Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 18:35

onkelinx-2.jpg

Traquer les médecins carrément dangereux et écarter les praticiens peu scrupuleux. Voilà qui est une bonne idée mais il faudra voir à l'usage si c'est bien sur ces critères dans toute leur objectivité que seront décidées les sanctions rapides ou immédiates des médecins!

 

Ceux qui lisent ce blog ou qui ont tout simplement des yeux pour voir l'énorme problème éthique et déontologique que représente la vaccination au jour le jour dans un pays comme le nôtre comme dans le reste du monde, ne peuvent évidemment que s'interroger sur les conséquences d'une telle future loi dans le domaine précis des vaccins.

 

Quid d'un cas très récent et très concret, celui du Dr Nadine De Ronne qui est pédiatre conseiller central chez Kind & Gezin (!) et qui a osé, par exemple, affirmer dans Le Journal du Patient (ces propos étant en tout cas repris comme les siens!) d'août-septembre 2013 que:

 

"S'il peut y avoir quelques effets indésirables, ils sont cependant sans danger. [...] Rien n'incite cependant à penser qu'un vaccin donnera de gros problèmes."

 

Si ce n'est pas être "peu scrupuleux" et dangereux pour les patients, c'est quoi ça alors???!

 

Mais il y a fort à parier que les médecins qui désserviront l'idéologie du système auront proportionnellement plus de risques de sanctions que les médecins peu scrupuleux qui se donnent à fond dans les idéologies les plus mortifères mais labellisées "officiellement recommandées"!

 

Voici copie de ce que le site de la RTBF a expliqué sur ce projet de loi:

 

Médecins et infirmiers indélicats pourront être suspendus immédiatement

 

Vendredi 18 octobre 2013

 

C'est un projet de loi déposé aujourd'hui en conseil des ministres par la ministre de la Santé Laurette Onkelinx. Le but est de protéger le patient, mais aussi la profession médicale, quand des médecins, infirmiers ou infirmières, outrepassent leurs compétences ou se passent de diplômes.

 

Ces dernières années, plusieurs affaires ont défrayé la chronique médicale. Abus de compétences, exercice sans diplôme, personnel de santé qui met en danger le patient, abus sexuels, les exemples ne manquent pas.

 

D'autres mauvaises pratiques sont relevées, comme le traitement erroné ou encore effectué par un tiers, comme ce médecin d'Estaimpuis qui, en 2011, avouait rester dans la voiture et envoyer sa compagne administrer les soins à sa place. "Comme elle n'est pas du métier, je sais que ça va en étonner plus d'un", avait-il expliqué. "C'est mon amie, on s'aime et je sais très bien qu'elle fait très bien son travail".

 

Tout cela sera sanctionné immédiatement, annoncent les journaux la Libre Belgique et Het laatste nieuws. La ministre Laurette Onkelinx veut que cesse cette sorte d'impunité. Les médecins, dentistes, pharmaciens, infirmiers en faute continuaient d'exercer. Les procédures étaient trop longues.

 

Cette fois, il y aura soit une procédure en extrême urgence en cas de risque grave, avec suspension immédiate, soit (pour les autres cas) suspension ou imposition de conditions d'exercice.

 

Cela sera du ressort de la commission médicale provinciale.

 

Source : RTBF ( une vidéo de la RTBF aussi visible à ce lien)

 

Voici pour info, le commentaire soumis par Initiative Citoyenne sur le site de la RTBF (passera, passera pas? On ne s'étonnera plus d'aucune censure si cela n'était pas diffusé... généralement, les médias du système n'aiment pas relayer ce qui est lié à la LOI sur les DROITS DES PATIENTS...):

 

Quid aussi des médecins qui osent déclarer en public, comme à l'ONE ou des médecins de Kind & Gezin aussi, qu'il n'y a pas de complication grave des vaccins en dépit de preuves solides, sérieuses et concordantes du contraire, mettant ainsi clairement des enfants en danger en plus de bafouer la loi du 22 août 2002 sur les droits des patients qui leur imposait déjà de donner en temps opportun une information suffisamment claire, complète et objective, non seulement sur les bénéfices mais aussi sur les risques (nature, gravité et fréquence) ainsi que sur les alternatives à un traitement médical suggéré -dont la vaccination bien sûr, bien que cela ne soit hélas jamais respecté dans les faits!!-

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Médecins
commenter cet article

commentaires

Éric G. Delfosse 19/10/2013 22:18

Personnellement, je penserais plutôt que par "praticiens peu scrupuleux", on entend surtout ceux qui ne respectent pas les ordres du lobby pharmaceutique !

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA