Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 10:23

      « NOUS NE FAISONS PAS VACCINER NOS ENFANTS »            

(Bande annonce du film « Wir Impfen Nicht ! »)

  

Bebe-dans-couvertures.JPG

 

Un bébé a-t-il besoin de 30 vaccins au cours de sa première année de vie pour rester en bonne santé ?

 

Un nombre de plus en plus important de personnes se montrent sceptiques par rapport au nombre croissant de vaccins qui sont proposés à leur enfant.

 

Depuis 1976, en Allemagne, le nombre de vaccins recommandés pour la première année de vie est passé de 6 à 33.

 

Petite-main-de-bebe--2014-.JPG

 

La plupart des parents ignorent complètement ce qu’on injecte à leur enfant.

 

Bebe-qu-on-vaccine--Deux-adultes.JPG

 

Qu’en pensent certains médecins ?

 

Dr-Friedrich-P.-Graf--2-.JPG

 

Dr Friedrich P. Graf, M.D.


« Certains ingrédients des vaccins sont très toxiques, comme le phénol, le formaldéhyde et spécialement l’aluminium. Ces produits n’ont pas leur place dans un organisme humain. Ces produits à base d’aluminium qui sont ajoutés aux vaccins pour provoquer une forte réponse immunitaire, ont un effet irritant sur ce système immunitaire. »

 

Dr-Klaus-Hartmann.JPG

 

Dr Klaus Hartmann, M.D.

 

« L’effet que l’aluminium peut avoir sur le système nerveux n’est pas tout à fait clair, mais on constate que des inflammations comparables à celles de la sclérose en plaques peuvent apparaître après des vaccinations.

 

Des adjuvants du type aluminique peuvent aussi provoquer des encéphalites auto-immunes comme on peut l’observer chez des animaux de laboratoire.

 

Comme les fonctions immunitaires des bébés sont encore très faibles, les réponses immunitaires doivent donc être provoquées de force au moyen d’agents chimiques.

 

Certains vaccins contiennent, proportionnellement au poids du corps, jusqu’à 23 fois la quantité d’aluminium que contiennent certains vaccins pour adultes. Certains enfants en subissent évidemment de graves dommages et de plus en plus d’enfants souffrent de maladies chroniques ».

 

Le Dr Friedrich P. Graf, M.D. :

 

« Les maladies chroniques sont devenues tellement communes chez les enfants que l’on finit par les considérer normales. Nous avons maintenant des allergies, de l’asthme, de l’eczéma. Un enfant sur trois souffre d’eczéma et un enfant sur dix souffre d’asthme. »

 

Maman-et-enfant.JPG

C’est la raison pour laquelle de plus en plus de parents prennent la décision de ne plus faire vacciner leurs enfants. »

 

Monika-Rudissuhli.JPG

 

Monika Ruedisuehli, maman de 4 enfants non vaccinés


« Mes enfants n’ont pas du tout été vaccinés. Je me suis parfaitement documentée, j’ai lu pas mal de livres, j’ai assisté à de nombreuses conférences. Pour moi, les vaccins ne présentent aucun bénéfice; ils rendent les enfants malades. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas autorisé que l’on vaccine mes enfants. »

 

Katinka-Sutter.JPG

 

Madame Kotucka Sutter a deux enfants non vaccinés


« J’ai remarqué que les enfants vaccinés que je connais sont plus souvent malades que mes propres enfants. »

 

Franziska-Schlidthauser.JPG

 

Franziska et Adrian (Suisse) : pas de vaccins !

 

« Au cours de ma première grossesse, nous avons pris la décision de ne pas faire vacciner nos enfants parce que nous voulions nous assurer qu’ils aient le meilleur départ naturel dans la vie. »

 

Le documentaire « Nous ne nous faisons pas vacciner » pas est un projet communautaire initié par plusieurs groupes européens pour donner de l’information sur les vaccins.

 

institut-p.E.JPG

 

Les officiels allemands de la Santé tels que les membres du « Paul Ehrlich Institute » n’ont pas accepté d’être interviewés face à la caméra.

 

«  Nous ne nous faisons pas vacciner » est un document d’une durée de 100 minutes qui traite de la face cachée et sombre des vaccinations

 

Ce documentaire sera disponible gratuitement sur YouTube 6 mois après sa parution, et sera disponible sous forme de DVD

 

Nous sommes à la recherche de personnes qui pourraient donner un coup de main pour les traductions, pour effectuer des sous-titrages dans d’autres langues.

 

Veuillez nous contacter à l’adresse suivante : info@wir-impfen-nicht.eu

 

Un-enfant-mange-une-pomme--2-.JPG

 

http://www.youtube.com/watch?v=LjSJ1Gygx-U

http://vimeo.com/92087162

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Vaccination des enfants-crèches
commenter cet article

commentaires

Docteur X 24/12/2014 23:40

@Cess
La vaccination contre la rubéole peut se justifier chez les jeunes filles en âge de procréer, à condition d'avoir vérifié au préalable l'absence d'immunité naturelle par la maladie normalement
contractée.
elle-ci est particulièrement efficace par rapport à la vaccination, qui l'est très peu: mais il serait horrible d'avoir un enfant sourd ou aveugle quand on n'est pas vacciné (ni immunisé): ça ne
l'évite pas, mais au moins on a moins de remords, on a le sentiment d'avoir fait "ce qu'il fallait".
C'est encore le principe de la culpabilisation sur de fausses bases qui fonctionne.
Mais pour les autres maladies, l'"effet de masse" est un leurre soigneusement entretenu, et qui ne repose sur aucune base solide, ceci a été abondamment démontré au fil des ans sur ces pages..
De plus, les vaccins évitent ou retardent le contact avec la maladie véritable, entraînant des maladies plus tardives et moins bien supportées, plus dangereuses: rougeole ou oreillons, dont la
survenue plus tardive entraîne des effets secondaires plus graves.
De plus, les futures mamans sont moins bien immunisées (coqueluche), et leurs bébés ne bénéficient plus de leur immunité dans les premiers mois.
C'est une mise en danger de l'espèce humaine.
Notons que certaines maladies protégeraient contre d'autres: rubéole et arthrite sont citées.
Par contre:
55% des femmes vaccinées contre la rubéole vont développer de l'arthrite dans les semaines qui suivent la vaccination or certaines arthrites peuvent ne jamais disparaître (chronicité A VIE!).
Bénéfice???

cess 01/12/2014 20:59

Ok. C est facile de ne pas faire vacciner ses enfants quand ceux des autres sont vaccinés. Mais si aucun enfant ne l était ? Ne serait ce pas le retour de maladies infantiles sinon mortelles du
moins très lourdes ? Qui du tétanos ? De la rubéole ? Autant il n'y a aucun intérêt à administrer un vaccin anti hépatite B à un bébé de 4 mois... autant en est il de même pour toutes les maladies
?

Initiative Citoyenne 02/12/2014 19:30



Informez-vous svp: il y a déjà eu des épidémies dans des populations vaccinées à plus de 99%. La culpabilisation du public ne prend plus. Quand on compare l'ampleur des risques, les aveux des
médecins comme quoi ils ne savent rien sur les effets des vaccins, sur le système immunitaire, on ne doit pas être grand clerc pour saisir que le rapport bénéfices/risques n'est PAS positif à
l'échelle globale... il s'agit d'un nivellement par le bas, on crée BEAUCOUP PLUS DE SOUFFRANCES et de vies gâchées avec les vaccins étendus à tous les enfants que sans. On n'arrivera jamais à
une situation du risque zéro quel que soit le choix fait mais ici, on est dans une situation insoutenable où on fait croire que les complications de la maladie arrivent "par hasard", sans jamais
s'attacher à ce qui peut les favoriser, on évite une majorité de cas bénins et parfois quelques cas graves mais on détraque beaucoup plus sûrement et insidieusement les organismes des vaccinés
avec des effets irréversibles et latents/chroniques qu'on a tendance à nier ou sous-estimer au motif qu'on évoque des "coïncidences", qu'il y a tout un temps de mise en place etc. La vaccination
est une véritable tragédie à l'échelle mondiale et cela ne fera qu'augmenter. Il faudra hélas nous le pensons que les gens soient encore BEAUCOUP PLUS TOUCHES par ces effets (par des obligations
vaccinales, des rappels en veux-tu en voilà pour qu'ils se mettent enfin à comprendre la nature exacte du geste qu'ils ont accepté par crédulité et confiance abusive...



Éric G. Delfosse 29/11/2014 12:12

C'eût été avec plaisir si je parlais la langue. Mais mon vocabulaire allemand se limite à "bonjour" et "au-revoir"...
À tout hasard, je répercute l'appel sur mon blog. Ça ne fait jamais que quelques centaines de lecteurs supplémentaires mais qui sait...

Initiative Citoyenne 29/11/2014 18:17



merci!



                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA