Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 18:28

Infection par le virus Vaccinia (variole) chez un laborantin récemment vacciné

 

D’après : MMWR, 1er mai 2015 – 64(16) ; 435-438.

Vacciné contre la variole, un laborantin se pique et l'attrape quand même

En novembre 2013, un laborantin travaillant dans un laboratoire universitaire s’est par inadvertance piqué le doigt avec une aiguille utilisée pour inoculer le virus sauvage « vaccinia » chez une souris. Malgré le fait qu’il ait été vacciné contre la variole un an plus tôt, il a développé une éruption sur son bras, ainsi qu’une lésion nécrotique sur son pouce. Cette dernière a guéri après un traitement. Il s’agit ici du premier rapport d’un laborantin qui, aux Etats-Unis, avait été vacciné contre le virus vaccinia selon les règles de l’Advisory Committee on Immunization Practices et qui a présenté une infection après une inoculation accidentelle. Des recommandations ont été faites et appliquées en vue d’augmenter la sécurité des travailleurs.

 

Quelles sont les implications de cet accident pour la santé publique ?

 

La seule vaccination est insuffisante comme mesure préventive contre des infections dues au virus de l’orthopox contractées dans des laboratoires. Cette mesure doit être complétée par des protocoles efficaces de sécurité, comme l’information et la formation du personnel de laboratoire, des pratiques sécurisées de laboratoire, ainsi que par le rapport de tout incident possible.

 

Source : Centres de Contrôle des Maladies (CDC)

 

Rapport final d'éradication de l'OMS (1980)« Les campagnes d’éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas »...« Il fallait absolument changer de stratégie »...

 

Voir aussi: 

 

Variole: le mythe de la vaccination éradicatrice

 

Variole: aveux explosifs a posteriori sur le vaccin

 

Variole & polio: aveux explosifs sur des vaccins reçus par des centaines de millions de gens

Partager cet article

Published by Initiative Citoyenne - dans Efficacité des vaccins
commenter cet article

commentaires

Bernard Guennebaud 25/05/2015 19:32

Le rapport de la Commission mondiale pour la certification de l'éradication mondiale de la variole [1] cite, page 55, le cas qui s’était produit au Royaume Uni en 1949 dans un laboratoire :
«il était imputable à une auto-inoculation du virus variolique par un agent de laboratoire
récemment engagé qui avait manipulé des instruments infectés le jour même où il avait été vacciné .»
Pour travailler dans un tel laboratoire, nul doute que cet agent avait été vacciné avant de pouvoir y travailler et, compte tenu de l'année, 1949, ce n'était sûrement pas sa première vaccination. Cet exemple illustre le fait, maintenant reconnu depuis les expérimentations de Earl sur des singes (2008), que la vaccination des contacts n'est pas efficace, pour ne pas dire plus car même en vaccinant 4 jours avant le contage, les singes vaccinés furent plus gravement malades que les témoins non vaccinés.

[1] http://whqlibdoc.who.int/publications/a41464_fre.pdf

Voir aussi mon article récapitulatif sur la variole et son éradication :
http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2013/10/16/28149160.html

                    

Recherche

Contact

 

initiative.citoyenne[at]live.be

Courriers Aux Autorités & Autres Documents Importants

Ce site refuse de cautionner le label HONcode.

Ce site refuse de cautionner le label HONcode    

Ce site soutient Nurpa pour la liberté d'internet

Boutton de soutien à la NURPA