Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 14:26

Au Québec, selon les informations diffusées le 23 novembre dernier par le Journal Le Soleil, "les enfants non vaccinés seront renvoyés à la maison" en cas d'épidémie de rougeole au motif que cette mesure fait "consensus" parmi les différents directeurs de santé publique de la province.

 

Et cet article de bien préciser, de façon inquiétante pour les libertés citoyennes et le droit à la vie privée, que "La Direction régionale de santé publique possède une base de données qui lui permet de savoir quels enfants et adolescents ont été vaccinés contre la rougeole et quels sont ceux qui ont reçu les deux doses suffisantes. Dès lundi, les autres élèves - ou leurs parents, s'ils ont moins de 14 ans - recevront un formulaire d'information et de consentement à la vaccination."

 

Car la vaccination se fera dans le cadre scolaire, dès le 5 décembre prochain.

Une fois encore, le cadre scolaire.... celui qui permet toutes les dérives [voir notamment ICI et ICI ] et qui donne ainsi une illusion artificielle qu'il s'agit de quelque chose de vital, si pas d'obligatoire.

 

Une fois encore, cet article  (de la presse canadienne) est partial et biaisé CAR :

 

- Il ne parle que des risques de la maladie (évidemment « diabolisée » pour les besoins de la cause) sans rien dire des risques du vaccin pouvant aussi occasionner des complications neurologiques graves et même des décès, même si les plus grands experts semblent encore méconnaître ce genre de réalité scientifique indiscutable.

 

- Il omet de préciser que les vaccinés aussi peuvent être une source d’infection et donc de contamination.

 

Au final, on remarquera donc que ce que le Jury d’Ethique Publicitaire déplorait dans la publicité des autorités communautaires belges en matière de vaccination, est ici aussi en cause à savoir : l’efficacité des vaccins présentée de façon trop absolue et les risques de la vaccination, complètement passés sous silence !

Ces informations partielles et partiales sont donc contraires aux exigences de loyauté et de véracité et sont, par conséquent, « de nature à induire le consommateur en erreur. »

 

Et tant que ce véritable TABOU médico-commercial ne sera pas levé, on retrouvera donc de façon récurrente ce genre de pseudo article d’« information ».

 

D'autres informations convergentes précisent d'ailleurs que les enseignants et le personnel éducatif sont obligés, dans les faits, de se faire vacciner sans quoi ils sont mis en congé SANS SOLDE pour un temps indéterminé!

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Rougeole
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA