Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 21:53

Scan de la paume de la main

 

6 juin 2013

 

scan-main.JPG

 

Essayez d’imaginer que vous alliez à l’hôpital et qu’un médecin ou une infirmière récupère immédiatement vos dossiers médicaux vitaux en balayant simplement la paume de votre main. C’est en tout cas ce qui se passe déjà dans un Centre hospitalier américain.     

  

Les employés de l’Hôpital Salem ont déclaré qu’ils étaient les premiers dans l’état d’Ohio à pouvoir disposer du nouveau système dénommé « Patient sécurisé ». La lumière infrarouge est utilisée pour « lire » les veines qui traversent la paume de la main. Chaque personne possède un réseau unique de veines. C’est un peu comme l’empreinte digitale, alors qu’ici le scan des veines de la main est encore plus précis.

 

« C’est vraiment très intéressant pour l’hôpital parce qu’il existe plusieurs patients qui portent le même nom et ont peut-être la même date de naissance » déclare Danielle Kiefaver de l’Hôpital Salem. « Nous utilisons la technologie des veines de la paume pour nous assurer que nous avons bien affaire aux dossiers appropriés

 

Les administrateurs ont déclaré que ce nouveau système permettra également de protéger la vie privée de chaque patient, ainsi que de prévenir le vol possible d’identités. Ce système permettra aussi de détecter immédiatement si l’hôpital possède déjà ou non l’information sur le patient concerné. Par rapport à un nouveau patient, le nouveau système enregistrera en toute sécurité les documents nécessaires pour un usage ultérieur.

.

Source : Wkbn.com

 

Ca a toujours été, et ce sera TOUJOURS au nom de la facilité et/ou de la sécurité, que les mesures les plus liberticides et les plus éthiquement contestables furent adoptées et continueront d'être promues. A méditer donc…

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

Docteur X 12/06/2013 19:44

Pas de puce présente (ou puce désactivée): pas d'identité, pas de moyen de paiement, pas d'accès à votre argent: sur un clic informatique, vous n'existez tout simplement plus. Et en plus on sait où
vous trouver. C'est tout Orwell, là, sous nos yeux.
Mais c'était sans compter sur Initiative Citoyenne, qui fait du bon boulot.
Les peuples informés, et en colère, déjoueront et vaincront la tyrannie qui s'annonce.

Menier 12/06/2013 17:52

Utiliser la main comme moyen d'identification est un début,cela me fait penser au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans
:
"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la
marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six
."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est caché partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits à
gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres donne le 6 (en clair dans la partie droite du barre code, il y a une correspondance entre le 6 si il y en a un sur votre
barre code et les 2 petits traits au-dessus). Je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google ...

après le futur krach économique à cause de la dette on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au
nom de la sécurité et de la santé…..
on n’arrête pas le progrès, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

Docteur X 10/06/2013 23:17

Voici ce qu'écrivait Jean-Pierre Petit il y a 8 ans...
"Suite à une discussion avec mon ami rené, une idée a émergé. Tous les gens qui ont quelques connaissances en physique de pointe savent que les nanotechnologies permettent d'ores et déjà de
concevoir des puces beaucoup plus petites que celles ayant la taille d'un grain de riz. Des objets ayant une dimension de l'ordre du dixième de millimètre sont non seulement envisageables, mais
existent déjà au stade totalement opérationnel. Nous avions été prévenus, lui et moi, il y a deux ans, du développement foudroyant à prévoir de ces technologies. Incidemment, notre correspondant
avait mentionné alors l'éventualité, dans un avenir non précisé, d'un vaste campagne de vaccination. Le lien ne nous était pas apparu d'entrée de jeu. Or, réfléchissez. Imaginez que vous vouliez
implanter de vastes groupes de population, les marquer comme du bétail, selon leur appartenance ethnique ou selon tous les critères imaginables. Imaginez que vous disposiez d'implants de quelques
dixièmes de millimètre de diamètre qui soient sinon totalement indétectables, du moins peu détectables. Comment les loger dans les corps de vos "cibles", sachant bien que la sensation ne
dépasserait pas celle d'une piqûre d'insecte ? Avec un fusil ? Même pas.

Vous organisez une campagne de vaccination,

après avoir éventuellement créé une bonne raison de déclencher cette vague de vaccinations. Il suffit de créer quelques petits foyers infectieux et d'affoler la population avec une campagne
médiatique bien orchestrée. Ensuite il vous suffit de fournir aux médecins, qui ne seront pas forcément au courant, des seringues jetable qui contiennent.... le chip, et le tour est joué. Un jeu
d'enfant dans des pays technologiquement peu développés."

Remettez tout cela dans le contexte actuel (2009 avec le H1N1, 2013 avec le H7N9), et vous comprendrez toute la clairvoyance de J-P Petit.
http://www.jp-petit.org/BIG%20BROTHER/puces.htm

Ou encore ici, deux ans plus tôt:
http://www.jp-petit.org/nouv_f/implants.htm

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA