Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2023 5 24 /03 /mars /2023 03:05

NEWS/ACTU: ENREGISTREMENT DU CONGRES LA VICTOIRE DES FOURMIS ENFIN DISPONIBLE! + d'infos: ICI !

 

 

Chers sympathisants,

 

"Initiative Citoyenne" et "Les Belges se réveillent" vous invitent à un événement international ces 14, 15 & 16 avril prochains à Namur!

 

Santé, Liberté, Réinformation et autres sujets cruciaux de société y seront abordés avec divers orateurs belges et étrangers de talent.

 

L'événement rassemblera, en effet, en live de nombreux intervenants  comme Jean-Jacques Crevecoeur, Pierre Barnérias (Hold Up), Philippe Bobola, Chloé Frammery, Nadine Touzeau , de nombreux médecins, Police pour la Vérité et bien d'autres ...

 

Toutes les informations sur le programme et comment vous inscrire sur le site: https://www.lavictoiredesfourmis.com

 

Lien direct vers la billetterie: https://www.billetweb.fr/la-victoire-des-fourmis1

 

Merci de bien vouloir partager le + largement possible cette info autour de vous :-)

Au plaisir de vous y retrouver!

 

A très bientôt,

L'équipe d'Initiative Citoyenne

 

PS: Pour des questions d'organisation et de gestion: pour toute question relative à ce Congrès exceptionnel, merci d'écrire via le site La Victoire des Fourmis!

Evénement exceptionnel, les 14, 15 &16 avril, à Namur: la Victoire des Fourmis: santé, liberté, réinformation / Enregistrement du Congrès enfin disponible!
Evénement exceptionnel, les 14, 15 &16 avril, à Namur: la Victoire des Fourmis: santé, liberté, réinformation / Enregistrement du Congrès enfin disponible!
Partager cet article
Repost0
26 février 2024 1 26 /02 /février /2024 01:13

Une vaste étude mondiale confirme le lien entre les vaccins contre la COVID-19 et de potentiels problèmes de santé

 

20 février 2024. Journal de Montréal

 

Une nouvelle étude internationale sur les vaccins traitant la COVID-19, la plus importante à ce jour, a fait le lien entre cette inoculation et les risques accrus de certains effets secondaires indésirables, tels la myocardite et le syndrome de Guillain-Barré. 

L’étude a été portée sur près de 100 millions de personnes vaccinées dans huit pays différents incluant le Canada: Argentine, Australie, Danemark, Finlande, France, Nouvelle-Zélande et Écosse. 

Menée par l’organisation Global Vaccine Data Network, l’étude scientifique examinait les effets indésirables de santé provoqués par l’administration des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca. 

L’équipe d’experts ont répertorié 13 problèmes de santé particulièrement importants et qui sont survenus chez les vaccinés jusqu’à 42 jours après les injections des vaccins, dont le syndrome de Guillain-Barré, la paralysie de Bell, les convulsions, la myocardite et péricardite. 

L’étude, publiée la semaine dernière dans la revue Vaccine, a donc révélé que les produits médicaux étaient associés à une légère augmentation des problèmes médicaux neurologiques, sanguins et cardiaques.  

 

injecting injection vaccine vaccination medicine flu woman doctor

MOTORTION - STOCK.ADOBE.COM

 

De rares cas de myocardite, une inflammation du muscle cardiaque, ont été découverts dans la première, deuxième et troisième dose des vaccins à ARNm de Pfizer-BioNTech et Moderna. 

 

Une autre maladie cardiaque, la péricardite, présentait un risque 6,9 fois plus élevé chez ceux qui avaient reçu une troisième dose du vaccin à vecteur viral d’AstraZeneca, selon l’étude. 

Également, le rapport note qu’une première et une quatrième dose du vaccin de Moderna présentaient respectivement un risque 1,7 fois et 2,6 fois plus élevé de péricardite. 

Il y aurait aussi un risque accru de développer un type de caillot sanguin dans le cerveau à partir d’une injection à vecteur viral comme celle de l’Université d’Oxford et fabriquée par AstraZeneca. 

 

injecting injection vaccine vaccination medicine flu woman doctor

VEGEFOX.COM - STOCK.ADOBE.COM

 

Les chercheurs ont observé une «augmentation significative» des cas de syndrome de Guillain-Barré, un trouble neurologique rare, chez les personnes ayant reçu le vaccin d’AstraZeneca. 

Des indices de sécurité ont été reconnus pour la myélite transverse, une inflammation de la moelle épinière, auprès des vaccins à vecteur viral, tout comme l’encéphalomyélite aiguë disséminée, le gonflement du cerveau et de la moelle épinière, avec les vaccins à vecteur viral et à ARNm. 

«Les signaux de sécurité identifiés dans cette étude doivent être évalués dans le contexte de leur rareté, de leur gravité et de leur pertinence clinique», ont précisé les chercheurs dans l’étude. 

D’ailleurs, selon l’autrice principale Kristýna Faksová de l’Institut Statens Serum au Danemark, «la taille de la population a augmenté la possibilité d’identifier de rares signaux potentiels de sécurité». 

Les chercheurs ont également précisé dans leur analyse que les infections à la COVID-19 se sont révélées plus susceptibles de provoquer les problèmes de santé observés que la vaccination. 

Selon eux, ce facteur devrait être pris en compte lors de l’évaluation des bénéfices et risques. D’ailleurs, plusieurs experts ont répété pendant la pandémie que les avantages des vaccins l’emportent, alors qu’ils protègent contre les maladies graves, la COVID longue et la mort. 

Plus de 13,5 milliards de doses ont été administrées dans le monde depuis le début de la pandémie. 

Source : Le Journal de Montréal

Pour rappel aussi, visionnez ou revisionnez ces trois vidéos importantes sur l'arnaque absolue et le désastre sans précédent de ces pseudos vaccins anti Covid qui affecte beaucoup trop de gens via divers symptômes (nb la quatrième que nous voulions ajouter a été censurée par youtube, il s'agit de l'excellente vidéo de Christine Anderson que nous avons mise et incluse en introduction du Congrès "La victoire des fourmis" en avril de l'année passée et incluse dans le DVD du Congrès):

 

Témoignage du cardiologue Dr Stevens, lui-même victime du vaccin Covid

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2023 5 14 /04 /avril /2023 13:34

La transcription de l’ARNm vaccinal au sein de l’ADN est possible au niveau du cerveau, confirme le Pr Didier Raoult

 
Le professeur Didier Raoult affirme donc qu’il existe des preuves scientifiques et des études publiées qui démontrent que l’ARN messager vaccinal a été intégré dans l’ADN des neurones de certains malades...
 
La transcription de l’ARNm vaccinal au sein de l’ADN est possible au niveau du cerveau, confirme le Pr Didier Raoult

On pourrait aussi rajouter ici cet article révélateur, on voit qu'un citoyen naïf va demander aux médias pour savoir si cette protéine Spike est dangereuse, et ce qui est "merveilleux", c'est de bien voir l'inconsistance totale du déni des journalistes, ils n'apportent aucune réponse fiable, et aucun preuve mais ne font que nier ce qui est solidement pointé par divers scientifiques sur des points très précis en lien avec ces vaccins à ARN, dont cette protéine spike. Ca montre que les officiels n'ont qu'un baratin à asséner et qu'ils ne tablent QUE sur la répétition de celui-ci jusqu'à l'overdose.

 

Mais derrières ces simplifications, bien entendu, comme d'habitude, beaucoup (trop) de victimes et de souffrances liés à ces sinistres apprentis-sorciers....!!

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2022 2 22 /11 /novembre /2022 10:19

Ce lundi 21 novembre 2022, Initiative Citoyenne a écrit par mail et par recommandé à Mr Julien Bauduin, directeur de l'Athénée provincial de Morlanwez, suite à l'afflux d'ambulances et aux malaises d'une vingtaine de jeunes de son établissement, après vaccination scolaire anti-papillomavirus le 17 novembre dernier.

 

 

Pour rappel, dès 2011, notre collectif avait pourtant interpellé les Ministres de la Santé et de l'Enseignement en Communauté Française, ainsi que les associations de parents UFAPEC et FAPEO sur le rapport bénéfices/risques très contestable de ces vaccins anti-HPV.... (cf ces courriers de 2011 aux Ministres et aux assos de parents UFAPEC & FAPEO).

 

Peu après cet épisode interpellant, on a alors vu fleurir toutes sortes de propos rassurants dans la presse, de ce directeur et de journalistes n'y connaissant rien,  comme quoi tout était rentré dans l'ordre, qu'on réfléchit déjà à comment on procèdera pour la seconde dose, après "enquête" à venir de l'ONE", alors qu'un des jeunes concernés par ce sinistre évènement a déjà pourtant dû se rendre chez un neurologue.... bref... circulez, y a plus grand chose à voir, et surtout rassurez-vous, on aura une soi-disant enquête pour savoir le fin mot! 

 

Mr Bauduin s'est aussi empressé de rajouter que ça fait plusieurs années qu'ils vaccinent et qu'ils n"ont encore jamais eu ça, comme si cet épisode surgissait de nullepart.... En réalité, le passif de cette vaccination est très très lourd et cet Xème épisode à Morlanwez s'insère dans une véritable litanie d'articles de journaux et de vidéos de dénonciations depuis des années et des années dans le monde entier au sujet de ces très hasardeux et contreproductifs vaccins qui n'ont absolument aucune raison d'être administrés à quiconque, que ce soit en milieu scolaire ou ailleurs.

 

Le Japon a par exemple cessé en 2013 de rembourser et de recommander ces vaccins anti-HPV, tant ils avaient induit un grand nombre d'effets secondaires dramatiques, dont des cas d'infertilité (ménopause précoce/ insuffisance ovarienne définitive...).

 

Association-japonaise--danger-vaccins-HPV.JPG

 

En 2016, des médecins danois déposaient plainte parce que l'Agence Européenne des Médicaments (financée à plus de 70% par les redevances des pharmas) n'avait pas traité correctement les signalements d'effets secondaires graves liés à ces vaccins ani-HPV... 

 

Nos jeunes ne sont-ils donc pas véritablement EMPOISONNES, après diffusion d'une lamentable propagande médico-pharmaceutique mensongère cautionnée et organisée par les autorités publiques, lesquelles se sont déjà rendues coupables de publicité vaccinale trompeuse, comme attesté par la très officielle décision du Jury d'Ethique Publicitaire en novembre 2011?!

 

La tromperie est grosse comme le nez au milieu du visage et les faits sont hélas implaccables et apportés par des experts de renommée mondiale, comme ce reportage de France 5 en atteste. Regardez-le sans attendre, car tout parent informé à temps, avant la première dose, ou aussi avant la seconde, c'est évidemment un jeune épargné de plus!

 

Chaque dose de plus est hélas un tour de roulette russe supplémentaire, lequel peut se solder par un décès ou un handicap irréversible et évitable. C'est ce qui est malheureusement arrivé à la jeune canadienne Annabelle Morin, vaccinée à 14 ans dans le cadre scolaire et décédée peu après sa seconde dose, elle a éré retrouvée morte dans son bain, comme témoignent dans cette vidéo sa maman, et son avocat. Et ça n'arrive pas qu'aux autres!!!!! Soyez informés à temps, les exemples abondent, comme aussi ici, dans cet article du journal Libération "Calvaire post-vaccin". 

 

La collusion entre les firmes pharmaceutiques et les autorités dites publiques, avec de nombreux experts en conflits d'intérêts, est hélas une triste réalité que des milliers de jeunes payeront rubis sur ongles, parfois toute une vie durant, compte tenu des nombreuses maladies chroniques (neurologiques, auto-immunes, ou autres), qui peuvent faire suite à ce type de vaccins... Le dossier paru dans Knack et le Vif en 2008 rappelait la triste réalité de ces conflits d'intérêts omniprésents en évoquant les "liaisons dangereuses de Big Pharma" et le cas de ces vaccins anti-HPV...

 

Il est donc CAPITAL pour l'intégrité des jeunes et leur santé présente et future qu'un maximum de parents concernés soient au courant des informations cruciales exposées ici, AVANT la seconde dose, parce que sans cela, une fois encore, ces jeunes et leurs parents ne bénéficieront PAS de leur droit au consentement réellement libre et éclairé, tel que pourtant prévu et consacré par la loi belge du 22 août 2002 relative aux droits des patients (article 8). Merci donc, à vous tous qui êtes des MILLIERS à nous lire chaque jour sur ce site et à y être abonnés, de contribuer aussi activement que possible à la diffusion de ces informations, à chaque parent, à chaque soignant, et à chaque jeune où qu'il se trouve, mais bien sûr aussi au sein de l'Athénée de Morlanwez, il est inadmissible à notre époque que des jeunes et leurs parents ne soient pas informés de ceci avant cette seconde dose! ILS ONT LE DROIT DE SAVOIR!!

 

Conclusion: Cet épisode de Morlanwez illustre vraiment à son paroxysme l'adage disant qu'on peut tromper tout le monde une partie du temps et qu'on peut aussi tromper une partie du monde tout le temps, mais qu'on ne peut jamais réussir à tromper tout le monde tout le temps; tout finit toujours par se savoir et les nombreux mensonges par se fissurer de plus en plus!!

Il convient en outre également, nous sommes obligés de le signaler ici, que nous recommandons désormais très vivement à TOUT parent de se rendre AVEC leur(s) enfant(s) aux visites médicales scolaires (la visite médicale est une obligation, mais les parents sont aussi tout à fait libres d'y accompagner leurs enfants aux horaires qui leur conviennent, ce que peu de gens savent...), pour la raison qu'il nous a été rapporté à de multiples reprises et dans des régions diverses à Bruxelles et en Wallonie le cas d'enfants vaccinés lors de ces visites médicales alors même que les parents avaient pourtant très clairement indiqué au préalable un REFUS par écrit au niveau des formulaires, ce qui constitue une atteinte particulièrement gravissime au droit au consentement libre et éclairé, et démontre que la confiance a prori peut désormais difficilement être de mise dans ces dossiers où l'idéologie et les lobbys sont omniprésents, malheureusement. Nous ne disons pas que cela a concerné tous les enfants, mais il y a eu suffisamment d'abus qui nous ont été rapportés pour que nous estimions que ce risque est loin d'être anodin ou rarissime, d'où notre conseil désormais à cet égard....

 

 

Articles anciennement publiés sur Initiative Citoyenne sur le Gardasil, parmi des centaines d'autres...

Devenues stériles après le Gardasil: elles déposent plainte

 

Deux soeurs vaccin HPV (2) 

Madelene et Olivia, deux sœurs de 19 et 20 ans, ont décidé de déposer plainte contre un fabricant du vaccin HPV (Vaccin contre le cancer du col de l’utérus). Elles expliquent que le vaccin Gardasil qu’elles ont reçu les a rendues stériles.

 

Sisters-say-HPV-vaccine.JPGSisters-say-HPV-vaccine--2-.JPG

« Il y a 6 ans nous avons reçu notre premier vaccin Gardasil qui était supposé nous protéger du cancer du col de l’utérus.

 

Nous avons toutes les deux reçu le diagnostic de troubles ovariens.

 

Toutes les deux nous avons connu une ménopause précoce avec des bouffées de chaleur, des insomnies, de l’anxiété, des sueurs nocturnes, des manifestations extrêmes d’humeur, de l’ostéoporose précoce, des risques de troubles cardiaques précoces. En un mot, on nous a volé notre féminité.

 

Chaque fois que nous rencontrons des femmes enceintes, nous réalisons que jamais nous n’aurons cette chance, jamais ce sera pour nous ! Nous en sommes dévastées; c’est terriblement stressant ! »

 

Deux soeurs Gardasil (3)

 

 

 

NB: Ces effets de modification du cycle menstruel après le Gardasil ne sont PAS rares! Si on épluche des centaines de témoignages de par le monde, c'est un effet anormal (toutes autres causes exclues) qu'on retrouve anormalement souvent et cela aurait donc tout à fait permis, si du moins la volonté avait existé en haut lieu, de prendre en compte ce signal évident de pharmacovigilance.

 

De la même façon que le vaccin anti-hépatite B détruit les cellules du foie, il semble hélas que le tropisme du vaccin HPV en terme d'effets secondaires concerne davantage la sphère génitale que les autres vaccins: kystes ovariens multiples après ces vaccins, inflammations du pelvis, etc etc.

 

Voir aussi les articles connexes qui vous éclaireront sur le lien entre Gardasil (et ses composants) et risque concret de stérilité:

 

Le Gardasil a détruit les ovaires d'une jeune fille (cas a été publié dans le British Medical Journal)

 

Aveux accablants de l'ex-Ministre de la Santé française Xavier Bertrand (celui-là même qui avait personnellement hâté le remboursement du Gardasil):

 

"La toxicité sur les fonctions de reproduction de l'acide borique et de ses dérivés tels que le borate de sodium (ou borax) présent dans la composition du vaccin GARDASIL sont connues. Chez l'homme, la valeur-seuil d'exposition référencée à ne pas dépasser est de 0.2 mg de Bore/kgg/jour. Or, une dose vaccinale de GARDASIL contient 35 mcg de borate de sodium soit environ 4,2 mcg de Bore, ce qui est très largement inférieur à la valeur seuil assurant l'innocuité de ce dérivé de l'acide borique. Par ailleurs, il s'agit d'une exposition limitée dans le temps (trois injections espacées chacune d'un intervalle d'au moins deux mois). " 

 

Pour plusieurs chercheurs qui tirent la sonnette d'alarme, on sous-estime la toxicité de divers produits chimiques dits "à faible dose" (information parue dans le journal Le Monde)

 

Voir aussi: Gardasil: "Mes médecins m'avaient dit qu'il n'y avait pas d'effets secondaires!"

 

Sans oublier notre rubrique consacrée au désastre de ces vaccins HPV (= non exhaustive) Les articles y sont classés des plus récents aux plus anciens, sur plusieurs pages d'affilée.

23 janvier 2018

Colton qui s’était retrouvé paralysé après la 3ème dose du vaccin HPV, vient de mourir

Décès de Colton Berrett, un jeune homme paralysé par le vaccin anti-HPV Gardasil

Colton adorait le motocross et le parachutisme. C’est après avoir reçu sa troisième dose du vaccin contre le HPV qu’il a commencé à présenter des douleurs à la nuque. Il dut très vite abandonner le motocross. Il devint nauséeux et ses maux de nuque s’intensifièrent. Dans la nuit qui suivit, il appela sa maman pour l’aider à boire.

«  Maman, peux-tu me donner le verre dans la main gauche. Je ne sais plus très bien me servir de mon bras droit ; il me parait très faible. »

Colton finit par devenir paralysé. Un examen IRM à l’hôpital des enfants de Salt Lake City montra que le cou et la moelle épinière étaient enflammés. Le médecin fit un rapport qu’il envoya au VAERS (Vaccine Adverse Effects Reporting System).

Heather Lee Laurence de Middleburg a révélé que Colton venait de mourir, mais n’a pu donner d’autres détails sur la situation. Elle a demandé que l’on garde Colton dans nos pensées, nos cœurs et nos prières.

Décès de Colton Berrett, un jeune homme paralysé par le vaccin anti-HPV Gardasil
Décès de Colton Berrett, un jeune homme paralysé par le vaccin anti-HPV Gardasil

Vidéo sur le triste cas de Colton, victime du Gardasil (en anglais)

Source : Vaxxter

En Belgique, les "bons" experts du Conseil Supérieur de la Santé préconisent de façon absurde la vaccination des jeunes garçons avec ces vaccins dangereux et inutiles. Il va sans dire que s'il arrive ce genre de scénario catastrophe à vos enfants- beaucoup moins rares que l'on croit - ces mêmes experts ne se précipiteront pas au portillon pour vous indemniser, pas plus qu'ils n'arriveront à racheter les vies détruites par leurs bons conseils aux conséquences dramatiques!

 

Le Vif, 19 octobre 2012

Le Vif, 19 octobre 2012

A noter: le PSE de Morlanwez a également été contacté par mail suite à cet évènement.

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2022 5 28 /10 /octobre /2022 18:57

Comme nous mettons en garde depuis plus de 10 ans, la vaccination s'apparente à une dramatique roulette russe avec un flot considérable d'effets secondaires graves, ce qui est tout à fait l'inverse de ce qu'une véritable politique de santé publique devrait donc faire. Et la liste ne fera bien entendu que s'allonger encore et encore au fur des mois et années à venir, puisque les effets secondaires à long terme ne sont pas du tout à négliger, au contraire!

 

Nous rappelons au lecteur que ce n'est qu'en 2017 (soit 8 ans après le grand battage pour la précédente pandémie bidon, de H1N1) que le Dr Vytenys Andriukatis, chirurgien cardiaque et ancien Commissaire Européen à la Santé, a admis que le vaccin était responsable, nous citons, d'"EXPERIENCES TERRIFIANTES" chez des centaines de jeunes vaccinés.... Il faut donc toujours plusieurs années pour que sortent diverses publications sur les mécanismes physiopathologiques par lesquels les vaccins ont été à même de détraquer tellement de choses chez les patients! Pour autant, les dégâts colossaux sont déjà là et bien là, bien en amont, qu'on comprenne ou non finement le détail du lien de causalité à un instant X.... Et comment s'en étonner, quand on se rappelle aussi des propos tristement lumineux du Pr Jean-François Saluzzo, ancien directeur du Département des vaccins viraux chez Sanofi et expert auprès de l'OMS, avouer dans un cours de vaccinologie aux médecins qu'ils NE SAVENT PAS COMMENT MARCHENT LES VACCINS... et que si à l'avenir, on veut développer de nouveaux vaccins, il faudra d'ABORD commencer par étudier le système immunitaire (!!!)

 

Ceci signifie sans l'ombre d'un doute qu'ils ne savent pas du tout ce qu'ils font ni le type d'interférence morbide qu'ils peuvent générer avec tout ce matraquage vaccinal incessant sur le système immunitaire qui est d'une telle complexité et d'une telle subtilité! En d'autres mots, par appât du gain et par charlatanisme pur, les vaccinalistes ont été mettre "leurs sales pattes", grossières sur un miracle d'efficience et de technicité ayant pris des années d'évolution biologique à s'affiner et à se consolider à savoir... notre système immunitaire naturel, prétendant par leur geste aveugle et incensé vouloir le renforcer et le protéger, un comble!... Souvenons-nous hélas toutefois que le Mieux est l'Ennemi du Bien...!! Et espérons qu'un maximum de patients se souviennent de cela pour décider de ne plus jamais, jamais se faire piéger par ces grigris scientistes moyen-ageux que sont les vaccins faits à tout va, de plus en plus jeunes et du berceau à la tombe (dans tous les sens du mot!) grâce à une propagande uniquement basée sur la peur de la maladie et des germes.

 

Faut-il s'étonner de ce genre d'image évoquée dans les médias mainstream pour évoquer l'enlisement et la véritable impasse de la fuite en avant vaccinale??? 

L'incroyable gâchis des vaccins anti-Covid : un désastre in-con-tes-ta-ble!

La réalité est qu'à l'instar des précédentes fausses pandémies, on est de nouveau face à des dossiers de collusion et de corruption qui puent à plein nez (quel que soit ce que donnera le résultat d'enquêtes officielles, le plus souvent biaisées et uniquement destinées à faire croire aux citoyens qu'il y a encore des instances de "contrôle"), le pot aux roses de ces vaccins suintant de plus en plus et de toutes parts dans les diverses interviews qualitatives dont regorge Internet... 

 

Après le scandale du H1N1, de la définition bidouillée de pandémie par l'OMS si si proche des laboratoires, après le scandale des contrats secrets d'achat de vaccins H1N1 comme la Belgique en avait signé, le Covid 19 n'échappe hélas nullement à la triste règle, avec la conclusion implaccable et incontournable qu'on ne peut nullement et plus jamais faire confiance aux autorités officielles non seulement en matière de vaccinations (tous types!) mais aussi en matière de santé en général (déni de nombreuses pollutions graves qui sont minimisées ou occultées, le problème gravissime de la pollution électromagnétique et de l'impact sanitaire délétère sur les populations en est un des nombreux et tristes exemples, mais il en existe évidemment bien d'autres).

 

Nous vous partageons dès lors ici de façon non exhaustive (et nous compléterons au fur et à mesure) plusieurs liens intéressants d'information et de vidéos sur cet énorme scandale afin de centraliser quelque peu ici plusieurs aspects de cet énorme scandale de plus. Parmi ces informations, les vidéos/interviews de l'eurodéputée française Virginie Joron, de l'eurodéputée française également Michèle Rivasi et du Pr Christian Perronne. 

Ensuite quelques autres articles sur les dégâts occasionnés par ces vaccins et les mécanismes explicatifs

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2022 6 03 /09 /septembre /2022 17:45

L'eurodéputée Virginie Joron (France) est une des rares députées restantes à encore défendre l'intérêt véritable des citoyens. Ce qu'elle explique est fondamental à savoir, à comprendre et urgent à diffuser un maximum de personnes, tout autour de vous. C'est véritablement de votre santé, mais aussi de votre liberté et de celle de vos enfants et des générations à venir qu'il s'agit, car on a affaire hélas affaire avec l'Union Européenne à des agissements de plus en plus criminels et mafieux, cette UE totalitaire procède par "coups d'Etats", encore et encore,... il n'y a plus rien d'éthique ni de démocratique dans ses agissements. Nuremberg est bafoué, les gens sont massivement pris comme cobayes, on retourne aux temps très sombres de l'Histoire. 

 

Il est déjà très très tard, mais mieux vaut toutefois comprendre tard que jamais. Le problème n'est pas tel ou tel virus ou une plandémie X ou Y, mais bien ces divers cénacles mondialistes (UE, FEM/Davos, BM, FMI, etc) ne cessant de prospérer sur la peur pour avancer dans leur agenda. Et comme le dit très bien Virginie Joron, tout est écrit.... alors, une bonne fois pour toutes, comprenez que les étiquettes de "complotistes" sont une démarche pathétique, désespérée et schizophrène destinée à vous effrayer une fois encore, à la manière d'un triste épouvantail, puisqu'il s'agit, pour voir définitivement clair, uniquement de vous pencher sur les textes et les sources, en un mot, de savoir lire. Savez-vous lire? Tout est dit....

Partager cet article
Repost0
2 août 2022 2 02 /08 /août /2022 16:36

Nous soumettons à votre attention, un fort bon article, très factuel sur le véritable désastre de cette vaccination compulsive de plus. Voilà maintenant des années que des groupes bénévoles comme Initiative Citoyenne (mais aussi bien d'autres, dans bien d'autres pays) sonnent le tocsin et alertent sur l'aberration abyssale d'assommer à répétition et dès le plus jeune âge le système immunitaire des personnes avec des cocktails de produit chimiques au contenu opaque et douteux. Combien de railleries, et de cris d'orfraie n'avons nous pas essuyés! Toujours ces vieilles et stupides étiquettes de "complotistes",.... mais une fois de plus, la démonstration implaccable des faits arrive avec fracas et au détriment des personnes désinformées et jadis incrédules..... C'est la raison pour laquelle, nous invitons instamment les personnes (qu'elles soient déjà vaccinées ou non d'ailleurs) non seulement à tirer les leçons de ce désastre, puisque des rappels à rallonge seront encore proposés à la population avec force propagande, mais aussi et surtout à mener une réflexion enfin plus large et plus cohérente car il est EVIDENT que ce réflexe vaccinal morbide et arch contre-productif sera remisé encore et encore avec ce dossier des "pandémies à gogo" que nous dénonçons depuis plus d'une dizaine d'années. Ayons conscience que ces vaccinations tous azimuts ne seront JAMAIS une solution sûre et pertinente, sauf bien sûr pour tous ceux qui orchestrent une telle mascarade à diverses (tristes) fins au nom, soi-disant de la "santé publique"! Mais soyons sûrs qu'ils agiteront tous les épouvantails possibles pour que la population se précipite sur ce faux salut (variole du singe, Marburg, et quoi d'autre encore par la suite?)....

 

L'auteur de cet article s'exprime en son nom personnel et ne traite que des vaccins covid, le commentaire ci-dessus ne lui incombe donc aucunement. Jean-Marc Sabatier est directeur de recherches au CNRS et docteur en Biologie Cellulaire et Microbiologie. Il s'exprime à titre personnel. 

 

 

L'ARTICLE EN PDF: à lire et à poster à son/ses soignants

Voir aussi: "Ceci n'est plus une crise sanitaire" (le dernier documentaire du réalisateur Bernard Crutzen).

 

 

Sur la fausse pandémie de H1N1 (2009), mais aux effets secondaires vaccinaux néanmoins dramatiques, voir ce que l'ex Commissaire Européen à la Santé, Vytenys Andriukatis, avait avoué, parlant des "expériences terrifiantes" vécues par des centaines de jeunes touchés!

 

 

 

Et ici, sur la récente décision d'un tribunal italien d'ordonner une analyse de la composition des vaccins anti-covid à ARN messager... (article en pdf)

 

 

Nous vous rappelons, l'existence de la pétition s'opposant à toute obligation vaccinale avec pareils produits expérimentaux.

Un nouveau lien actif sur le site de la Chambre a été mis à jour: https://petitionslachambre.be/covid19-fr 

 

La signer aujourd'hui contribue à valoriser votre santé et celle de ceux que vous aimez pour demain!

Vaccins anti-Covid: confirmation des effets secondaires graves
Partager cet article
Repost0
21 mai 2022 6 21 /05 /mai /2022 18:14

Chers signataires,

Veuillez nous excuser pour le silence et le retard d'ajout des nouvelles informations depuis le dépôt de la pétition au parlement fédéral. (Vous trouverez ICI le lien pour signer sur le site du parlement la pétition fédérale, étant donné les chicaneries de forme et de procédure qui ont été de mise dans ce dossier gênant/encombrant pour les officiels....) 

https://dekamer.mijnopinie.belgium.be/initiatives/i-650?locale=fr

Ces nouvelles informations vont d'ailleurs toutes dans le sens du bienfondé évident de cette pétition qui reste plus que jamais d'actualité car... que nous réservent nos décideurs à l'automne et au-delà? A quels remakes du Covid devons-nous nous attendre? D'autant que la Commission Européenne, ne l'oublions pas, a embarqué ses Etats-membres dans des contrats-carcans pour des centaines de millions de doses de vaccins, ce qui embarrasse des pays, dont la Pologne. Voir plus précisément ici, ce qui est suffisamment explicite, sur le site de la Commission Européenne:

"La Commission européenne a déjà réservé jusqu'à 4,2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19, et des négociations sont en cours pour obtenir des doses supplémentaires. Les livraisons de vaccins aux pays de l'UE augmentent régulièrement et la vaccination s'accélère."

Tant l'inefficacité criante que les risques exorbitants de cette vaccination sont de plus en plus mis en lumière. Et il est évidemment CRUCIAL que chacun ait connaissance de ces informations, y compris bien entendu les personnes déjà vaccinées qui gardent encore un choix, puisque diverses autorités ne sont même pas gênées d'encore préconiser une 4e dose à toute une série de publics...

Ce cercle vicieux mortifère ne pourra, très clairement, que conduire à une détérioration croissante et sans précédent de la santé des populations, avec des conséquences sur la fragilisation du génome que nous ne mesurons certainement pas encore à sa juste mesure, à l'heure actuelle. Sujets âgés, malades chroniques, personnes handicapées, jeunes enfants, femmes enceintes, les officiels ne reculent devant rien pour abuser de la faiblesse accrue de ces publics en ayant agité la prétendue carotte de la "protection" et après avoir diabolisé de façon scandaleuse la gravité statistique de la maladie, tout en ayant également entravé les traitements naturels et alternatifs sûrs et efficaces.

 

Voyez ici plusieurs liens d'information non exhaustifs sur l'aberration de ces vaccins, et ne parlons même pas de l'ignominie d'une obligationque le Ministre Vandenbroucke a fait approuver par le parlement fédéral pour les soignants, et qu'il pourra donc rendre effective selon son bon vouloir et celui des "experts" sur base de simples arrêtés d'exécution....

En Inde, les juges de la Cour Suprême ont, à très juste titre, conclu à l'inconstitutionnalité d'une obligation vaccinale Covid (lire ici, excellent article)

Un tribunal administratif italien a saisi la Cour Constitutionnelle concernant l'obligation vaccinale (des soignants).

Les effets secondaires graves des vaccins Covid, moins rares qu'on ne pense!

8 vaccinés sur 1000 souffrent d'effets secondaires graves selon une étude allemande

L'avocate française, Maître Diane Protat, a déclaré, au sujet de cette vaccination : « 137.000 effets indésirables "recensés" en France, dont 25% de graves. Je n'ai jamais vu ça, les chiffres sur les effets secondaires sont stratosphériques. » 

Les données issues de documents confidentiels de Pfizer réclamés en justice, aux USA, en vertu du Freedom of Information Act (Loi sur le Droit d'accès à l'Information) ne sont absolument pas rassurantes, comme le commente le Pr Michel Chossudovsky, qui rappelle que cette vaccination devrait immédiatement être arrêtée dans tous les pays du monde. Comme il le rappelle, il s'agit d'un CRIME CONTRE L'HUMANITE.

Les chiffres d'effets graves et de décès liés aux vaccins anti-covid sont édifiants. Dans un récent article publié par le Pr Chossudovsky, on peut ainsi lire: "Il y a une tendance mondiale à la hausse des décès et des blessures liés aux vaccins. Les derniers chiffres officiels (3 avril 2022) indiquent environ :
 
69 053 décès liés à l'injection de Covid-19 et 10 997 085 blessés pour l'UE, les États-Unis et le Royaume-Uni combinés pour une population de 830 millions de personnes."

Déjà en septembre 2021, le Pr Christophe de Brouwer, médecin, ancien président de l'Ecole de Santé publique de l'ULB, s'était alarmé sur son mur Facebook de la sous-notification grave des effets secondaires des vaccins Covid en Belgique, pointant alors que selon les chiffres d'Eudravigilance, quand on standardise le nombre de doses de vaccins administrées, on pouvait remarquer que par tranche de 100 effets secondaires recensés aux Pays-Bas, la Belgique, par exemple, n'en rapportait que 13....  

Le Pr de Brouwer qualifiait alors la situation de "honte", nécessitant une enquête de la part des autorités. 

Divers articles ont été publiés sur le florilège possible de complications après vaccination: vascularitessyndrome de Parsonage-Turner (maladie neurologique rare, mais grave et invalidante), troubles de l'auditition.... où cela s'arrêtera-t-il?

De nombreux troubles du cycle féminin ont également été recensés après ces vaccins, et un collectif "Où est mon cycle" a vu le jour pour traiter de ces problèmes, tant ils sont nombreux...

De plus en plus, les effets secondaires des vaccins anti-Covid inquiètent. Et pour cause, puisque la médecine officielle n'a évidemment rien de constructif et de concret à proposer à ceux qui en sont atteints pour réparer et inverser les lésions survenues.

Et si encore tous ces risques servaient à la moindre protection, mais il n'en est rien!! Ainsi, le 13 avril 2022, on pouvait lire sur le site du média mainstream SudInfo"Un constat alarmant dans la lutte contre le coronavirus: à Bruxelles, les communes les plus vaccinées… sont aussi les plus contaminées!"

17.000 médecins et scientifiques de réputation internationale accusent Big Pharma – et dénoncent dans une vidéo l'escroquerie, le coup d'Etat du corona et les nombreux mensonges émaillant tout ce dossier.

Plusieurs documentaires ont aussi été réalisés sur les victimes de ces "vaccins" covid (pseudo vaccins devrait-on plutôt dire...) ou thérapie génique expérimentale, à haut risque.

Un nouveau documentaire du réalisateur Bernard Crutzen est en préparation pour juin 2022, intitulé "Ceci n'est pas une crise sanitaire". Vous pouvez soutenir son projet par des contributions, n'hésitez pas à visiter le mur Facebook du réalisateur Bernard Crutzen.
En conclusion, merci de signer et de diffuser le lien vers la page du Parlement fédéral où signer cette pétition, afin de vous opposer fermement à toute obligation, qu'il s'agisse des soignants ou de toute autre catégorie. 

L'équipe du collectif Initiative Citoyenne

 

Voir aussi: Note éthique et scientifique sur le caractère totalement non justifié et contre-productif d'une obligation vaccinale pour les soignants et le reste de la population.

Plus nécessaire que jamais de s'opposer à toute obligation vaccinale Covid!
Plus nécessaire que jamais de s'opposer à toute obligation vaccinale Covid!
Plus nécessaire que jamais de s'opposer à toute obligation vaccinale Covid!
Partager cet article
Repost0
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 06:00

Chers signataires, sympathisants et citoyens belges soucieux de votre santé et de vos libertés fondamentales, 

 

Sachez que la pétition conjointement initiée par les associations Tegenstroom & Initiative Citoyenne et intitulée "Pas de vaccination obligatoire contre le covid-19!" a désormais été signée par plus de 42 000 Belges et que le quorum a donc été atteint pour que celle-ci soit soumise à la Chambre des Représentants, mais nous en avons aussi fait un dépôt dans les parlements flamand, Wallon, bruxellois et nous en avons aussi informé le parlement germanophone, étant donné l'enjeu.

 

Les gens doivent savoir, et les choses bouger. Le temps de la liberté et du bon sens est venu. Il est bien évident au vu du nombre important de gens que nous représentons, en réalité bien plus que les seuls signataires, mais les millions de non vaccinés qui ne veulent plus de cette lamentable discrimination et de ce harcèlement intenable, que nous réclamons un droit de parole dans ces hémicycles. Les citoyens, nos concitoyens, doivent pouvoir se faire entendre et ne supportent plus, alors qu'ils sont parmi les mieux informés du pays, de se faire taxer à tous vents de "complotistes" pour empêcher tout débat mature et constructif! Il faut des auditions équilibrées et de qualité, sans tabou, avec une pluralité d'acteurs et non toujours les mêmes, dont on connaît la proximité de longue date, pour plusieurs d'entre eux, avec le secteur pharmaceutique.

 

 

Les signataires ont décidé de sonner le glas de la soumission, de la collusion et de la partialité, et ils défendront fièrement et efficacement leurs libertés fondamentales, ainsi que le droit à disposer de leur corps, droit élémentaire s'il en est

 

Ils veulent du courage et de l'intégrité, et surtout des actes en faveur du libre choix et de la transparence. Message est donc transmis largement aux acteurs de terrain, dans un souci de cohérence et de pragmatisme.

 

Découvrez ici la lettre envoyée à tous les parlementaires du pays (hormis les sénateurs du fédéral) au sujet de cette pétition

 

Découvrez ici notre communiqué de presse de ce lundi 6 décembre

 

Signez cette pétition si vous ne l'avez pas encore fait (les Belges svp, il existe d'autres pétitions pour leurs pays pour les Français, les Suisses, etc...)

 

La version néerlandophone de la pétition.

 

MERCI DE PARTAGER TRES LARGEMENT CES DOCUMENTS, afin que nous soyons des millions de Belges à savoir qu'ils ont tous reçu ces éléments d'information, syndicats compris! SOyons une majorité de citoyens à avoir eu vent de cette démarche, plus que fondamentale

 

Car il faut être clair et bien saisir l'enjeu ici: que vous ayez déjà été vaccinés ou non, accepter pour quiconque le principe de cette obligation avec des vaccins géniques expérimentaux pour lesquels le recul manque, créera immanquablement un précédent lourd, c'est une véritable boite de Pandore: l'ouvrir signifie qu'à la moindre "urgence de santé" décrétée telle par des instances supranationales non élues, largement liées aux intérêts pharmaceutiques et aux fabricants de vaccins, il pourra être considéré une fois encore que votre corps ne vous appartient plus et qu'il pourra resservir de déversoir pour toutes les futures nouvelles technologies vaccinales à expérimenter que l'on ne cesse de nous annoncer, de même que les futures pandémies qui vont avec (qu'on ne cesse là encore de nous annoncer inévitables, etc.). Les variants auront bon dos!

 

Souvenons-nous de l'épisode du H1N1 et voyons avec clarté qu'on ne peut hélas faire confiance aveugle, celle-ci doit se gagner. Vous estimez-vous "satisfaits" ici avec le Covid et l'océan de mensonges auquel vous avez eu droit, jusqu'ici?.... Soyons sérieux! Et exigeants/rigoureux, notre (bonne) santé en dépend...

 

Vos droits ne sont ni à vendre ni à arracher: vous les avez, vous les gardez!

 

En partenariat avec Tegenstroom!

Ensemble, nous sommes + forts! 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 12:12

Mise à jour, 8 oct 2021, 11H38: Notre avocat Me Beauthier nous a appelé ce matin pour nous dire qu'il avait retrouvé dans ses courriers indésirables un mail d'une assistante du cabinet de la Ministre Désir (Mme Santantonio) en date du 23 septembre. Me Beauthier s'attendait à un recommandé ou à un courrier postal de la Ministre, il vient de nous faire parvenir ce document de "réponse", qui, après lecture, ne répond à rien mais se résume surtout en un cocktail de dénégations (dénégations des pressions, dénégations sur les risques graves, sur le problème des conflits d'intérêts, on fait comme si ça n'existait pas; dénégations sur le caractère expérimental, etc...)

 

Le 15 septembre dernier, par le biais de son avocat, Me Georges Henri Beauthier, Initiative Citoyenne faisait parvenir à Caroline Désir, Ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles une mise en demeure de répondre à une série de questions urgentes et précises, et de stopper immédiatement la campagne vaccinale Covid dans le cadre scolaire, tant qu'elle n'aurait pas apporté les réponses nécessaires.

 

Une mise en demeure dont il a été fait copie par mail et par recommandés aux associations de parents UFAPEC & FAPEO, ainsi aussi qu'à la Ligue des Familles.

 

Le 21 septembre, Initiative Citoyenne faisait parvenir un courrier aux centaines de directions d'écoles secondaires en Fédération Wallonie-Bruxelles, non seulement pour les informer de la lettre de mise en demeure parfaitement justifiée telle qu'envoyée à la Ministre Désir, mais également en vue de leur partager d'autres informations utiles relatives à leur responsabilité légale dans un tel contexte où autant de dispositions légales sont bafouées et où, on le voit bien, de plus en plus d'articles sortent sur des nouveaux risques graves mis en évidence au sujet de ces vaccins poussés à tout crin, et donc susceptibles de concerner aussi les élèves de leurs établissements à qui une information trop partielle/incitation trop partiale à la vaccination aurait été faite.

 

Deux jours plus tard, le 23 septembre, en catastrophe, prise de panique, la Ministre Désir envoyait un courrier aux directions d'écoles pour tenter de se justifier, de se dédouaner (c'est pas elle, c'est à la demande des autorités bruxelloises du Comité de Concertation),  et de "les apaiser" à bon compte, en répondant prétendument à notre courrier sur leur responsabilité légale. Cette lettre téméraire de la Ministre Désir est assez surréaliste, et c'est un euphémisme.

 

Dans ce courrier, en effet, elle prétend, entre autres très nombreuses contre-vérités, que:

 

1°) Notre mise en demeure serait "fantaisiste": ceux qui nous connaissent et viennent lire sur ce site, y compris de nombreux médecins d'ailleurs, savent ce qu'il en est, et l'importance pour nous de la rigueur et de l'exactitude des informations communiquées...

 

2°) Caroline Désir affirme aussi sans l'ombre d'une preuve  que notre lettre serait un "pamphlet antivaccin" (évidemment, c'est là un triste mode de fonctionnement des officiels en matière de vaccination, depuis déjà de très nombreuses années, toute question critique argumentée étant qualifiée d'hérétique, contraire au dogme et donc à rejeter, fusse au péril de la sécurité publique, se questionner sur base de données tangibles est interdit, c'est déjà de trop...)

 

3°) Désir affirme encore "une réponse a été apportée au soumissionnaire de ce courrier". > L'envoi d'un mail du Cabinet de Caroline Désir a effectivement bien été fait en date du 23 septembre à notre avocat, comme nous venons de l'apprendre seulement maintenant. Cf mise à jour ci-dessous donc. Il y a donc bien eu réponse mais en ce qui a trait toutefois au contenu de celle-ci comparativement à nos interrogations initiales, on peut hélas parler de "réponse" avec des guillemets. 

 

Mise à jour, 8 oct 2021 11H38: Notre avocat Me Beauthier nous a appelé ce matin pour nous dire qu'il avait retrouvé dans ses courriers indésirables un mail d'une assistante du cabinet de la Ministre Désir (Mme Santantonio) en date du 23 septembre. Me Beauthier s'attendait à un recommandé ou à un courrier postal de la Ministre, il vient de nous faire parvenir ce document de "réponse", qui, après lecture, ne répond à rien mais se résume surtout en un cocktail de dénégations (dénégations des pressions, dénégations sur les risques graves, sur le problème des conflits d'intérêts, on fait comme si ça n'existait pas; dénégations sur le caractère expérimental, etc...)

 

Il est en effet possible que Mme Désir ne s'attendait pas à ce que nous tombions en possession de cette lettre envoyée aux directions avec autant de contre-vérités de sa part rédigées à la va-vite. Mais il en fut ainsi. Rappelons que déjà le 22 avril 2020, dans le Soir, on pouvait lire que l'ex Ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block s'était engagée à répondre à notre courrier de questions, mais qu'il lui faudrait un peu de temps car les questions étaient "assez techniques", alors qu'elle n'y a en réalité JAMAIS REPONDU... rien donc pour autant de "fantaisiste", juste des personnes qui prennent des décisions politiques aux conséquences lourdes possibles mais SANS RIEN ASSUMER, SANS SAVOIR REPONDRE A RIEN, en réalité!!!

 

4°) Elle abreuve les directions de désinformation en tous genres (affirmant par exemple, ce qui est profondément contraire aux faits, que les avantages de la vaccination chez les jeunes l'emportent sur les risques ; ou encore, qu'il n'y a aucun effet secondaire à long terme alors que ces vaccins sont précisément toujours en phases d'essais cliniques (cf. p. 21/37 notam.), et les patients toujours cobayes de cette gigantesque expérimentation médicale).

 

5°) Elle achève sa missive désespérée en tentant d'assimiler nos informations indépendantes et bienveillantes envoyées aux directions, dans leur intérêt et dans celui de leurs élèves, à une "intimidation", en les enjoignant à recontacter ses services "afin de prendre toutes les mesures légales qui s'imposent" (sic!)... tenter pathétiquement de diaboliser Initiative Citoyenne, collectif bénévole et indépendant qui met à nu les failles préoccupantes de sa dangereuse politique, et qui avait déjà obtenu confirmation en 2011 du Jury d'Ethique Publicitaire que la Communauté Française de Belgique s'était déjà bien rendue coupable de "publicité trompeuse" avec sa réclame en faveur des vaccins tout au long de la vie, que le Jury avait qualifiée comme étant "de nature à induire le consommateur en erreur", en taisant les risques et en présentant les avantages de façon trop absolue, soit une violation d'une disposition légale, la loi du 22 août 2002 relative aux droits du patient, en l'occurrence. 

 

Le 5 octobre dernier, Initiative Citoyenne envoyait une deuxième lettre à Mme Désir, avec copie aux directions d'établissements, aux associations de parents UFAPEC et FAPEO, ainsi aussi qu'au syndicat Appel, qui avait confirmé dans la presse que la pression était "réelle" sur le terrain en faveur de la vaccination, certains enseignants faisant lever la main aux jeunes pour savoir qui est vacciné. (Voir aussi ici, la réaction récente de la FAPEO, estimant que les formulaires de l'ONE vont trop loin car ils demandent aux parents d'aller justifier leur choix de non vaccination...)

 

LIRE ICI CETTE LETTRE-CLEF

 

Nous ne pouvons dès lors que souhaiter informer ici un maximum de citoyens, parents et acteurs de la société civile du scandale incroyable que représente l'attitude et la posture de la Ministre Caroline Désir, le peu de cas qu'elle fait véritablement de la santé des jeunes qui se trouvent être honteusement instrumentalisés dans tout ce dossier, la Ministre ayant reconnu dans un précédent article du Soir qu'ils étaient peu touchés et concernés par les conséquences fâcheuses de la maladie mais qu'il fallait en gros leur faire endosser le rôle d'"ambassadeurs de la vaccination" auprès de leur famille, histoire de poursuivre le bourrage de crâne/propagande pro-vax à la maison après la "sensibilisation"/gavage jusqu'à l'overdose en milieu scolaire, via des influenceurs et autres experts en conflits d'intérêts (ce que Désir confond par ailleurs avec une information rigoureuse et objective.... )

Pour offrir une chance réelle aux jeunes et à leurs familles d'échapper à cette prison mentale et au poids de la propagande malsaine, rien ne vaut une information rigoureuse, diversifiée, qui donne accès à la réalité des FAITS, sans entrave, sans tabou.

 

Voici, par exemple ci-dessous, divers autres liens, documents et informations encore "tombées" entretemps, depuis que nous avons réécrit à Caroline Désir, aux directions et aux associations de parents et qui ne font bien entendu que confirmer plus que jamais la pertinence de ce que avions pointé et questionné dans la politique mise en oeuvre.

 

Effets cardiotoxiques, la Suède qui décide par exemple de suspendre le vaccin Moderna chez les - de 30 ans 

Risques cardiaques jusqu'à 6 fois plus élevés avec le vaccin que le risque d'être hospitalisé pour une infection covid naturelle (The Guardian)

Nouvel effet secondaire neurologique récemment trouvé aussi en lien avec les vaccins à ARNm; source: le Quotidien du Pharmacien

Rapport de pharmacovigilance sur base des chiffres européens officiels pour les effets des vaccins chez les - de 18 ans (cf document ci-joint destiné à une députée française) qui démontre, chiffres à l'appui le rapport éminemment contre-productif des vaccins chez les jeunes!!!!

« Le taux de létalité apparent global du Covid19  en Europe est de 0.007% et il est donc : 

74 fois plus faible que la létalité apparente du vaccin Pfizer en cas d’événement indésirable 

212 fois plus faible que la létalité apparente du vaccin Moderna  

Ceci signifie, par exemple, qu’un enfant a : 

74 fois plus de risque de décéder du vaccin Pfizer en cas de survenue d’un effet indésirable que du Covid19 s’il contracte la maladie 

212 fois concernant le vaccin Moderna. » (p.27/34) 

 

Les Décès Chez Les Adolescents Ont Augmenté De 56% Depuis Le Début Du Déploiement Du Vaccin

Vaccination covid des jeunes dans le cadre scolaire: la Ministre Caroline Désir doit-elle démissionner?
Partager cet article
Repost0

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA