Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 21:34

 Dédommagement maximum pour la mort d’un bébé

  

« Décès après un vaccin »

La famille reçoit 200.000 Euros de dédommagement

 

Deces-d-un-bebe-italien.JPG

 

Pesaro, 4 juillet 2013, Di Ale.Maz

 

Une petite fille est décédée après avoir reçu le vaccin hexavalent Infanrix hexa.

 

Avant-hier, un juge du Tribunal Civil de Pesaro qui a finalement considéré que le Ministère de la Santé était responsable, a attribué à la famille un dédommagement  de 200.000 euros en  plus d’une rente d’environ 700 euros par mois avec une indemnité complémentaire qui reste à définir.

 

La petite fille de Pesaro avait 6 mois quand elle est morte dans son lit en février 2003. Sur base de l’avis de sommités médicales et de consultants, le tribunal a reconnu un lien de causalité entre la vaccination avec Infanrix hexa et la mort de l’enfant.

 

Cette histoire tragique a été défendue par l’avocat Luc Ventaloro de Rimini, expert des droits de l’enfant. La petite fille, précise l’avocat, a très vite commencé à souffrir d’une série de symptômes qui pouvaient être liés à la vaccination : douleurs articulaires incessantes, perte totale d’appétit, inversion des rythmes veille- sommeil etc. La petite fille est morte pendant son sommeil un soir de février 2003. Une autopsie a déterminé que la cause du décès était une pneumonie interstitielle. Le vaccin hexavalent comprenait les valences suivantes : polio, diphtérie, tétanos, hépatite B coqueluche et haemophilus influenza de type b.

 

Les indemnisations suite à des décès après vaccinations sont régies par la loi 210 de 1992 qui a trait à l’indemnisation « en faveur des sujets dont la santé a été endommagée par des complications de type irréversible à la suite de vaccinations obligatoires et de transfusions.» L’indemnité devra être payée par le Ministère de la Santé

 

Source : ilrestodelcarlino.it

 

Trois choses sont très intéressantes au sujet d’un tel cas :

 

- La première c’est que les tribunaux italiens semblent plus courageux que ceux d’autres pays en matière de reconnaissance du lien entre vaccins et effets secondaires. Songeons notamment au retentissant procès de Rimini sur le lien entre vaccin ROR et autisme.

 

- La deuxième, c’est que l’Agence italienne des Médicaments semble plus honnête que celles d’autres pays en admettant plusieurs fois un lien probable entre décès d’enfants et vaccination avec Infanrix hexa dans ce pays (cfr rapports de décès dans le document confidentiel de GSK sur la pharmacovigilance de l’Infanrix hexa, tel que publié sur ce site)

 

- La troisième, c’est qu’en Italie, un décès post-vaccinal par pneumonie interstitielle est considéré comme pouvant être en lien avec un vaccin comme l’Infanrix hexa alors qu’en Belgique, il aurait sûrement été considéré cela comme indépendant… songeons au décès de la petite Stacy en octobre 2011 dans la région de Charleroi, une semaine seulement après ses 3 premiers vaccins faits à l’ONE dont l’Infanrix hexa… son décès fut attribué à une infection grave avec empoisonnement du sang (septicémie). Mais qui peut affirmer sérieusement que tous ces vaccins administrés à un enfant dont le système immunitaire est encore si immature n’ont pas favorisé l’apparition d’une infection ? Personne sauf les pseudos experts aux bottes des pharmas et/ou ceux englués dans cette idéologie vaccinale anti-scientifique et contraire au plus élémentaire bon sens.

 

 

 

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Effets secondaires-risques
commenter cet article

commentaires

Matthieu 18/03/2015 13:49

Mais comment pouvez-vous être autant aveuglé par votre idéologie anti-vaccin?
Et aussi paranoïaque?
Combien de décès des suites de la rougeole, du tétanos, de la diphtérie... qui ont pu être évité grâce aux vaccins?
Et vous voulez faire de cas exceptionnels une règle, alors que le lien n'est pas scientifiquement prouvé? Il y a peut être des cas rares d'intolérance, mais pour combien d'enfants sauvés? des millions :)

Initiative Citoyenne 18/03/2015 14:46

Affirmations gratuites, comment pouvez-vous être aveuglé par votre idéologie au point d'être incapable de la moindre réflexion sur les FAITS que nous évoquons sur ce site? Il ne s'agit pas du tout de paranoïaque mais de rigueur: où sont les preuves CHIFFREES que le rapport bénéfices/risques global des vaccins est plus favorable que défavorable? Votre émotion vous aveugle une fois encore, vous êtes rassuré/inquiété sur un seul aspect des choses, la question de l'efficacité/ de l'utilité (que vous abordez du reste sans nuance, en occultant tous les échecs, les flambées dues à certains vaccins, les cas d'inefficacité, soit, passons puisque vous êtes dans la caricature) mais à côté de votre obsession qui prend toute la place et de votre réduction de la prétendue santé en termes de "salut" à ce rituel vaccinal (vous nous faites penser aux religieux franchement...), vous oubliez/omettez TOUT le reste, tout le contenu d'une santé véritable. Pour vous, la priorité des priorités c'est ce que vous pensez être la prévention disponible des maladies infectieuses point barre et au nom de cette méthode qui sert avant tout à vous rassurer, vous passez tout le reste sous silence, vous négligez d'entrer dans le domaine concret de l'évaluation (non scientifique) des vaccins et la grande question centrale du sujet à savoir "A QUEL PRIX?" est passée à la trappe en dépit des innombrables études qui ont déjà prouvé clairement les risques avérés des vaccins et dramatiquement sous-estimés (seuls 1 à 10% des effets secondaires GRAVES de vaccins étant officiellement recensés!) Et la santé publique continue de se dégrader et on vaccine de plus en plus et encore de plus en plus, plus de place pour la réflexion, c'est le rituel religieux des vaccins qui suit son cours... Lisez donc le très bon petit livre "Médecine, religion et peur" d'Olivier Clerc, voilà un livre qui pourrait très bien vous convenir...

Docteur X 12/07/2013 00:06

L'Italie a d'autant plus de facilité à reconnaître les méfaits des vaccins qu'elle ne possède pas d'industrie vaccinale.
Maudits sommes nous, américains, anglais, allemands et français, d'avoir à compter sur ce type d'industrie pour créer des emplois et engraisser des actionnaires...
Voilà qui ne nous entraîne assurément pas vers l'objectivité. Et pourtant, il ne s'agit que de 21.450 emplois dans le monde. (http://www.pharmaceutiques.com/phq/mag/pdf/phq148_54_dossier.pdf )
C'est à la fois beaucoup et peu, chaque salarié pouvant avoir sa part dans plusieurs (dizaines?) d'accidents chaque année, car, malgré l'enthousiasme du texte que j'ai présenté, il s'agit bien
d'une industrie de mort, dont les bénéfices en terme de santé sont loin d'être en rapport avec les prétentions...
Nos enfants ou petits-enfants verront-ils disparaître un jour cette industrie criminelle, pour leur plus grand bien? Cela dépend de nous, et de notre capacité à surpasser la propagande et la
corruption qui règnent en maîtres à tous les niveaux (avec pour puissant allé la bêtise humaine) par notre ardent désir de faire savoir ce que jour après jour nous apprenons.

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA