Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 17:45

website van Het Nieuwsblad, hier.

BRUSSEL - Een groep burgers heeft onze regering een vragenlijst voorgelegd over het vaccin tegen de Mexicaanse griep. Volgens hen voeren de overheid en de media een tegenstrijdig discours over de pandemie en is er dringend nood aan duidelijkheid. De initiatiefnemers eisen binnen de tien dagen antwoorden of anders stappen ze naar de rechtbank. 

 

'De berichten die de bevolking te horen krijgt over de Mexicaanse griep zijn verontrustend', stelt dokter Kris Gaublomme, een van de initiatiefnemers. 'De ene dag zeggen ze dat we ons geen zorgen moeten maken, de volgende dag wordt ons verteld dat de ziekte heel veel doden zal eisen. De berichten zijn tegenstrijdig en zaaien paniek.'








In oktober zou een vaccin tegen de Mexicaanse griep beschikbaar zijn. Nog voor de eerste inenting plaatsvindt, wil de ongeruste groep burgers duidelijkheid van de overheid. Ze hebben de regering een vragenlijst over het vaccin voorgelegd. 



Zo willen ze weten:


Waaruit wordt het vaccin samengesteld? Soms bevatten vaccins toxische bestanddelen.


Waarom wil men het vaccin verplichten? 


Waarom overweegt men een uitzonderingswet op vaccinatie?  


Hoe weet men zeker dat de inenting geen zware bijwerkingen kan hebben op lange termijn?


Is het vaccin betrouwbaar? Is het verantwoord om risicogroepen als zwangere vrouwen in te enten, terwijl deze niet betrokken zijn in de ontwikkeling en tests van het vaccin? 


Er zijn meer dan twaalf miljoen doses van het vaccin besteld door de regering. Wat als deze uiteindelijk onbruikbaar blijken te zijn? Krijgt de regering het bestede belanstinggeld dan terug?


Voorziet de regering een schadevergoeding voor al wie slecht reageert op het vaccin? 


Als er tegen 15 september geen antwoorden zijn, dan dreigt de groep naar de rechtbank te stappen. 'Als de regering nalaat zijn informatieplicht te vervullen, dan zullen we duidelijkheid afdwingen via andere wegen', aldus Georges-Henri Beauthier, advocaat van de burgerbeweging.



 loa (le soir)

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans In het Nederlands
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 02:26

03.09.09 - 15:24, site de la RTBF 


Un groupe de citoyens, préoccupé par la problématique actuelle de "pandémie" mondiale de la grippe AH1N1, a adressé dix questions au gouvernement belge sur les différents aspects de la vaccination prévue pour contrer le virus.


Le "double discours" adopté, selon eux, par les autorités et médias pose en effet de nombreuses questions.

 

"Les messages envoyés à la population sont plus qu'alarmants. Un jour on nous dit de ne pas s'inquiéter, qu'il n'y a rien de grave et, le lendemain, on nous dit de faire de la place dans les cimetières pour prévenir les ravages du virus! Les messages sont tellement contradictoires que les citoyens sont perdus et paniquent", explique le Docteur Gaublomme, membre de l'initiative citoyenne.

 



Les interrogations du groupe de citoyens portent notamment sur l'efficacité du vaccin en cas de mutation du virus, sur la nocivité de ses composants, ainsi que sur sa nécessité et son coût. "Quelle sera la composition exacte des vaccins choisis? Il apparaît en effet que certains vaccins risquent de contenir des adjuvants et conservateurs reconnus comme toxiques. Et pourquoi vouloir mettre en place une loi d'exception sur la vaccination, alors que la pratique médicale est généralement bien acceptée par la population? Pourquoi cette idée de vouloir contraindre la population à se faire vacciner? ", interroge Marie-Rose Cavalier, ex-députée wallonne.

Fiable, un vaccin si rapidemment créé?


"La rapidité avec laquelle le vaccin a été mis au point pose également question. Comment être sûr que des effets secondaires graves ne se manifesteront pas à long terme? Le vaccin est-il fiable? Pourquoi inclure dans la vaccination les groupes à risques, comme les femmes enceintes, alors qu'ils ont été exclus lors de la recherche? Serviront-ils de cobayes? ", demande le Dr. Gaublomme.


Le coût que représente la vaccination suscite par ailleurs d'autres incertitudes. "Plus de 12 millions de doses du vaccin ont été commandées par le gouvernement. Si le vaccin se révélait finalement être inutilisable, qu'adviendra-t-il de l'argent public dépensé? Le gouvernement sera-t-il remboursé? Le gouvernement prévoit-il une indemnisation pour les victimes du vaccin? Parce que, dans tous les cas, il y en aura", indique Sophie Meulemans, victime de vaccins. Et le Dr. Gaublomme de rappeler l'épisode de la vaccination massive de 46 millions d'Américains contre la grippe porcine en 1976, pour une pandémie qui n'a jamais eu lieu; une vaccination qui a généré 500 cas de paralysie de type Guillain-Barré et des milliers de plaintes introduites pour dommages à la santé.

 

"Nous estimons qu'il est du devoir des autorités d'apporter la preuve à l'ensemble de la population qu'elles ont réellement évalué de façon rigoureuse et contradictoire le rapport bénéfice risque de ces futurs vaccins", estime Marie-Rose Cavalier.

Voie judiciaire


Les membres de l'initiative citoyenne attendent des réponses claires du gouvernement dans les dix jours, faute de quoi, il sera probablement fait appel à la voie judiciaire. "Si d'ici le 15 septembre, nous n'avons pas eu de réponses à nos questions, certains citoyens décideront peut-être de se tourner vers les tribunaux. Le gouvernement n'ayant pas répondu à notre mise en demeure et n'ayant donc pas rempli sa mission d'information, nous le contraindrons alors à y répondre par la voie d'autres organes", a expliqué Me Georges-Henri Beauthier.


Les personnes souhaitant prendre connaissance des textes et questions envoyés au gouvernement peuvent demander des informations via l'adresse mail initiative.citoyenne@live.be.


(Belga)

 

 

Repost 0
Published by Initiative Citoyenne - dans Actions d'Initiative Citoyenne
commenter cet article

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA