Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 13:20

«Vaccinez tous vos enfants contre la grippe ou nous prendrons votre bébé de deux semaines»

 

Health Impact News,  14 janvier 2015

Jamie-Smith.jpg

 

Sur la photo Jamie Smith avec son bébé adopté de deux semaines. Elle refuse de faire vacciner tous ses enfants contre la grippe, condition qui lui est imposée pour pouvoir garder son bébé adopté. (KomoNews.com)

 

Commentaire de l’éditeur de Health Impact News

 

Comme nous l’avons déjà signalé dans plusieurs de nos articles, les Etats-Unis ont d’énormes incitatifs financiers à écarter des enfants de leurs familles et à les placer dans ces centres ou familles d’accueil. Un enfant qui est pupille de l’Etat verra automatiquement tous ses frais médicaux remboursés par Medicaid avec peu ou pas de contrôle du tout. Il s’agit ici d’une énorme manne financière pour les professionnels de la Santé comme pour les compagnies pharmaceutiques qui peuvent prescrire médicaments et traitements tout en contournant l’approbation des parents et des assurances. Nous constatons que les enfants en milieux d’accueil reçoivent beaucoup plus de médicaments que les autres enfants.

 (Voir la vidéo : abus dans les maisons d’accueil : des enfants sont drogués contre leur volonté.)


Divers-medicaments.JPG

Dans l’état de Washington, les responsables  ont apparemment exigé que toutes les familles d’accueil soient vaccinées contre la grippe, y compris leurs jeunes enfants pour pouvoir garder les enfants adoptés. Ceci en dépit du fait que le vaccin contre la grippe est à la fois dangereuxet largement inefficace.

 

Comme KOMO-News le signale, à Tacoma, il y a au moins une famille d’accueil qui résiste et refuse de se conformer à ces exigences, même si cela doit entraîner le fait qu’on leur enlève leur bébé de deux semaines.

 

Veuillez jeter un coup d’œil à la vidéo sur KOMONews.com et si vous le pouvez, remerciez-les pour avoir dévoilé cette importante histoire concernant les droits parentaux et la tyrannie médicale.

 

Une maman d’accueil avoue qu’elle est prête à perdre son nourrisson à cause de l’obligation du vaccin contre la grippe

 

Par Keith Eldridge

KomoNews.com

TAKOMA, Washington

 

Un nouveau mandat précise que toutes les personnes qui font partie des familles d’accueil doivent se faire vacciner contre la grippe si elles ont la garde d’enfants en-dessous de deux ans.

 

Si les familles ne se conforment pas aux nouvelles règles, les enfants leur seront enlevés. Il y a au moins une maman d’accueil qui est décidée à se battre contre cet ordre de choses.

 

Cette maman d’accueil, Jamie Smith de Tacoma, a aujourd’hui la garde d’un nouvel enfant.

 

«Il est né le jour de Noël. Il est notre petit enfant de Noël» a déclaré Smith.

 

Jamie a accueilli sept autres bébés, comme Bonnie qui a maintenant 4 ans et qui a été adopté par la famille Smith.

 

Mais ce petit enfant de 2 semaines peut leur être enlevé par l’Etat, à moins que tous les membres de la famille se fassent vacciner contre la grippe, y compris bien entendu les enfants plus âgés dont la famille a la charge. La maman est décidée à ne pas s’incliner.

 

«J’ai effectué beaucoup de recherches à ce sujet et je n’aime pas les effets secondaires que ce vaccin peut produire», explique-t-elle.

 

La maman Smith dit qu’elle est inquiète au sujet du mercure qui se trouve dans le vaccin et des effets que ce produit peut avoir sur le cerveau. Elle ne veut absolument pas que ses enfants soient exposés à pareil produit même si on doit lui enlever son bébé.

 

«J’y ai beaucoup réfléchi», a déclaré Jamie Smith. Malheureusement, je dois aussi penser à nos enfants et à moi. C’est plus important pour leur sécurité que d’essayer de me battre pour garder mon tout petit.»

 

La maman a décidé de ne pas se faire vacciner, mais son mari qui est électricien a accepté la vaccination. Il travaille pour MultiCare qui contraint tous ses employés à se faire vacciner.  Des infirmières qui travaillent à «Multicare Tacoma General», ainsi qu’aux hôpitaux du Bon Samaritain ont décidé de poursuivre l’entreprise par rapport à son insistance à faire vacciner son personnel ou se faire virer.

 

«C’est grave», a déclaré Heather Stephens-Selby de l’Association des infirmières de l’état de Washington.

 

Maintenant, les mêmes menaces pèsent sur toutes les familles d’accueil qui veulent adopter de jeunes enfants. Ces familles espèrent qu’en ébruitant ce qui se passe, l’état modifiera ses positions.

Lire toute l’histoire  

 

Source : Health Impact News

 

Flu-and-flu-vaccine-Dr-Sherri-Tenpenny.jpg

 Dr Sherri TENPENNY : « la grippe et les vaccins anti-grippe – que peut-il bien sortir de cette aiguille ?

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Liberté & démocratie
commenter cet article

commentaires

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA