Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 22:20

bebe-interloque.gif

22 novembre 2012

 

BUCAREST - Les vaccinations contre la tuberculose administrées aux nouveau-nés ont été suspendues temporairement après l'apparition d'effets secondaires dus à un vaccin importé du Danemark, a annoncé jeudi le ministère roumain de la Santé.


Les autorités ont sollicité l'expertise du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une opinion neutre et avisée. (sic !)


Nous n'avons pas pris cette décision parce que nous avons des suspicions sur la qualité de ce vaccin mais parce que nous souhaitons mettre fin aux conjectures et informer de façon claire et correcte la population, a expliqué le ministre, Raed Arafat.


Il a ajouté que les experts étrangers arriveraient en Roumanie au plus tard dans deux semaines.


A la mi-novembre, 115 cas de réactions indésirables avaient été enregistrés au niveau national depuis la mise en circulation de ces vaccins en février 2011.


Selon les autorités, environ 200.000 nouveau-nés ont été vaccinés avec le vaccin danois, administré gratuitement à tous les enfants dans les maternités.

 

Source: AFP/ Romandie

 

Avez-vous déjà remarqué comme ces retraits/suspensions de vaccins sont fréquents à l’échelle du monde, de même que les infos sur les effets secondaires de vaccins ?

 

N’est-ce pas là une sérieuse raison de réfléchir avant de vacciner son enfant EN BONNE SANTE, ayant donc plus à perdre qu’à gagner ?

 

Ce qui est aussi révélateur, en outre, c’est le déni systématique des autorités : bien qu’il soit pourtant mentionné noir sur blanc dans cette dépêche que le retrait intervient A CAUSE d’effets secondaires recensés, les autorités essaient encore de nier en parlant implicitement de retrait préventif (« pour tirer les choses au clair ») plutôt que d’incriminer ce qu’ils appellent « la qualité du vaccin ». Pourquoi ? Parce que les effets secondaires des vaccins sont tabou, de même que le dogme vaccinal.

 

Les vaccins « gratuits » s’avèrent en réalité être des cadeaux empoisonnés à de jeunes enfants à peine nés, qui n’ont pas leur mot à dire, mais qui risquent néanmoins d’être lésés à vie par ces procédures standards et pas du tout adaptées à leur constitution propre.

 

Sur 200 000 enfants, combien risquaient réellement la tuberculose ? Sur ces 200 000 enfants vaccinés, combien auraient quand même attrapé la tuberculose en dépit du vaccin ? Voilà des questions plus qu’intéressantes compte tenu de tous ces risques, mais hélas, trop rarement abordées !

 

Quant à la sollicitation de l'OMS et du Centre Européen de Contrôle des Maladies (ECDC) pour "une opinion neutre et avisée"... on ne peut que s'esclaffer et l'on connaît d'ores et déjà la réponse! A croire que l'épisode du H1N1 n'a pas du tout ouvert les yeux aux dirigeants roumains... à moins qu'ils n'aient tout simplement pas le choix et que ce simulacre d'enquête implique à chaque fois obligatoirement l'appel à l'OMS?

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA