Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 21:58

Dans un dossier presse du 13 octobre 2011, les autorités françaises appellent à la vaccination ROR en deux doses pour tous les adultes nés après 1980...

 

Avec des arguments simplistes et donc scientifiquement incorrects, les autorités françaises entendent ainsi masquer l'échec TOTAL de la politique irréfléchie de vaccination généralisée contre la rougeole, entamée depuis les années 80'.

 

Pour rappel, avant d'introduire cette vaccination généralisée, des scientifiques avaient mis en garde contre les risques conséquents de déplacement de l'âge de survenue de la maladie avec, comme revers de la médaille, un taux accru de complications graves. Et c'est de fait, ce qui s'est passé. Au lieu d'en tirer les leçons, voilà que les autorités voudraient nous refaire aller un coup dans la même (mauvaise) direction!

 

Dans cette communication simpliste, plusieurs choses sont fausses ou incohérentes:

 

- Il n'est pas fait mention du caractère statistiquement anodin qui était reconnu à cette maladie avant l'introduction de la vaccination généralisée, époque où des dizaines de milliers de cas de rougeoles survenaient chaque année, sans que personne n'en fasse une affaire d'Etat.

[Bien sûr, à cette époque aussi, le risque de complication rare existait mais il était moindre qu'aujourd'hui car la maladie survenait à un âge où les complications graves sont plus rares. Rappelons aussi que les cas très minoritaires de complications qui sont survenus ne suffisent pas à faire de cette maladie une "maladie GRAVE" en soi, comme le font aussi croire du reste les autorités pour l'hépatite B, bénigne dans plus de 9 cas sur 10. Les autorités retournent en fait cette logique par rapport aux vaccins, affirmant que ce n'est pas parce qu'il y aurait "des rares cas de complications graves" (qu'ils nient pour la plupart des cas), que les vaccins sont dangereux ou risqués. Le gros problème cependant dans cette affirmation qui est la leur est qu'il existe une sous-notification notoire des effets secondaires graves des vaccins....]

 

- Ils affirment "c'est efficace". Visiblement, les expériences sur le terrain démontrent le contraire puisque récemment encore, au Canada, on a démontré que même vaccinés avec deux doses de ROR, les enfants devenus ados n'étaient pas protégés comme on le croyait!

 

- Ils affirment aussi "c'est sans danger". Là encore, c'est FAUX bien entendu et ce type d'affirmation constitue même une violation pure et simple de la loi Kouchner sur les droits du patient et notamment le droit à un consentement libre et éclairé puisque la littérature médicale atteste d'un certain nombre de graves dangers après le ROR et le vaccin antirougeoleux monovalent. Il est donc ESSENTIEL de rappeler aux personnes qui pourraient succomber à cette propagande et qui pourraient hélas en payer le prix en terme d'effets secondaires, qu'ils n'auront aucun recours contre les autorités car celles-ci se réfugieront derrière le fait que cette vaccination n'était pas strictement obligatoire!

 

- Soulignons aussi, enfin, la bizarrerie d'une vaccination ROR pour tous pour simplement prévenir "la rougeole". Mais bon, convenons-en, les zélateurs des vaccinations n'ont jamais été à une incohérence près.

 

 

Voici, à titre d'exemple, la "mirobolante efficacité" qu'on peut attendre de deux doses de vaccin ROR en ce qui concerne les oreillons.

 

Chiffres fournis en 2010 par le Comité technique des Vaccinations américain (Advisory Committee on Immunization Practices):

 

OREILLONS---ROR--LE-GROS-ECHEC.jpg

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Rougeole
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA