Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 21:03

10 août 2012

 

Après la souche grippale H3N8 qui a tué récemment des dizaines de bébés-phoques aux Etats-Unis, les CDC d’Atlanta suivent de près la progression d’un autre – et nouveau - virus grippal : A/H3N2v. Il se transmet du porc à l’Homme et l’incidence augmente rapidement dans certains Etats, comme l’Indiana et l’Ohio. En une semaine, le nombre de cas a quintuplé passant de 29 à 152 !

 

Entre la mi-juillet et le 9 août, 152 cas ont en effet été comptabilisés dans 4 Etats : 120 en Indiana, 30 dans l’Ohio, un dans l’Illinois et un à Hawaï. Les experts des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) d’Atlanta s’attendent à une augmentation de l’incidence au cours des prochaines semaines. Pour l’heure, deux patients ont été hospitalisés. Ils sont aujourd’hui en bonne santé.

 

« La majorité des cas concerne des jeunes de moins de 16 ans, souffrant de symptômes modérés », explique le Dr Gregory Larkin, commissaire en charge de la santé de l’Indiana. Et le Dr Joseph Bresee, épidémiologiste aux CDC d’Atlanta, d’ajouter que « tous sont associés à une exposition à des porcs malades ». A l’occasion notamment de manifestations agricoles – nombreuses à cette époque de l’année dans certains états ou comtés ruraux américains - ou bien-sûr au sein des exploitations.

 

Un gène commun avec la souche pandémique…

 

Que sait-on de ce nouveau virus ? « Il a été observé pour la première fois en juillet 2011 », glisse Joseph Bresse. Son évolution est suivie de près par les virologues qui craignent des combinaisons avec d’autres souches virales et une transmission interhumaine. Laquelle pour l’heure n’a pas été observée. Leur crainte repose principalement sur le fait que ce nouveau A/H3N2v abrite un gène – le gène M – présent dans le virus pandémique A/H1N1 2009…

 

A noter enfin qu’une souche A/H3N2 figure dans la composition du vaccin antigrippal saisonnier 2012/2013. « Mais elle ne protège pas contre le nouveau variant », poursuit le Dr Bresee. C’est pourquoi, « des équipes travaillent actuellement à la mise au point d’un vaccin spécifique ». Il ajoute– afin de rassurer les consommateurs américains - que « le virus ne se transmet pas à l’Homme à travers l’ingestion de viande de porc ».

 

Source : Destinationsante.com

 

Une fois encore, on nous reparle du fameux risque de « recombinaison virale » et de celui de transmission interhumaine et tout ça... avec l’horizon d’un Xième nouveau vaccin en perspective! Y a-t-il encore besoin de commenter plus longuement que cela ce genre d’actualité ?

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Pandémies à gogo
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA