Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 18:11

Fotolia mère et fille

Valérie, une maman française raconte:

 

Comment ai-je déduit que tous les problèmes de ma fille venaient peut-être, sûrement de la vaccination ?

 

[…] Après l’opération de ma fille, mon amie, me transfère un témoignage, un simple mail et la lumière s’est allumée. Le témoignage d’un papa qui vivait les mêmes choses que moi avec son enfant. Ce papa parlait de candida, de vaccination, de problèmes digestifs et il finissait par les solutions qu’il avait trouvées et comment son fils allait mieux maintenant.

 

Et plus je lis, vos témoignages, les publications scientifiques de tous pays, plus j'analyse et plus je crois que toute la médecine qui m'entoure aujourd’hui, est passée à côté du primordial....

 

Pour aider à comprendre, pour ne pas passer pour une simple rebelle ou une utopiste, pour convaincre les plus cartésiens et pour me convaincre moi même, j’écris la vie de ma fille sur un tableau Excel. Quoi de plus cartésien qu’un beau tableau avec des lignes bien droites et une ligne Maginot bien droite en « rouge » apparaît.

 

Toutes ses pathologies commencent sur la même ligne que ses dernières vaccinations, la même année !!! Mon cœur s’emballe, une clé en rouge apparaît sous mes yeux....mais je me rends compte aussi que plus j’avance dans le tableau et plus il est fourni ; je vais passer du format A4 au format A3, ce n’est pas possible, il faut que ça cesse... il faut que j’écoute mon instinct, le meilleur médecin d’un enfant n’est il pas sa mère quand elle laisse parler son instinct.

 

Alors, je trouve une Naturopathe, une homéopathe uniciste, je prends RDV.

 

Ma fille a toujours refusé toutes les médecines qu'on lui a proposé pour l'aider : psy, neurologues, néphrologues... et même l'orthophoniste comme si elle savait (parce que les enfants savent tout) qu'ils ne pourraient rien pour elle et qu'ils n'avaient pas trouvé, surtout rien compris.

 

Quand je la vois en consultation avec eux, elle est absente, impatiente, elle souffle, devient irritable et me fait la tête....Quand je l'ai emmenée voir la naturopathe, elle n'était pas contente du tout !!! Allez un de plus, encore et encore...."Maman, je veux juste jouer, aller à la danse, faire du cheval, dormir chez ma copine...rire, chanter, danser...vivre mes 12 ans sans les médecins, sans l’hôpital....juste vivre mes 12 ans et faire ma crise d’ado comme toutes mes copines." "Je sais, je sais, ma fille, mais là, ça sera peut être les derniers, allez encore une fois, ceux là, ils sont différents, il faut y aller parce que je t'aime" résignée, elle me suit.

 

Mais quand elle a été avec la naturopathe, son comportement si en retrait d’habitude a changé petit à petit, comme apprivoisée, elle s'est intéressée a ce qu'elle disait et quand elle a montré le schéma de l'intestin pour expliquer les dégâts qu'il pouvait y avoir dus au candida et aux vaccins, elle s'est jetée sur le bureau et a écouté avec une attention que je ne lui avais jamais vue.

 

Quand la naturopathe a proposé un autre RDV la semaine d’après, je m'attendais (comme d'habitude) à ce qu'elle souffle et se referme, là, elle a souri et a dit de-suite "ok" et a même proposé le jour....

 

Donc, elle sait, elle a compris que la solution est là, plus très loin...

 

Le soir même avec ses amis (chose aussi surprenante) car d’habitude elle cache ses histoires de médecins, de maladies, elle ne veut surtout pas qu'on en parle, se met en colère si je dis "un mot", elle a honte et refuse d'être différente aux yeux des autres.

 

Et là, c'est elle qui leur a tout raconté, leur a expliqué ce qu'elle avait fait, elle leur a même parlé de la vaccination, elle a expliqué que tout ce qu'elle avait, venait de la piqure qu'on lui avait faite quand elle était petite... dans sa bouche c'était clair et limpide...elle était heureuse, souriante et n'avait pas honte....

 

Pourtant, la naturopathe ne lui en a pas plus expliqué que les autres médecins qu'elle a vus ; à la limite les autres étaient plus convaincants puisque ce sont des "MEDECINS" et le processus de soin qu'elle lui propose va être aussi long et contraignant que ce que les médecins proposent mais là je crois qu'elle sait au fond d'elle que la vraie guérison arrivera enfin !!!

 

Et vous savez ce qu’elle m’a dit :« Maman, ces gens là qui fabriquent les vaccins, on va les mettre en prison » j’ai répondu « oufff ça, ça m’étonnerait » et elle m’a répondu, en balayant son corps de la main « mais Maman, tu as vu ce qu’ils ont fait de moi. ». A ces mots, mon cœur et mon ventre se sont serrés, il y avait donc, tant de souffrances derrière son si joli sourire.

 

Ce que j'en retiens, c'est qu'au milieu de toutes ces choses mauvaises et douloureuses, il peut exister le miracle et la beauté. Un "pas grand chose" devient un miracle, devient un soleil pour celui qui le reçoit, il n'a s'agit que d'un simple mail de la part de mon amie mais sans amour, elle ne l'aurait pas fait...je la remercie de m'aimer et d'aimer ma famille car sans cet amour qu’elle nous porte, le miracle n'aurait pas eu lieu.

 

Voilà, j'avais envie d'écrire ça ce matin, que les mots que j'ai dans ma tête se gravent et deviennent témoignages...et redonnent de l’espoir...

 

Suite du témoignage:

 

Bonjour à tous, je relis, mon témoignage, vos réponses....et je n'ai aucun regret, je vous remercie chaleureusement pour la chaleur, le soutien et les conseils dont vous avez essayé de m'entourer.....je me rends compte que ça fait du bien de voir et ressentir que d'autres pensent comme nous car c'est un combat difficile et solitaire en son âme et conscience....

 

Pour vous donner des nouvelles, hier j'ai appelé l'orthophoniste les larmes aux yeux....et lui ai demandé....j'ai bien lu votre compte rendu, pour rappel : «difficulté à inscrire les apprentissages dans la durée et difficulté d'accès à ces connaissances aussi bien à l'oral qu'à l'écrit » j'en suis malade, on fait quoi maintenant ? On va ou ? On fait quoi d'un enfant «comme ça » ? 

 

Mais chaque jour, chaque heure, chaque instant de l'école est fait d’oral et d’écrit, alors on fait quoi, on fait quoi « merde », je fais quoi, elle va faire quoi cette petite, vivre l’enfer de jour en jour....et là...on se sent seule comme au milieu d’une île déserte avec juste sa petite fille qu’on tient par la main....

 

Et là l’orthophoniste me lâche, « je crois que vous avez raison, je n’arrive pas à dire clairement que c’est une dyslexie ou une dysphasie primaire, je dirais plutôt, un trouble cognitif transversal, comme si tout ça était causé par une cause, une cause que personne n’a soupçonnée ou trouvée, une cause qui est peut être celle à la quelle vous pensez : la vaccination et elle m’encourage : continuez, continuez dans ce sens ».

 

Enfin une profession officielle entourant ma fille reconnaît qu’il peut y avoir autre chose....et là vous vous répétez ses mots et vous réalisez qu’elle vous prend au sérieux...c’est comme une explosion de couleurs...une envie de faire un sprint pour rattraper le temps perdu, pour que les dégâts s’arrêtent, pour ne pas qu’on me dise « trop tard, c’est irréversible »

 

Il faut que je trouve, il faut que je sois le plus GRAND des Professeurs, le plus GRAND des prix Nobel....il faut chercher, il faut trouver, il faut la sauver....je sais qu’elle a confiance en moi, je sais aussi qu’elle croit dur comme fer que « Maman va la sortir de l’enfer »...parce qu’elle a décidé de se battre....parce qu’après 2 mois d’arrêt d’école où elle a vécu la douleur, la pression, la mise à l’écart, l’angoisse...parce qu’après une opération....parce qu’après un spécialiste de plus....elle décide de retourner à l’école, dans une autre école, elle reprend les armes....son leitmotiv :« je ne suis pas différente, je suis comme les autres, j’aime l’école et j’y retourne avec mon cartable de cahiers, avec mon cartable de douleurs et de différences mais j’y retourne...comme tous les enfants de mon âge, parce que ma maman va trouver, parce que ma maman est mon génie »

 

Alors, il faut faire vite, il faut l’aider, il faut la laisser repartir à l’école avec l’angoisse au ventre qu’elle se prenne une claque de plus. Le puits de ses forces et de son courage est- il encore suffisamment profond pour nous laisser le temps d’effacer les intoxications et réorganiser ce que les vaccins ont désorganisé. Ca fait 5 ans qu’elle a été vaccinée, 5 ans de dégâts, s’il vous plaît « que ce ne soit pas trop tard » !

 

Si ce dernier bilan est irréversible comment vont être sa vie, ses journées, c’est si long 1 heure pour un enfant...Si vous saviez comme j’ai peur qu’on n’y arrive pas, que le système me la happe, me la vole. Ils parlent déjà d’écoles pour enfants handicapés...je la connais, elle ne supportera pas....parce qu’elle n’est pas née ainsi, ils l’ont rendue ainsi, et là , est toute la différence !!!

 

Source: témoignage d'une maman du groupe Facebook Info Vaccin Prevenar

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Docteur X 11/04/2014 07:02

Ce témoignage est à la fois une solution et un problème.
Certes, il est troublant, mais il ne repose que sur une intuition, et l'instinct d'une mère, et il est donc subjectif.
Et c'est la grande force des laboratoires vaccinaux: aucun jugement, aucune étude ne pourra démontrer formellement le lien entre l'acte vaccinal et les dégâts constatés.
Il y aurait bien des études comparatives à faire entre des groupes d'enfants vaccinés et non vaccinés (cela a pu être fait de manières assez marginale avec les enfants Amish, par exemple, avec des
résultats évidents en ce qui concerne l'autisme), mais aucun organisme de santé n'a osé les entreprendre à grande échelle: vous comprenez, pour cela, il faudrait priver un grand groupe d'enfants
des "bienfaits" de la vaccination, et ce serait "criminel" à l'égard de ces enfants de les exposer ainsi à tous les dangers de ne pas être vaccinés!
Bref, on n'est pas près d'en sortir.
Et les laboratoires peuvent, pour un long moment encore, voir la vie en rose.
Ou en rouge sang.

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA