphone pour des raisons pratiques. Voyez aussi cet article ci en attendant qui vous apportera des infos pratiques supplémentaires:

http://www.initiativecitoyenne.be/2015/06/traitement-orthomoleculaire-des-effets-secondaires-des-vaccins-hpv-gardasil-cervarix.html

(copier-coller ce lien ci-dessus dans la barre d'adresse). Pour le reste, si vous avez d'autres questions, contactez-nous par mail.
Bien cordialement

kittung 24/08/2013 18:46

Mêmes produits, mêmes effets secondaires, cette fois-ci au Japon : http://www.japantimes.co.jp/news/2013/08/24/national/victims-hit-cervical-cancer-vaccines/#.Uhjca38co4k

InitiativeCitoyenne 26/02/2015 00:04

@Morse27: Si vous êtes intéressé(e) à témoigner à des journalistes français indépendants en train de préparer un reportage sur les victimes du vaccin H1N1, n'hésitez pas à nous contacter à Initiative Citoyenne et nous vous mettrons en contact. Cela peut peut-être aider d'autres victimes qui s'ignorent à faire le lien et il y a sûrement moyen de témoigner anonymement si vous le souhaitiez (pour info)

morse27 25/02/2015 21:53

Je suis atteint de cette maladie après le vaccin H1N1,en nov 2009. Pandemrix de gsk .la cause est connu.c'est l usage de cet adjuvant squalene qui a fait autant de victimes ou malades de maladie auto immunes.le sfc/me est traitable par une cure de rituximab.j'ai commencé ce traitement aux usa

vincent vernay 22/08/2013 15:49

Courage !!!!!
Je prierai Dieu pour qu'Il soulage votre peine !
Je prierai également pour que les personnes responsables de santé publique , et ceux charger d'évaluer les préjudices causés par de dangereux traitements médicamenteux ouvrent les yeux et
réagissent en faveur des victimes et non plus de leurs bourreaux !
Vous pouvez compter sur toute ma compassion !
Fraternellement !
vincent

Éric G. Delfosse 16/08/2013 23:56

Mais bien sûr, voyons, qu'il ne s'agit que d'un "hasard", que de coïncidences ! Nul - ou presque - parmi nous n'en doute !

rt 16/08/2013 23:37

Je vois qu'il y a un lien vers le site de Sylvie Simon et en faisant des recherches sur le net, voilà ce que l'on en dit: Sylvie Simon [1], écrivain et journaliste a écrit de nombreux ouvrages sur
l’ésotérisme, les phénomènes dits «paranormaux» dont "Enfants indigo, une nouvelle conscience planétaire" [2].
Par aileurs Sylvie Simon se dit aussi kinésithérapeute, ostéopathe, et depuis plusieurs années elle s'investit dans les campagnes anti-vaccination et les médecines alternatives et dénonce les liens
entre les intérêts financiers, la santé publique et la politique sur le site pro-sectes du CICNS [3] et la politique anti-secte de la France [4].
En 2007, Simon se présente aux élections législatives[5] sur la liste La France En Action (LFA) de Jean-Marc Governatori, sous la bannière de laquelle se sont aussi présentés le Dr. Martine
Gardénal, l'ex-médecin Roselyne Morel vice présidente de CAP LC France et présidente de CAP-liberté thérapeutique, Christian Cotten président du parti politique "Politique de Vie", Thierry Bécourt
président de CAP LC France et vice-président de Politique de Vie de Christian Cotten, et Smaïn Bedrouni membre du bureau de Politique de vie et antisémite notoire.
[6] [7] [8]

Vous cautionnez donc ce charlatan???

Initiative Citoyenne 19/08/2013 00:46



Sylvie Simon ne s'est jamais dit kinésithérapeute, ostéopathe ou autre, n'inventez pas!


Vous taxez qqn de charlatan sans avoir rien lu d'elle. Votre message n'apporte aucune réfutation sérieuse ni argumentée de ce qu'elle a publié sur la vaccination et qui est dûment vérifiable car
elle site ses sources. Chacun est libre d'écrire par ailleurs sur divers sujets. Mais ceux qui n'ont aucun argument vont essayer de discréditer les gens (la forme) à défaut de pouvoir apporter la
moindre réfutation du fond, assez pauvre comme message!



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA