Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 14:39

25 juillet 2012

 

Par Philippe Mercure (la Presse)

 

Fabriquer 10 millions de vaccins contre la grippe en 30 jours: c'est le défi qu'avait lancé l'armée américaine à la petite boîte de Québec Medicago (T.MDG). Un défi qu'elle vient de relever avec brio dans son usine flambant neuve de Durham, en Caroline-du-Nord.

 

Les investisseurs ont salué cette étape cruciale pour l'entreprise faisant grimper hier le titre de Medicago de 5,5% ou 3 cents. L'action a clôturé à 57 cents à la Bourse de Toronto.

 

Le chef de la direction de l'entreprise, Andy Sheldon, a affirmé hier par voie de communiqué, que ce test concluant démontre la capacité de Medicago à «jouer un rôle de premier répondant en cas d'éclosion de pandémie de grippe».

 

À la suite de ce test réussi, la Defense Advanced Research Projects Agency devrait verser un million de dollars à Medicago en vertu de l'entente signée entre les deux parties. L'agence a déjà versé 19,8 millions US à Medicago pour diverses autres étapes franchies.

                              

Rappelons que Medicago s'était mise sur la carte lors de la pandémie de grippe A (H1N1), en 2009, lorsqu'elle avait réussi à produire un vaccin expérimental plus rapidement que les grandes entreprises pharmaceutiques. Intéressée, l'armée américaine avait alors demandé à la société de Québec de construire une usine sur le sol américain pour l'aider à lutter contre les pandémies.

 

Source: Affaires.lapresse.ca

 

Des fois, on se dit : qu’est-ce qu’il faudra de plus aux gens pour se réveiller ?

 

« Des étapes déjà franchies » et chèrement payées, un rôle d’ores et déjà qualifié de « crucial » alors qu’aucune pandémie n’a encore éclos et que cela est pourtant par définition imprévisible (sauf pour ceux qui les créent), une entente et un partenariat avec l’ARMEE américaine pour une question dite de « santé », un vaccin expérimental dont il s’agit de produire énormément de doses, des pandémies tant attendues et la grippe aviaire dont on réentend de plus en plus parler ces temps-ci, l’implication de l’armée, des propos comme ceux de Mme Testori de la Commission européenne non élue (et qui ne cesse de trahir le peuple) qui disait publiquement souhaiter que cette même Commission décide arbitrairement qui et combien de gens devront être vaccinés la prochaine fois …. mais à part cela, certains ne voient toujours pas clairement se dessiner la menace bien réelle de vaccination obligatoire.

 

Une fois encore, c’est vraiment à se demander ce qu’il leur faut…

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA