Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 21:50

Marianne-couverture.jpg

Marianne Belgique est à peine né qu'on peut déjà déchanter!

 

L'hebdomadaire qui ne se prétend pas là pour plaire fait plutôt jusqu'ici dans le prêt à penser et le politiquement très correct. La question qu'on pourrait se poser en la matière est: peut-on vraiment faire du neuf avec du vieux?

 

Le rédacteur en chef de Marianne Belgique, Vincent Liévin, écrit aussi régulièrement pour le journal du Médecin, un journal qui est tellement là pour plaire (à ses annonceurs de Big Pharma) qu'il nous traitait déjà de "secte des anti-vaccins" dès nos premières démarches d'investigation sur la folle saga du H1N1. C'est par exemple Mr Liévin qui a encore écrit tout récemment cet article tellement doucereux et compréhensif envers la pénurie de médecins ONE (parce que ce poste n'attire plus), sans bien sûr jamais faire le moindre lien entre une telle pénurie et la fonction sans valeur intellectuelle ajoutée qui consiste à piquer à la chaîne les enfants à la manière de robots.

 

Dans l'équipe éditoriale, on retrouve aussi des membres de partis politiques classiques, des gens de Test Achats (Test Achats qui affirme sur son site que les effets secondaires des vaccins sont rares ou non prouvés!)... faut-il encore continuer plus loin pour comprendre que ce n'est pas de ce magazine que jaillera la grande révolution promise??

 

Le slogan du magazine qui manque visiblement d'humilité ou de réalisme est "Indépendance, intelligence, irréverence."

 

Quand on agit vraiment de la sorte, on n'a en général pas besoin d'afficher un tel slogan, car le contenu parle alors de lui-même.

 

Qu'il s'agisse des vaccins, de la Rilatine, des experts ou encore des questions européennes, le magazine s'englue dans les lieux communs et se garde bien d'aborder les questions qui fâchent. Pire, il raille les contestataires et n'apporte aucun élément solide à ses affirmations péremptoires!

 

Un gros, un vrai flop qui fait "plouf" pour les amateurs de dossiers solides et bien étayés.

 

En UNE de ce numéro 2 du 16 mars de Marianne Belgique, on pouvait initialement croire que ça augurait de prises de positions courageuses: une couverture qui évoque le rôle des experts, puis la question de la Rilatine, etc etc.

 

Pourtant, à l'analyse, quelle déception! Le magazine reprend ainsi plusieurs thèmes que nous avions déjà abordés sur notre site (rôle des experts, effets secondaires des vaccins, Rilatine, et même un article sur la crise Européenne) mais pour mieux répéter les inutiles poncifs sans donner aucun outil concret et efficace de compréhension et d'action aux lecteurs!

 

- Sur les experts, la confusion est assez pathétique et grossière entre les gens médiatisés et le statut d'expert: c'est finalement prendre les gens pour des bénêts, comme si ceux-ci se forgaient toujours une opinion sur base d'arguments de forme (et donc d'autorité: qui parle? ah, tel ou tel qui est médiatisé, donc il doit être expert) sans aucune prise en compte de la pertinence et du bon sens du fond du discours. C'est ainsi que les "experts" cités font surtout partie du monde économique mais on cite aussi en tant qu' "experts" des gens comme Etienne Davignon ou Marc Uyttendaele (sic!)!

 

- Sur les vaccins, la "ficelle" nous paraît assez grossière là aussi. Dans la rubrique "Bas les masques", en début de magazine, on retrouve ainsi un petit encadré qui donne en tout cas vraiment l'impression d'un petit coup de fil d'une célèbre Ministre de la Santé au média en question (à moins que cela ne soit une brillante idée de la rédaction du Journal du Médecin?), et ce pour donner faussement l'impression qu'il n'y a rien à cacher, depuis la camouflet de la révélation du contenu accablant du document confidentiel de GSK sur l'Infanrix hexa par un travailleur de l'Agence AFMPS dont elle a la tutelle!!

 

Après le scandaleux contrat secret d'achat de vaccins H1N1 que Mme Onkelinx a osé signer au nom du peuple belge (et au sujet duquel, elle avait l'humour de déclarer qu'il n'y avait "rien à cacher", sic!), il fallait sans doute tenter de rattraper la sauce pour éviter cette image de grande cachotière qui va finir par lui coller à la peau! C'est ainsi qu'on pouvait lire ce qui suit...

 

Marianne-du-16-mars-2013-001.jpg

   

Les parents de ces 9 enfants gravement touchés par l'Infanrix hexa apprécieront toute la scientificité de la question de Mr Liévin qui ne tient aucunement compte de la sous-notification notoire des effets secondaires graves de vaccins, seuls 1 à 10% de ceux-ci étant effectivement comptabilisés. Par conséquent, ces cas graves se situent certainement entre 90 et 900 et encore, il ne s'agit là des chiffres réalistes que pour le seul vaccin Infanrix hexa et pour une période d'un an seulement! Dans ces conditions, il n'apparaît guère difficile de voir que le nombre de cas graves de tétanos, diphtérie, polio (0 chaque année chez les enfants), hépatite B (on attend de voir les chiffres chez les enfants mais ça doit avoisiner les 0 aussi!), de coqueluche et d'haemophilius influenzae (pour l'influenzae, il y aurait eu une baisse de 400 cas graves annuels en France sous l'effet des vaccins, rapporté à la Belgique, ça pourrait donc faire une soixantaine tout au plus, et encore!) sont plus faibles chaque année que le nombre d'enfants gravement lésés par des vaccins. Sans parler de l'effet cocktail bien sûr, ... Ahh au fait, à ce propos Mr Liévin, combien d'enfants belges vont chaque année souffrir d'effets neurologiques graves après la co-administration de Prevenar et Infanrix Hexa, cas qui auraient largement pu être évités et réduits puisqu'il est connu des autorités que cette co-administration des deux vaccins (certes très plaisante et même jubilatoire pour les fabricants!) multiplie par 3 le risque d'effets secondaires neurologiques? Prouvez-nous donc Mr Liévin que ce taux d'enfants inutilement victimes des effets neurologiques d'une telle-co-administration sont véritablement moins nombreux que les enfants qui auraient soi-disant fait de graves complications en l'absence de toutes ces batteries de vaccins, allez-y Mr Liévin, on vous attend!!

 

Mais que peut-on vraiment, c'est vrai, encore attendre de Marianne, dont l'aile française avait par exemple publié un article intitulé "Extension du domaine de l'égoïsme: la rebéllion anti-vaccins progresse." Dans cet article, on assimile sans rire 20 à 25% des gens à des égoïstes au prétexte qu'ils refusent les vaccins. On affirme sans preuve que les risques des vaccins sont "infimes", pour ainsi mieux pouvoir parler d'une "rébellion anti-vaccins" qui releverait d'une "mode aussi massive que branchée". Ce genre d'articles sans fondements scientifiques est évidemment démagogique et de nature à monter les gens les uns contre les autres pour de mauvais motifs: en effet, pourquoi est-ce que des gens auraient davantage de légitimité à imposer des vaccinations à ceux qui n'en veulent pas que ceux qui les refusent en auraient à refuser des produits expérimentaux aux évaluations biaisées? On a là un bon exemple en tout cas de "l'intelligence" affichée mais non vérifiée de Marianne!

 

- L'article sur la Rilatine résonne aussi comme un "coup de pouce" à la Ministre Onkelinx qui doit avec ça paraître très vigilante aux yeux de certains sur les risques d'effets secondaires (là où la saga du H1N1 et le peu de cas qu'elle a fait du caractère expérimental des vaccins achetés, avaient plutôt renvoyé l'image du contraire jusqu'ici).

 

La Ministre déclare qu' "ils (les médecins) oublient que la Rilatine est un médicament susceptible d'avoir des effets très néfastes sur la santé et le développement des jeunes, surtout lorsqu'il est pris sur une longue période."

 

Et quid des vaccins, Madame la Ministre, au sujet desquels des études réellement comparatives montrent aussi qu'ils peuvent être très néfastes sur la santé et le développement des jeunes.. et ne parlons alors même pas des effets (volontairement) jamais évalués "des vaccins tout au long de la vie" comme le serine la pub trompeuse de la Fédération Wallonie-Bruxelles!

 

Mieux, Mme Onkelinx semble s'essayer dans le registre de la dénonciation de conflits d'intérêts chez les enseignants dont certains auraient suivi des formations payées par le fabricant de Rilatine pour mieux pousser les parents à faire prescrire ce médoc par leur médecin pour leurs enfants. Bravo Mme Onkelinx, vous semblez voir que là, il y a quelque chose qui ne va pas, maintenant expliquez-nous alors pourquoi cette situation serait différente ou pire de celles des experts du Conseil Supérieur de la Santé, dont vous avez la tutelle, et qui font hélas la pluie et le beau temps en matière de recommandations vaccinales qui retentissent ainsi si négativement sur notre jeunesse piquée de partout?

 

Ainsi, un fascicule distribué dans certaines écoles aurait vraiment "fâché la Ministre", mais que n'avons-nous alors pas de raison, nous, d'être fâchés, quand des dépliants simplistes et mensongers de Provac circulent en toute impunité dans les écoles car ils ont en réalité été commandés sous l'impulsion de la Communauté Française et de sa ministre locale de la Santé, Fadila Laanan?

 

Cet article sur la Rilatine est donc vraiment décevant et insipide. Pour les parents concernés, il ne sert littéralement à rien, puisqu'il n'indique ni les causes possibles de cet état (additifs, vaccins et aluminium vaccinal, etc) ni le moindre traitement alternatif qui aurait déjà été essayé avec succès par d'autres parents. Par conséquent, tout parent qui lit cela se retrouve démuni et nullement plus avancé.

 

- Enfin, le final, la "cerise sur le gâteau" pour les plus patients... l'article sur l'Europe!!

 

Le maire islandais de Reykjavik se fait traiter de "Coluche local aux promesses farfelues", Bepe Grillo est ainsi aussi assimilé à la suite au même registre de "gens pas sérieux" (parce que d'un avis différent et sans doute nettement plus lucide que le journaliste en question sur l'Union Européenne). Mais ce n'est pas tout, car l'article parle aussi, nous citons, d'un "autre clown, l'eurosceptique britannique Nigel Farage"! Un clown... alors que c'est quasi l'un des seuls à dire la vérité et à oser dénoncer le véritable stalinisme européiste!

 

Entre autres propos délectables dans le même article, on retrouvera aussi ceux-ci: "Bruxelles n'est peut-être pas responsable de la situation économique, mais elle est responsable de la détérioration actuelle du climat social, en laissant le ressentiment populaire se cristalliser contre elle."

 

Ca fait vraiment penser aux bobards sans cesse répétés sur les vaccins à chaque échec: "c'est pas la faute du vaccin, mais des gens qui n'avaient qu'à être plus nombreux à se faire vacciner!" (le superbe prétexte de la couverture vaccinale qui est une notion magnifiquement confortable à brandir à chaque échec vaccinal!). "Les effets secondaires des vaccins? Des coïncidences qu'on vous dit! C'est la faute des médias qui sèment la peur sur les effets secondaires mais les vaccins eux, ne sont pas en cause!" "La solution, c'est plus de vaccins administrés à plus de gens encore!"

 

C'est exactement pareil avec l'Europe, l'Europe n'est pas le problème, il faut plus d'Europe, etc etc. C'est aussi le même coup qu'avait fait l'OMS, pourtant ultra coupable et corrompue, à l'occasion du H1N1: si le vaccin a fait un bide? C'est la faute d'internet... ben voyons!

 

On l'aura compris, Initiative Citoyenne n'est pas là pour plaire, mais pour dévoiler tout ce que les grands médias taisent de façon scandaleuse et depuis bien trop longtemps sur les vaccins... Indépendance, Intelligence, Irrévérence!!

 

Osez mais où est l'audace

                                                      Oser? Mais où est l'audace là-dedans?

                                                      La vraie folie, n'est-ce pas plutôt de penser que

                                                      ce "nouveau média" serait différent des autres??

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Médias & vaccins
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA