Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 20:27

Une garderie d'Ottawa offre ses services pour des enfants non vaccinés

 

Mise à jour le vendredi 6 février 2015 à 19 h 23 HNE

Les explications de la journaliste Claudine Richard

 

garderie.png

(image inactive : allez sur le site)

 

Que ce soit par conviction personnelle ou religieuse, des parents qui refusent le vaccin pourront envoyer leur enfant non immunisé dans une garderie privée du secteur d'Orléans.

 

On peut lire sur une affiche installée sur une clôture que la garderie offre des mets biologiques et un environnement sans vaccin.

 

La propriétaire de cette garderie, Mélissa Abekah, croit que refuser la vaccination permet au système immunitaire de l'enfant de mieux se développer.

 

garderie-Ottawa--2---enfants-non-vaccines.png

 

« On a vu qu'il y a de l'aluminium, du mercure, de l'antigel, des choses comme ça et on se demandait si le corps a vraiment besoin de ça pour combattre les maladies.» — Mélissa Abekah, propriétaire de cette garderie sans vaccin

 

Selon la loi, si les parents sont d'accord d'envoyer leur enfant dans une garderie sans vaccin, les responsables de la santé publique n'ont aucun recours contre la garderie en raison, dans ce cas-ci, de sa nature privée.

 

Santé publique Ottawa rappelle aux parents les dangers de contagion à considérer avant de refuser un vaccin ou d'envoyer leur enfant dans ce genre de milieu.

 

« Pour un enfant qui se retrouve dans un groupe d'individus non vaccinés, il suffit d’une personne qui introduit la maladie contagieuse pour que la maladie se transmette très rapidement d'un enfant à l'autre étant donné que tous ces enfants n'ont pas de protection contre la maladie en particulier », affirme la gestionnaire de programmes de Santé publique Ottawa, Marie-Claude Turcotte.

 

Avec les cas de rougeole qui ont été rapportés à Toronto et dans la région du Niagara, les autorités de la santé publique de Toronto ont indiqué que les élèves non vaccinés ne pourront aller en classe en cas d'éclosion.

 

En ce moment à Ottawa, Santé publique Ottawa ne déclare aucun cas de rougeole.

 

Avec les informations de Claudine Richard.

 

Source : ici Radio Canada

 

Enfin une mesure de bon sens… mais ici en Belgique, les crèches ONE se croient légalement et légitimement autorisées à piétiner la loi sur le droit des patients en exigeant pas moins de 8 vaccins pour chaque enfant !

 

Certains parents craignent que les enfants non vaccinés induisent des épidémies et contaminent leurs enfants… pourtant vaccinés ! La vérité (et la plus élémentaire logique et éthique) à cet égard est que la peur de ces parents ne peut suffire à faire encourir aux enfants non vaccinés des risques exorbitants d’effets secondaires graves de vaccins, beaucoup plus variés, diffus et incontrôlables que des cas d’une maladie infectieuse ciblée, la plupart du temps bénigne.  S’ils veulent absolument vacciner leurs enfants parce qu’ils pensent que c’est la meilleure chose, qu’ils fassent donc pression sur les firmes ou le gouvernement pour qu’ils arrivent à développer des vaccins qui soient suffisamment efficaces pour conférer une protection individuelle stricte à ceux qui le reçoivent, plutôt que d’empiéter sur les libertés fondamentales et inaliénables des sceptiques qui ont tout à fait raison de ne pas vouloir troquer leur intégrité physique contre une soumission à une pseudoscience vaccinale qui n’a en réalité qu’un vernis de scientificité.

 

Les messages d’affolement scandaleux qui émanent des Etats-Unis parce qu’ils ont eu 100 cas de rougeole en un mois dans divers états, sont assez pitoyables. Tout simplement parce qu’il fut un temps où des dizaines de milliers de cas survenaient chaque année aux Etats-Unis sans que cela soit considéré comme un drame ou un véritable problème de santé publique. En revanche, les effets secondaires graves de vaccins dont l’autisme (1 enfant sur 38 en Grande-Bretagne) et tous les autres, qui font qu’au moins un enfant sur deux aux Etats-Unis est atteint d’une maladie chronique et un sur cinq atteint de troubles du développement neurologique et cognitif , ceux-là constituent le vrai problème de santé publique qui reste de façon tout à fait indécente banalisé.

 

 Voir aussi

 

Des garderies pour enfants non vaccinés: une bonne idée qui fera inévitablement tache d'huile

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Vaccination des enfants-crèches
commenter cet article

commentaires

Unemere 12/09/2015 13:38

Bravo

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA