Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 16:23

Cinq ans après que le Gardasil ait commencé à être commercialisé dans les pays d'Europe occidentale, voilà que le Journal officiel français publie la question du député Rudy Salles au sujet de la présence du borate de sodium (=borax) dans le vaccin Gardasil.

 

Cette question (n°127937), publiée le 7 février dernier au journal officiel, est formulée ainsi:

 

"M. Rudy Salles appelle l'attention de M. le ministre du travail, de l'emploi et de la santé sur la présence de sels de bore dans le vaccin Gardasil. Depuis le 6 novembre 2008, les sels de bore sont classés par la réglementation européenne comme toxiques. Les emballages des produits en comprenant doivent d'ailleurs porter à cet effet un logo à tête de mort avec les deux indications suivantes : R60 (peut altérer la fertilité) et R61 (risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant). Malgré ces contre-indications, le conservateur contenu dans le vaccin Gardasil, vivement recommandé par nos autorités sanitaires pour la protection contre l'infection du col de l'utérus par les papillomavirus, est le borax (borate de sodium). Un tel conservateur dans les vaccins contre les infections du col de l'utérus est d'autant plus inquiétant au regard des études cliniques préalables à la mise sur le marché. Cinq femmes tombées enceintes 30 jours après leur vaccination ont eu des bébés anormaux comme le rapporte l'avis du CTV et du CSHPF relatif à la vaccination contre les papillomavirus humains. M. Rudy Salles tient ici à rappeler à M. le Ministre le cas du Distilbène, médicament donné aux femmes enceintes pour éviter les fausses couches, qui ont été atteintes par la suite de cancers des voies génitales. Ces anomalies sont d'ailleurs toujours observables chez les enfants des femmes traitées ainsi que chez leur propres enfants et donc à la troisième génération. Il souhaite donc l'interroger sur les actions qu'il compte mettre en oeuvre pour éviter qu'avec le vaccin Gardasil un scénario comparable à celui du Distilbène ne se produise.
 
Gageons (hélas!) que ce Ministre de la santé qui est personnellement intervenu pour accélérer le remboursement du Gardasil, va plus que probablement utiliser l'argument erroné selon lequel il s'agirait de "doses infimes", basé sur l'adage périmé que "la dose fait le poison".

Quant à cette question parlementaire, soulignons tout de même sa nécessité et son bienfondé même si ce genre d'interpellation intervient cependant très tardivement. Car lorsqu'on compare la pertinence de cette question avec les affirmations gratuites désespérantes d'une députée, pédiatre qui plus est (Edwige Antier pour ne pas la citer),  on ne peut qu'apprécier doublement le bon sens de certaines questions, fussent-elles très tardives!

Il nous est en effet revenu de bonne source les réactions de Mme Antier à la présentation du biologiste Michel Georget, le 31 janvier dernier, à l'Assemblée nationale, concernant cette vaccination anti-HPV.
 
Lorsque Michel Georget a évoqué le précédent du Distilbène, Mme Antier a prétendu "qu'il mélangeait tout car le Distilbène n'était pas un vaccin", après avoir rétorqué au sujet d'autres risques concrets également évoqués, que Michel Georget voulait "jouer à leur faire peur".  Mais elle a aussi déclaré, incrédule, "Vous n'allez pas me dire qu'on a pu faire une telle étude! ", là où Michel Georget en détenait pourtant toutes les références et les preuves nécessaires!
 
Mais voilà, c'est pourtant cette même pédiatre, apparemment davantage adepte de la politique de l'autruche que du salutaire principe de précaution, qui dispose d'un site internet avec la mention, un brin arrogante, "La pédiatre vous répond".
Oui certes,  la pédiatre vous répondra peut-être . Mais la vraie question est: sait-elle vraiment ce qu'elle dit ou à tout le moins, l'ampleur de ce qu'elle ignore, ne serait-ce qu'en ce qui concerne le champ des vaccins?
 
 



Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Col de l'utérus-HPV
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA